Fracture du coude – 6 mois après

cicatrice Troisième et dernier article sur ma fracture du coude, histoire de faire le bilan. Voilà maintenant plus de six mois d’écoulés depuis la chute de vélo… alors où en suis-je ?

A gauche la jolie cicatrice, qui devrait laisser peu de trace on dirait… du beau boulot de la part du chirurgien.

Arrêt de la kiné

Après deux mois de kiné assez intensifs, le kiné y a lui-même mis fin mi-décembre : au cours d’une séance, de beaux craquements (probablement de la tête radiale) se sont fait entendre… le kiné a alors radicalement changé de discours, me demandant de lever le pied lors des exercices : «il ne s’agirait pas de tout casser là-dedans… ». Et deux ou trois jours plus tard, il me proposait d’arrêter les séances, qu’il s’agissait maintenant de remuscler tout ça, et d’arrêter le travail en extension/flexion/rotation. Il ajoutait que le travail musculaire pouvait être fait à mon rythme : je pouvais aussi bien laisser tout cela revenir tout seul, ou faire des exercices avec une petite haltère pour faire travailler les biceps et triceps. A moi de voir…

Après la kiné

Ce fût vite vu : j’ai pratiquement arrêté tout exercice, et j’ai vraiment ressenti de bonnes sensations à laisser mon bras récupérer tranquillement à son rythme. Je pense qu’il avait vraiment besoin de repos après ces deux mois d’exercices. Et je n’étais pas vraiment pressé : c’était l’hiver, et donc peu d’envie de faire du vélo, de toutes façons… pour le reste, les gestes de la vie quotidienne étaient là et permettaient aux muscles de se refaire petit à petit.

J’ai refait du vélo l’autre jour : à part une petite douleur à l’extérieur du coude, tout s’est bien passé. En fait rien d’autre que le fait de faire travailler une zone encore un peu faible.

Les avis avisés

Car c’est vraiment très long pour tout récupérer (vitesse, force), et il vaut mieux tabler sur un an ! Comme le dit mon médecin généraliste : «à moins que vous ne soyez en croissance, c’est pour tout le monde pareil… or votre croissance est terminée je crois ?». Je n’ai pu que confirmer.

Je suis retourné voir une dernière fois le chirurgien début janvier : toujours aussi laconique, à la question “puis-je refaire du vtt ? il me répondît “oui, vous ne vous abîmerez pas plus les articulations qu’avant”…

Inattendu, l’ostéopathe m’a dit que j’aurai pu venir la voir plus tôt, qu’ils peuvent apporter un petit plus lors de la rééducation, en pratiquant une sorte de micro-massage (si j’ai bien compris) sur le coude. De toutes façons, après tout le travail fait sur le coude lors de la rééducation, une visite chez l’ostéopathe ne fait pas de mal, car l’épaule a pas mal compensé, et remettre tout cela en place n’est pas superflu.

Les photos

Voilà des photos pour comparer : à gauche c’était en novembre (celles de l’article Rééducation du coude), à peu près à mi-chemin des exercices de kiné. Et à droite voilà où j’en suis maintenant. L’écart est impressionnant finalement… et montre qu’il ne faut pas se décourager et rester patient.

flexion maximum en novembre flexion maximum en mars

extension maximum en novembre extension maximum en mars

Et à la demande de Trucchi 😉 pronation et supination : si je compare avec l’autre bras, j’ai perdu  un peu plus en supination, mais ça m’a l’air pas mal dans l’ensemble. Pas de problème pour tenir le guidon du vtt !

pronation supination

Et maintenant

Je ressens encore quelques douleurs, sur certains gestes. J’ai l’impression que la tête radiale met du temps à se remettre en place. Mais je passe ma main gauche derrière le cou sans problème, et c’est pas mal du tout !

Hier, j’ai pris le tournevis pour visser des dominos : à chaque quart de tour, j’entendais plusieurs petits craquements, toujours de la tête radiale. C’est probablement à cause de cette fracture sans déplacement qui a fini par se déplacer… dixit le chirurgien, c’est comme si un roulement avait quelques grains de sable !

Et dans six mois, il faudra retourner à l’hosto pour me faire enlever ma jolie vis… Apparemment, c’est conseillé : le chirurgien m’avait dit que je pouvais aussi bien la garder. Mon médecin généraliste et l’ostéopathe me conseillent tous les deux de la faire retirer : il s’agit d’un corps étranger, il y aura de la calcification autour, etc… Je la ferai donc enlever.

