Lao Jeow Maklen

Chutney de tomates

Un délicieux chutney de tomates – des tomates réduites avec une saveur barbecue/fumante d’oignons, d’ail et de piment. Ce Jeow Maklen est délicieux servi avec des légumes cuits à la vapeur, du poisson, du porc, ou utilisé comme base pour une pizza garnie de légumes grillés et de feta. Excellent avec des viandes grillées au barbecue et plats de pâtes. Vous n’êtes limité que par votre imagination !!

Ingrédients

  • 14 grosses gousses d’ail épluchées
  • 2 gros oignons bruns épluchés
  • 1 cuillère à café de sel
  • 2 cuillères à café de sauce de poisson
  • 1/2 à 3/4 citron vert – jus seulement – ajouter selon le goût
  • 5 piments rouges – si vous préférez moins piquant, retirez les graines après la cuisson ou utilisez moins de piments.
  • 1,5 kilos de tomates rouges mûres – grosses ou tomates cerises – ou un mélange.

Instructions

  1. Laissez l’ail épluché entier. Coupez les oignons en quatre, puis encore en quatre.
    Laissez les piments entiers jusqu’à ce qu’ils soient cuits (si vous voulez une saveur moins piquante, retirez les graines).
  2. Placez l’ail, les oignons et les piments sur le grill ou mieux encore sur le barbecue.

Note : Si vous n’avez pas de grill, faites-les cuire dans un plat à four ou sur une plaque à biscuits dans un four très chaud. Ils doivent être cuits (barbecue, grill ou four) jusqu’à ce qu’ils commencent à noircir. Les piments le font assez rapidement, alors retirez-les en premier. Ces ingrédients doivent noircir pour prendre un goût fumé de barbecue.

  1. Pendant que les ingrédients ci-dessus cuisent, retirez le cœur de la partie supérieure des tomates, puis coupez-les en quartiers. Les faire cuire dans une casserole à fond épais jusqu’à ce qu’il n’y ait pratiquement plus d’humidité – remuer régulièrement pour ne pas brûler dans les dernières étapes de la cuisson.

À partir d’ici, il y a deux façons de procéder à partir d’ici : la méthode traditionnelle utilisée par les Laotiens ou la « méthode du tricheur ».

Méthode traditionnelle

  1. Placez l’oignon, l’ail et les piments grillés dans un mortier et un pilon et réduisez-les en une pâte épaisse.
  2. Ajoutez le sel, la sauce de poisson et le jus de citron vert.
  3. Continuez à piler jusqu’à ce que les saveurs soient absorbées par la pâte en morceaux.
  4. Ajoutez le mélange de tomates et continuez à battre jusqu’à ce que le mélange soit bien homogène mais encore un peu grossier – vous ne voulez pas une pâte lisse.
  5. Goûtez et ajoutez de la sauce de poisson ou une cuillère à café de sucre si nécessaire. Pour obtenir une saveur plus piquante, ajoutez juste un peu plus de jus de citron vert.

« La méthode du tricheur »

  1. Placez tous les ingrédients dans un petit mixeur ou un mixeur plongeant.
  2. Mixez jusqu’à ce que le mélange soit bien homogène mais encore un peu grossier – vous ne voulez pas d’une pâte lisse.
  3. Goûtez et ajoutez de la sauce de poisson ou une cuillère à café de sucre si nécessaire. Pour obtenir une saveur plus piquante, ajoutez juste un peu plus de jus de citron vert.

CONSEILS :

  • Rappelez-vous que les Laotiens disent toujours « to taste ». Si vous aimez beaucoup de piment, d’ail, etc., ajoutez-les selon votre goût. Si vous le voulez un peu plus salé, ajoutez de la sauce de poisson et non du sel.
  • Le jeow maklen se conserve très longtemps au réfrigérateur.
  • Comme pour le jeowbong, vous pouvez ajouter le jeow maklen à d’autres plats nécessitant des piments.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Lectures, Ubuntu, Smartphone, Cinéma, entre autres…