Nouvelles – Tome 1 / 1947-1953 (suite et fin) – Philip K. Dick

p-k-dick-nouvelles-tome11.jpg Je viens de terminer le tome 1 des nouvelles de P.K. Dick. Voir un premier article ici.

Ce fût un véritable plaisir: les nouvelles, on se demande toujours si ce ne sera pas trop court, pas assez développé. Ph. K. Dick dit que cela évite de mettre en place un décor, de développer les personnages… On entre tout de suite de le coeur de l’histoire. C’est plus direct.

Comme je lis souvent le soir avant de dormir, c’est finalement très agréable de lire une nouvelle ou deux, et de refermer le livre en ayant terminé une histoire. Et le lendemain, on en commence une nouvelle.

Si dans ces histoires, il est souvent question de voyage spatial (science-fiction oblige), c’est bien souvent parce que la planète Terre est devenue inhabitable: soit ses ressources ont été épuisées, soit des guerres atomiques l’ont ravagée, et la ravagent encore pour de longues années.
Les hommes se tournent vers l’espace parce qu’il leur faudra un jour quitter la Terre. Pas mal pour l’époque.

Les sociétés (technologiques) sont bien souvent totalitaires, et la place de l’homme (sa liberté) en péril. Et bien sûr toujours cette réalité qui, par un petit détail va se fissurer tout à coup, laissant le champ libre à l’imagination.

J’ai beaucoup aimé L’heure du wub, Le monde qu’elle voulait, L’homme doré, et encore Les assiégés (P.K. Dick fera un roman plus tard sur le même thème, mais plus élaboré: Les clans de la lune alphane): sur une planète, des hommes se défendent depuis des années contre un agresseur inconnu. Ils finissent par découvrir que leur vaisseau spatial était en fait un navire hôpital, transportant des malades mentaux (schizos, paranos, etc…). La question se pose alors: sont-ils tous fous, et dans ce cas personne ne les a jamais attaqués ? c’est vrai que les ennemis ne laissent aucune trace… ou bien est-ce une ruse que ces ennemis ont élaboré pour les diviser ? Il va falloir trouver la réalité d’une manière irréfutable.

Je vais passer à des romans un peu moins imposants maintenant, histoire de faire une pause avant d’attaquer le tome 2 !

3 commentaires sur “Nouvelles – Tome 1 / 1947-1953 (suite et fin) – Philip K. Dick”

  1. Bonjour, J’aimerais beaucoup lire ce livre qui m’a l’air passionnant. Est-ce que à tout hasard vous vendriez le votre? Merci. Romain

  2. Salut Romain,
    Ben écoute non, je n’ai pas envie de le vendre, je suis plutôt fan de Philip K. Dick, alors…

    Je pourrais éventuellement te le prêter, si tu es en région parisienne, et si tu sais rendre un livre que l’on t’a prêté ! 😉

  3. Hello Pascal,
    Je viens de mettre la main dessus par hasard via priceminister ce matin! Tome 1 et 2! j’ai fais d’une pierre deux coups! Merci en tout cas pour ta réponse. Bonne Continuation. Romain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *