Tous les articles par pascal

Voyage en Asie 2018 – Thaïlande

Premier album photo du voyage en Asie de cet hiver. On commence par la Thaïlande, puisque je suis passé par Bangkok à l’aller comme au retour. Je ne reste qu’une seule journée à l’arrivée, pour aller revoir le Grand Palais. Et un peu plus longtemps au retour, puisque j’ai passé la frontière birmane à Mae-Sot pour redescendre tranquillement sur Bangkok, via Tak, puis Sukhothai l’ancienne capitale : Accéder à l'album

Avec aussi une dernière étape par Hua Hin, histoire de revoir la mer ; mais bon Hua Hin, c’est une station balnéaire touristique et assez chère, j’aurais donc pu m’en passer ou choisir un autre endroit !

(cliquer sur la photo pour accéder à l’album)

Petits suicides entre amis – Arto Paasilinna

Livre pris dans le carton que m’a laissé ma frangine, et cette fois petite déception : si l’histoire est plaisante et dite sur un ton décalé (vu le sujet), on sent bien que l’auteur s’est amusé à écrire cette petite histoire qui contient tout de même quelques longueurs, et à l’issue rapidement prévisible.

Tout naît de la rencontre de deux personnages qui ont la malencontreuse idée de se suicider le même jour dans la même grange… Cet acte prévu dans la plus stricte intimité est de fait devenu impossible, et les deux hommes vont finalement se mettre en quête d’autres individus ayant pris la même décision qu’eux. Un groupe va finalement se former, un autocar sera trouvé, et la quête du meilleur endroit pour arriver à leurs fins tous ensemble leur fera traverser la Finlande, puis une partie de l’Europe.

Le roman commence ainsi :

Les plus redoutables ennemis des Finlandais sont la mélancolie, la tristesse, l’apathie. Une insondable lassitude plane sur ce malheureux peuple et le courbe depuis des milliers d’années sous son joug forçant son âme à la noirceur et à la gravité. Le poids du pessimisme est tel que beaucoup voient dans la mort le seul remède à leur angoisse. Le spleen est un adversaire plus impitoyable que l’Union Soviétique.
Mais les Finlandais sont une nation de guerriers. Ils ne capitulent pas. Ils se rebellent, encore et toujours, contre la tyrannie.

Le ton est donné, et l’on sourira à maintes reprises au long de cette fable tout de même sympathique. Mais sans plus.

Arto Paasilina (1942-2018) est un écrivain, journaliste et poète finlandais. Né dans un camion, en plein exode face aux forces soviétiques, il commence à travailler dès l’âge de treize ans, exerçant divers métiers. Il explique lui-même :

J’étais un garçon des forêts, travaillant la terre, le bois, la pêche, la chasse, toute cette culture que l’on retrouve dans mes livres. J’ai été flotteur de bois sur les rivières du nord, une sorte d’aristocratie de ces sans-domicile fixe, je suis passé d’un travail physique à journaliste, je suis allé de la forêt à la ville. Journaliste, j’ai écrit des milliers d’articles sérieux, c’est un bon entraînement pour écrire des choses plus intéressantes.

Son roman le plus célèbre est Le lièvre de Vatanen, que j’ai lu il y a bien longtemps. J’avais beaucoup aimé, c’est d’ailleurs l’histoire d’un homme qui fait le chemin inverse, quittant femme et boulot pour la nature.

Enregistrer France Culture la nuit

Tout est parti du besoin de récupérer un indicatif musical entendu pendant “Les nuits de France Culture” pour pouvoir en faire une sonnerie sur mon téléphone. À priori, rien de très compliqué : on récupère le podcast de l’émission, on l’édite avec Audacity, et on coupe pour ne garder que la partie que l’on souhaite conserver. Mais cela n’a pas été aussi facile…

J’avais entendu plusieurs fois ce morceau car quand je me réveille la nuit, je mets la radio avec une fonction “sleep” à 30 minutes sur mon radio-réveil (comme ça je me rendors plus facilement) en écoutant plus ou moins ce qui se dit. Le morceau en question est une intro au piano, style jazz, mais avec un rythme chaloupé tout en retenue bien sympathique…

Premier problème : l’indicatif musical n’apparaît pas sur les podcasts ! Le morceau en question est en fait parfois utilisé pour faire le lien entre deux émissions, ou bien pour annoncer la fin de “la nuit”.

