Archives de catégorie : Voyage

Prasat Preah Vihear

le trajet Mardi dernier, départ de Siem Reap pour le temple de Prasat Preah Viehar, au nord du Cambodge, tout près de la frontière Thailandaise. Avec la journaliste française et un de ses amis, nous avons loué une voiture (170$) : nous passerons une nuit sur place, et nous arrêterons également à Koh Ker, un autre ensemble de temples qui se trouve sur “la route”… enfin la piste qui promet d’être un rude, mais bon… dans les nuages Ce joli temple perché en haut d’une montagne et offrant une vue magnifique sur la plaine côté Cambodge est convoité par les deux pays, et encore l’été dernier des troubles avaient éclatés entre soldats des deux bords. Maintenant, la situation est redevenue calme, et l’Unesco s’employant à calmer le jeu. attroupement La piste à l’aller s’est révélée assez facile, même si on a quand même les fesses en compote à la fin de la journée. Évidemment, il y a de la poussière, mais en voiture, pas de problème. Lors d’un bref arrêt pour fumer une clope, plein d’enfants surgissent d’on se sait trop où… Sur la première partie jusqu’à Koh Ker, on voit beaucoup de terres en cours de défrichage (arbres brûlés, abattus), sans doute pour  démarrer des cultures (bananes, papaye, etc…).

la pyramide Arrivés a Koh Ker vers 11h, on  fait une visite assez rapide du temple principal, le prasat Thom, une grande pyramide à 7 niveaux, et de 40 mètres de hauteur. Nous avons également déjeuné sur place (petite cahute au bord du temple), puis repris la piste. Là, on s’est fait secoué un peu, la piste est un peu moins bonne… pour finalement arriver à Kor Muy, dernier village dans la plaine, en bas de la montagne. Ici, les pensions sont assez rudimentaires : maisons en bois, chambres avec moustiquaires et ventilo, salle de bain et toilettes (rudimentaires) au fond du couloir à droite. escalier monumental Finalement, on décide d’aller dormir en haut (pour un confort égal) au pied de l’escalier monumental du temple, puisqu’il y a une guesthouse. Ceci afin de pouvoir profiter du lever du soleil le lendemain matin. Mais voilà, il faut monter… 5 kms de pente très raide (des endroits à 35%)… Un peu crevés (fainéants ?), on se laisse convaincre par un 4×4 pick-up pour la modique somme de 30$. Une arnaque, 30$ pour 5 bornes, c’est plutôt élevé, mais bon… (aller-retour quand même !).de jolis sourires Bref, on a passé la soirée en bas du temple, un ensemble de baraques assez rudimentaires, avec des militaires cambodgiens (souriants) qui passent régulièrement. Tout cela est très cool, certains s’arrêtent même regarder la télé (un film de guerre, tant qu’à faire !), seule occupation de toute façon le soir. Les gens sont très natures, et se laissent prendre en photo avec de grands sourires. Tout cela est très sympa, la bouffe un peu moins, elle aussi très sommaire.

sous la pluie Nous avions prévu un réveil matinal pour assister au lever de soleil… mais vers 5h du mat’, ce sont l’orage et la pluie qui m’ont réveillé, et pour n’arrêter que vers 9h. On faisait un peu la gueule… j’ai du acheter un parapluie, mon poncho étant reste à Siem Reap (ça fait deux fois que je me fais avoir !). Finalement, le temple dans la brume était très joli, et la vue sur la plaine moins belle sans doute, mais on voyait les nuages en-dessous de nous, c’était quand même très beau. sous la pluie C’est lorsque que nous avons repris la piste que l’on a commencé à comprendre que ça n’allait pas être de la tarte. Plus de poussière, mais de la gadoue… Nous avons failli nous embourber une bonne dizaine de fois… mais le chauffeur se débrouillait plutôt bien avec sa Toyota Camry… Une fois quand même, il a fallu que des paysans du coin poussent la voiture (leur tracteur était lui aussi embourbé)… ça a vraiment été limite, et on a du faire 50 kms en trois ou quatre heures.

sous la pluie Au retour, nous passions par Anlong Veng, le dernier bastion des khmers rouges, refuge de Pol Pot, Nuon Chea, Khieu Samphan et Ta Mok. La ville n’est tombée qu’en 1998, après la mort de Pol Pot. Nous avons pu visiter la maison de Ta Mok (2$), au bord d’un lac artificiel créé à sa demande, ce faisant inondant et tuant beaucoup d’arbres. Leurs troncs se dressent aujourd’hui, noircis, comme un terrible symbole du régime khmer.

Pour plus de photos, voir ici.

Temples d’Angkor – 3

Avant hier, troisième et dernière ballade aux temples d’Angkor. Cette fois, je loue un tuk-tuk (25$) pour y aller, car ils sont un peu éloignés (30 kms pour le premier, le second étant sur le chemin du retour). Il s’agit de Beng  Malea,  un temple envahi par la jungle, où Jean-Jacques Annaud a tourné des scènes du film “Les deux frères”, et du groupe de Ruolos, qui comprend trois temples.