Car “Les nuits de France Culture” est une émission où une personnalité est invitée à proposer une sélection d’archives radiophoniques. Il s’agit donc de plusieurs émissions qui s’enchaînent de minuit à cinq heure du matin. Je vous laisse imaginer la richesse des archives de France Culture, je tombe parfois sur de véritables perles, qui me gardent éveillés le temps de l’émission. Le problème est alors de s’en rappeler le lendemain ! 😉

Bref, il va donc falloir enregistrer FC de façon programmée, car je ne vois pas mettre le réveil à 4h55 du matin pour essayer d’identifier le fameux morceau…

Continuer la lecture Enregistrer France Culture la nuit

Changer le calendrier par défaut de Thunderbird/Lightning

J’utilise Lightning comme calendrier dans Thunderbird. Avec quelques extensions supplémentaires, on arrive à quelques chose de très complet, enfin qui me convient parfaitement. Au passage en voici la liste :

  • Accounts colors : permet d’affecter une couleur à chaque compte mail utilisé, bien pratique quand on utilise la vue “Dossiers unifiés”.
  • AutoarchiveReloaded : pour archiver les mails, voir cet article.
  • Calendar Tweaks : permet d’affecter une couleur aux catégories des événements dans un même calendrier. Je l’ai installé il y a peu pour une meilleure visibilité : la couleur de la catégorie peut être affichée par un petit bandeau et l’événement garder la couleur du calendrier, ou bien l’inverse, voir ci-dessous :
Créé avec GIMP

Mais revenons au sujet de l’article : lorsque je créais un nouvel événement, le calendrier sélectionné par défaut était celui appelé “Sport”. Or la majorité des événements créés concernent le calendrier appelé “Perso”. J’ai cherché une option partout dans Lightining et Thunderbird sans succès, pour finir par trouver la solution sur le net ; le changement n’est pas vraiment trivial, et comme je n’ai rien trouvé en français, j’y vais de mon article.

Continuer la lecture Changer le calendrier par défaut de Thunderbird/Lightning

Sony Xperia Z5 Compact : une mauvaise expérience qui se termine bien

Quand j’ai commencé à organiser mon voyage en Asie, j’ai décidé de changer de smartphone : j’étais très satisfait de mon Motorola Moto G 4G, mais le point faible de ce modèle est l’appareil photo. Or je souhaitais partir le plus léger possible, et donc remplacer l’appareil photo par le smartphone.

Je me suis alors mis en quête d’un nouvel appareil, en y ajoutant un autre critère : la taille ! Je voulais absolument rester sous les 5 pouces, idéalement retrouver les 4,5″ du Moto G 4G. Le choix se réduit très vite avec ces simples critères : taille et qualité photos !

J’arrivais vite à ce Sony Z5 Compact, parfait sur le papier : écran 4,6″, caméra 23 MP, un appareil haut de gamme, et à un prix abordable puisqu’il a maintenant plus de 3 ans. Je le trouvais même sur Amazon à 189 €, via leur “Marketplace”, soit via des revendeurs. Il était bien vendu comme neuf, mais avec un délai de livraison de l’ordre de 6 semaines… J’étais dans les temps pour le voyage, je le commandai donc.

J’allais vite rencontrer des problèmes, et à mon retour de voyage, je n’avais qu’une envie : m’en débarrasser. Et là Amazon a vraiment été royal. Voilà donc toute l’histoire en détail…

Continuer la lecture Sony Xperia Z5 Compact : une mauvaise expérience qui se termine bien

La mort en Arabie – Thorkild Hansen

Je continue de taper dans le carton de bouquins que m’a laissé ma frangine… Bonne pioche avec cette histoire vraie, au XVIIIème siècle, d’une expédition en “Arabie Heureuse” (actuel Yemen) organisé par le roi du Danemark.

Cette histoire n’est pas sans rappeler Le procès des étoiles de Florence Trystram, que j’avais beaucoup aimé : dans ces deux romans, on retrouve des scientifiques de l’époque des Lumières embarqués dans une expédition aux confins du monde connu, dans des conditions incroyables qui font d’eux de véritables aventuriers. Rien que pour cela, c’est fascinant !

Mais d’où vient ce terme d’Arabie heureuse ? L’expression viendrait d’Alexandre le Grand, que les romains ont ensuite généralisée, attribuant à la partie sud de l’Arabie un côté verdoyant et fertile. Historiquement, c’est la civilisation minéenne (cinq cents ans avant Alexandre) qui y atteignait son apogée grâce au commerce entre l’Orient et la Méditerranée. Quand la navigation sur la mer d’Arabie fût maîtrisée, le déclin commença.

Or l’auteur nous apprend qu’il s’agit en fait d’une erreur de traduction : Yémen signifie “la main droite” ou “le côté droit”. L’Arabe étant tourné vers l’Est pour désigner les points cardinaux, c’est de cette façon que “Yémen”, qui signifiait “droite” à l’origine, a fini par désigner le “sud”… La main droite étant assimilée aux choses positives, le mot “droite” ou “Yémen” en est venu à signifier heureux, qui porte bonheur. Et de l’Arabie du Sud on arrive ainsi à l’Arabie heureuse…

Continuer la lecture La mort en Arabie – Thorkild Hansen

À marche forcée – Slavomir Rawicz

Avec ce livre j’attaque un carton que m’a laissé ma sœur Dominique partie faire le tour du monde en bateau ! Elle a préparé une petite sélection de titres susceptibles de me plaire, et je lui garde son carton jusqu’à son retour…

Une très bonne idée, la sélection a l’air pas mal, et mon budget bouquin va s’en trouver allégé d’autant, ce qui n’est pas plus mal !

Celui-là, je pense l’avoir lu, mais il y a très longtemps… En tout cas je connaissais l’histoire. Par contre, j’étais persuadé que c’était une histoire vraie, mais la page Wikipédia de l’auteur nous apprend le contraire : Rawicz se serait inspiré du récit d’un de ses compatriotes, Glinski, et encore là non plus rien n’est certain.

Le journaliste de Radio BBC, Hugh Levinson, qui a examiné The Long Walk (le titre original) sous toutes les coutures, déclare en 2010 :

Se peut-il que Glinski soit le véritable héros de l’histoire et que Rawicz lui ait piqué son histoire ? C’est possible, mais nous n’avons trouvé aucun élément permettant de corroborer le récit haut en couleurs de l’évasion et du périple de Glinski.

Cela remet beaucoup de choses en question quand on le lit : roman ou histoire vraie ?… Mais la lecture n’en reste pas moins agréable, même si le style n’a rien d’exceptionnel, et que finalement l’essentiel du récit se résume à marcher, marcher et encore marcher.

Restant à l’écart des habitations pendant ces 6 000 kms, en constante sous-alimentation, traversant le désert de Gobie, les efforts fournis paraissent en effet sidérants. La résistance humaine est réellement incroyable quand poussée dans ses retranchements, avec des hommes jeunes pour la porter (encore que “Mr Smith” soit plus âgé).

Continuer la lecture À marche forcée – Slavomir Rawicz

Nextcloud sur NAS Synology : mise à jour version 13 à 14

Hier, je me suis décidé à passer mon instance NextCloud de la version 13 à la version 14. Mon instance NextCloud tourne sur la baie Synology (voir cet article pour l’installation).

En effet, j’avais des soucis lors du transfert de photos du smartphone vers NextCloud qui échouaient de manière aléatoire et avec un “error unknown” dans les logs côté smartphone… Problème pas forcément lié, mais j’ai préféré commencer par installer une version plus récente avant d’investiguer plus loin côté smartphone.

La mise à jour automatique proposée via l’interface web de Nextcloud échouant avec un message “Extracting : Can’t handle Zip file. Error code is : 28″(problème sans doute du à la version Zip utilisée par le serveur PHP de Synology), j’ai du y aller à la mano, et même si ce que j’ai fait n’est pas nickel, cela a finit par fonctionner. Alors voilà un petit retour, si ça peut aider…

Je me suis ensuite reporté sur une page du forum d’aide nextcloud décrivant l’opération manuelle d’une mise à jour sur Synology, mais la première commande occ (owncloud console, un script php) pour passer le serveur en mode maintenance échouait :

sudo -u http php70 occ maintenance:mode --on
An unhandled exception has been thrown:
Doctrine\DBAL\DBALException: Failed to connect to the database: An exception occured in driver: could not find driver in /volume1/web/nextcloud/lib/private/DB/Connection.php:64

Peut-être un problème d’extension PHP sur la baie Synology ? 🙁

Bref, je recommence alors en suivant les instructions indiquées par NextCloud sur la page “Update manually“. On verra que par la suite je suis retombé sur la même erreur avec occ, mais que la mise à jour a tout de même pu se terminer via la page web. J’ai aussi du installer deux extensions php supplémentaires : intl et iconv.

Continuer la lecture Nextcloud sur NAS Synology : mise à jour version 13 à 14