Honnêtement, j’ai ressenti une impression de déjà vu : des temples en ruine, avec ou sans la jungle autour qui reprend le dessus… je commence à saturer.
Le seul intérêt est d’y aller le matin de bonne heure, avant qu’il ne fasse trop chaud et qu’il y ait trop de monde. Dans ces moments là, l’atmosphère d’un site peut vous charmer… plus tard, la magie n’opère plus vraiment.

Les photos

Continuer la lecture Temples d’Angkor – 3

Plastic guns

Il n’y a pas qu’en France que des décisions hâtives sont prises “à chaud”… voilà une petite news du Cambodge qui m’a bien fait rigoler.

La fille du chef de la police de la région de Siem Reap s’est fait enlevée il y a peu à la sortie de l’école, sous la menace d’une arme. Les ravisseurs ont alors demandé 150 000 $ de rançon. Comme ici tout se négocie, le chef de la police a récupéré sa fille pour 80 000 $. Happy end me direz-vous… Mais l’histoire ne s’arrête pas là :

Les ravisseurs avaient utilisé un jouet d’enfant comme “arme”. Aussi sec, la décision a été prise d’interdir la vente (dans tout le pays) de ces jouets pour enfants. A l’Olympic Market de Phnom Penh, 436 jouets de ce genre ont été confisqués. Les vendeurs qui ne respecteraient ces nouvelles consignes risquent des poursuites… Enfin, le 17 mars prochain, une grande fête sera organisée au cours de laquelle ces jouets seront brûlés en place publique.

A quand l’interdiction du savon ? il me semble que des détenus ont déjà scultpé des pistolets avec ce matériau… On sentira tous mauvais, mais si la sécurité est à ce prix…

Temples d’Angkor – 2

Deuxième ballade aux temples d’Angkor hier mardi. Le ciel était couvert le matin, il y avait même eu des éclairs dans le ciel la veille au soir… Mais probablement pas totalement réveillé (départ à 6h du mat’, car ici il vaut mieux profiter des premières heures de la journée), je suis parti tranquillement en vélo, vêtu d’un simple tee-shirt. Ce n’est que sur la route (8 kms pour arriver aux premiers temples) que je me suis dit “tiens il pourrait bien pleuvoir…” (l’instinct breton sans doute). Et ça n’a pas manqué, la pluis s’est mise à tomber alors que j’arrivais à Prasat Kravan.

J’avais à peine posé le pied à terre qu’une petite vendeuse me proposait déjà un “rain-coat” ! Ils sont forts quand meme…

Ayant un puncho dans mon sac à dos (ce dernier étant à l’hotel), je me suis abrité sous les petites cabanes en bambou utilisées par les vendeurs de souvenirs et autres cartes postales (en compagnie de quelques cambodgiens), et ai simplement attendu la fin du plus gros de la pluie, soit une petite heure. Apres j’ai continué la ballade/visite, un peu mouillé mais bon, ça me servira de leçon.

Les temples visités cette fois-ci m’ont plus impressionnés que ceux de la premiere journee : la jungle ici montre sa puissance, et a nettement pris le dessus… Banteay Kdei et surtout Ta Prohm en sont deux magnifiques exemples.

Les photos

Continuer la lecture Temples d’Angkor – 2

Temples d’Angkor – 1

Samedi dernier, première journée de visite des temples d’Angkor. Il faut payer un droit d’entrée pour y accéder : au choix pour une journée (20$), trois jours (40$) ou une semaine (60$). J’ai choisi cette dernière formule, même si je n’ai pas l’intention d’y passer sept jours pleins ; comme ça, j’y vais quand je veux durant la semaine.
Pour info, ces droits d’entrée sont gérés par une société privée : on sait à peu près où vont 28% de ces recettes (administration du site, protection et conservation des temples). Le reste disparait dans les comptes opaques du ministère des finances. Il faut dire que la corruption est ici érigée en système, et n’a rien à envier à l’Afrique !

Bref, voilà quelques photos de cette première visite, limitée à Angkor Vat, le plus célèbre des temples (j’ai été plutot déçu en ce qui me concerne), puis la partie centrale d’Angkor Thom, qui comprend le Bayon (impressionnant, dans le genre hymne au Big Brother de l’époque).

Pour paraphraser un sketch de Robert Lamoureux (à propos de Rome) :

Angkor ? c’est quand même très très abimé !

Les photos

Continuer la lecture Temples d’Angkor – 1

Asie du Sud-Est : le départ

carte asie du sud-est Voilà, le départ, c’est pour demain : quatre mois de voyage en Asie du Sud-Est, en commençant par le Cambodge et les temples d’Angkor. Suivront le Vietnam du Sud au Nord, puis le Laos, et enfin la Thaïlande.

Pour l’instant, le programme est le suivant : arrivée à Bangkok mercredi midi, et première soirée avec des collègues Thaïlandais que j’avais formé il y a quelques années à Paris. Idéal pour se mettre dans l’ambiance. Dès le lendemain (à 6h du mat’ !), je prend le bus pour la frontière Cambodgienne, puis direction Siem Reap, la ville proche des temples d’Angkor. Je devrais passer une bonne semaine là, il y a beaucoup à voir et à faire (et à ne rien faire). Ensuite, tout est ouvert et se décidera en fonction des rencontres et des informations glanées ici et là.

Continuer la lecture Asie du Sud-Est : le départ