Pour finir

Après le premier article Chute de vélo (à l’arrêt), le second article qui s’intitulait Rééducation du coude a eu un grand nombre de commentaires (23 à ce jour, record du blog !), en grande partie parce qu’un kiné s’est mis à répondre, et les questions d’autres personnes n’ont pas tardé.

Merci donc à Pierre Trucchi pour tous ses conseils avisés et encouragements : cela confirme ce que je pense, à savoir que le kiné est celui qui est le plus proche du patient, qui s’investit avec lui lors du travail de rééducation, l’encourage ou lui recommande la patience … quand le chirurgien semble lui tout trouver évident… et donc toute question stupide.

Ce dernier me disait d’ailleurs que la rééducation, je pouvais aussi bien la faire tout seul… franchement, je ne crois pas que je serais arrivé à ce résultat sans kiné.

138 réflexions au sujet de « Fracture du coude – 6 mois après »

  1. Salut Pascal,
    Pas de quoi, et merci à toi pour ce résumé très clair : je trouve le résultat remarquable, le bilan photo est très parlant.
    L’extension a fini par bien récupérer.
    Par contre, si tu pouvais faire 2 photos coude collé au corps, flexion 90°, un bâton dans la main, vue de face :
    – 1 en pronation maxi.
    – 1 en supination maxi.
    Comme ça, on pourra juger de la mobilité “en rotation”.
    La stabilité a l’air bonne, les douleurs supportables (puisque tu n’en parles pas) et les craquements, eux, peuvent avoir plusieurs explications – (est-ce qu’ils te semblent gênants ?)
    Si comme tu le dis ce sont des crissements intra-articulaires, il faudrait voir plutôt un rhumatologue car ça pourrait être au niveau des cartilages du radius.
    La rééducation voit très souvent une poursuite de ses progrès après l’arrêt des séances, car il y a un effet-retard comme pour certains médicaments – tant mieux, je suis content pour toi et avec le retour des beaux jours, tu vas encore mieux apprécier les sorties VTT !
    Si tu viens dans le midi (et quart), ce sera avec plaisir que nous te ferons découvrir quelques ballades avec pentes à 27% !
    Bien amicalement
    Pierre

  2. Salut Pierre,

    Voilà les photos pronation/supination, dis-moi ce que tu en penses…

    Les craquements ne me gênent pas, non… si j’ai bien compris, ce sera plus tard que je risque de faire par exemple de l’arthrose, non ?
    C’est pour cela que tu me parles d’un rhumatologue ? pour quelle raison aller le voir maintenant ? si tu peux m’éclairer sur ce point…

    Sinon pour les pentes à 27%… je crois que je préfère encore les monter que les descendre ! au moins je ne risquerai pas de tomber…
    Ma soeur est du côté de Trêts, près de Aix, et quand je descend là-bas, ils m’emmènent sur de jolies collines (c’est magnifique !). C’est d’ailleurs mon beau-frère qui m’avait conseillé ces fameuses pédales “auto-bloquantes”… mais comme c’est aussi lui qui m’a fait découvrir le vtt, je ne peux pas lui en vouloir !

  3. Salut Pascal,

    Bravo pour la rapidité des photos :

    – c’est excellent au point de vue mobilité en pro-supination !

    – la supination : supérieure à la normale, mais tu compenses un peu avec les épaules

    Pour le rhumato, c’est parce que :
    – oui, il peut y avoir un peu d’arthrose plus tard, mais pas sûr

    – mieux vaut la prévenir que la guérir, dans le doute

    – une consultation n’engage à rien

    – qu’il y aurait peut être une solution prophylactique dans l’immédiat :

    – je pense par exemple à un traitement pour prévenir l’arthrose (que sais-je ?) :

    -> des infiltrations pour le cartilage ?

    -> ou une “coudière” de type -à pression élastique- qui maintiendrait la tête radiale et apporterait peut-être une stabilité (http://www.kinetec-byvivadia.com/bandage-de-coude-thermal-rx-p-1142.html), sans publicité…?

    -> ou de la mésothérapie ? Etc…

    VTT :
    Nous sommes dans le 06, donc ce sont de grosses collines à grimper (les pré-alpes) :

    – de 130 m d’altitude à 1.200 m en moins de 10 km

    – pour la descente, c’est un problème, mais les cales “auto-bloquantes, il vaut mieux éviter en effet (même les vieux cale-pieds !)

    Tu es sur la bonne voie, quand je disais que la rééducation peut se faire sans kiné, je voulais dire EN PARTIE, par ce qui s’appelle l’ETP (éducation thérapeutique du patient) et une auto-prise en charge, ce que tu fais très bien !!!

    Amitiés,

    Pierre

  4. Bonjour, j’ai 23 ans et je suis tombée de cheval le 20 mars dernier. J’ai le coude et le poignet gauche cassés et mon chirurgien m’a dit que je ne pourrai pas remonter à cheval avant 6 mois (démoralisant !). Si tout va bien je retire mon plâtre le 28 avril. J’ai 6 clous dans le coude et le chirurgien m’a dit qu’il était inutile de risquer une nouvelle opération difficile pour les enlever. Je ne sais pas trop quoi en penser. Bref, je suis heureuse de voir où vous en êtes aujourd’hui mais quand je vois tout ce par quoi vous êtes passé pour en arriver là, je me dis que je n’ai pas fini d’en baver avant de reprendre mes petites habitudes… En tous cas je voulais juste vous remercier pour toutes ces informations.

  5. Bonjour à tous ! Il y a 15 jours, je suis tombée de 3 marches sur le coude. Je n’avais pas trop mal, je pensais que j’avais simplement le bras foulé.
    Après avoir vu un énorme hématome apparu le mercredi suivant, je me décide à aller consulter (j’avais un peu plus mal, problème pour porter et tourner le poignet), le médecin m’a donc fait passer une radio, bilan : fracture de la tete radiale sans déplacement
    Attèle-platre pendant 7 jours et depuis hier, dujarier.
    Cette nuit, mon bras était sorti du dujarier et bizarrement, j’avais moins mal. Je ne m’en suis pas rendue compte en dormant, j’espère que ça n’engendra pas de problèmes (je bouge bcp la nuit) 🙁
    Je commence la kiné mardi ( ça va vite) et j’espère que ça se remettra vite (c’est le coude droit et je suis droitière, pas top)
    Mais j’ai très peur defaire un faux-mouvement, l’orthopédiste m’a dit que j’avais frolé l’opération alors ça me fait peur, peur d’etre maladroite, c’est la première fois que ça m’arrive.
    J’ai lu vos articles, ça redonne le moral, on se sent moins seul en fait, et ça fait “passer” le verdict médical qui dit que ça va etre long !!!

    Merci de m’avoir lu, écrire mes doutes fait du bien, ça m’aide à tenir.

    Bonne soirée à vous

  6. Bonjour,

    Je me joins au club des fracturés 🙂 J’ai 28 ans.

    Le 8 avril, à vélo sur une piste cyclable, j’ai été heurté par une voiture. Résultat, fracture de l’olécrâne (gauche), complètement détaché et en morceaux. Il a même fallu retirer un petit morceau devenu inutile (mais normalement sans conséquence sur la mobilité).

    J’ai passé un bon mois dans le plâtre (1 semaine avant l’opération (pour faire dégonfler un énorme hématome)) on me l’a retiré aujourd’hui.

    En extension ça a l’air pas mal, il me manque peut-être 20-30°. Je peux laisser pendre le bras, ça tire et fait un peu mal, mais ça va.
    Flexion c’est plus délicat. En forçant doucement j’ai pu dépasser les 90°, je peux toucher mon nez avec mon pouce :).

    La chirurgienne était aussi très très très laconique, impossible d’obtenir des informations précises et utiles.
    Elle m’a un peu fait fléchir le bras, mais je n’étais pas encore très rassuré… et m’a direct dit que je devais aller faire de la kiné. (Il avait été question, lors des contrôles antérieurs, que la kiné ne serait pas nécessairement prescrite).

    Au lieu de me laisser le temps de forcer un peu, non, direct on me traite comme une moule.
    Et je demande juste de savoir ce que je peux ou ne peux pas faire avec mon bras, pour ensuite travailler seul sans risque…… mais pas de réponse, juste des réprimandes.

    J’espère que les kinés seront effectivement plus sympas et ouverts à la discussion. Je commence demain.

    Vu que je n’ai pas eu de consignes de la part de la chirurgienne, j’imagine que je peux direct refaire du vélo, et pourquoi pas me mettre au lancer de disque, boxe, et escalade sans corde. ?
    (un peu de sarcasme pour surmonter la frustration humaine).

    Plus sérieusement, quelqu’un sait si à 28 ans on peut récupérer de cela en 3 semaines ? (prochaine visite de contrôle début juin).

    Bon courage à tous,
    Merci pour toutes les informations intéressantes,

    Ralph

  7. Salut Ralph,
    J’espère que le type qui t’a renversé est en prison !
    Pour le coude : tout doux, c’est une fracture articulaire et il faut attendre la consolidation biologique (c’est à dire 90 jours)
    Faire du vélo avant, oui, mais chez le kiné ou à la maison si tu as un vélo d’appartement (sans appuyer sur le guidon)…
    La mobilité devrait revenir en douceur…sans trop forcer !
    Bon courage et vive les pistes cyclables sécurisées 😉
    Mes amitiés cyclistes à Pascal !!!

  8. Rebonjour,

    Merci à pierre pour la réponse.

    Voilà, je crois que j’ai 2,5 semaines de kiné. (7 séances).
    Chaque séance dure 1h (30min kiné et 30 min ergo où une machine plie et tend mon bras lentement).
    Kiné = massage, électrothérapie (les deux premières fois), mobilisation passive et un peu active, et depuis les deux dernières fois, vélo à bras, et maintenant travail avec petite haltère.

    Au début on avait mesuré 90° (flexion) et 30° (manque d’extension).
    Aujourd’hui avec la machine on a mesuré 130° et 0°
    (mais l’épaule compense un peu, donc c’est à 5° près je dirais).
    La machine force plus loin que mes propres muscles. (Précision).

    Je me faisais du souci pour d’autres lésions non-détectées (on a juste fait des radios), mais mon poignet a très vite retrouvé toute sa mobilité.
    (Pour précision aussi, j’ai les articulations assez souples, mes poignets tournent à un peu plus de 90°, de même que mon coude droit a une extension légèrement négative).

    Je n’ai pas vraiment de douleurs (sauf quand ça travaille fort).
    Et les gestes quotidiens vont bien (manger, boire, poser mes lunettes).

    Merci pour l’info sur la durée de consolidation, enfin une réponse pratique et utile 🙂

    Autre question, quelqu’un a t’il des trucs pour sortir en été sans exposer sa cicatrice au soleil ?
    Le gros pansement est une idée, mais je crains que ça n’empêche la peau de respirer (et fasse transpirer le coude 🙂 ).
    Sinon les longues manches, mais je transpire vite avec la chaleur.
    (A vélo je transpire moins qu’à pied, mais maintenant le vélo est exclu jusqu’à la rentrée… ici en belgique les routes sont comme au tiers-monde, c’est trop risqué pour mon coude (chocs dans le guidon)).

    Bien à vous tous,
    Courage aux autres revalidants 🙂

    Ralph

  9. salut Ralph,

    Bravo pour tes résultats, je trouve que tu récupères très vite, beaucoup plus vite que moi en tout cas.

    Concernant le soleil, j’étais dans le sud la semaine dernière, et j’ai passé un peu de temps sur la plage (quelques séances de 2h) : je me suis contenté d’un écran total appliqué avec générosité sur la cicatrice. Sinon il n’y a pas vraiment d’alternative à ma connaissance : pansement… ou manche longue : une chemise ou tunique ample en coton est assez légère à porter, comme on fait en Asie pour se protéger du soleil… sans avoir de cicatrices !! :-). Pour ma part, je ne vois pas d’autre solution…
    Quand je fais un footing, je ne prend pas de précaution particulière, c’est en général tôt le matin, ça dure une heure ou guère plus, et je me dis que la cicatrice est en fait plutôt à l’ombre…

    Sinon je suis retourné chez le kiné le mois dernier (déchirure au mollet, ah c’est pas marrant de vieillir !) et on en a profité pour mesurer mon extension/flexion :
    – l’extension est maintenant totalement récupérée, ce qui n’était pas le cas au sortir des 2 mois de kiné (ce qui prouve que l’on continue à progresser une fois les séances terminées) .
    – côté flexion, j’ai un peu perdu (5-10%), mais ce n’est absolument pas gênant. Je touche ma clavicule gauche sans problème).
    – enfin la force musculaire revient à son rythme, et globalement les sensations sont vraiment meilleures de jour en jour.

    Bon courage à tous !
    @ Pierre : j’ai remis mes anciennes pédales que j’avais laissé dans le sud l’année dernière ! plus jamais de pieds attachés au vélo ! 🙂

    PS : moi aussi j’avais une extension négative, mais je suis maintenant à 180° côté gauche ! mon kiné lui avait une extension plus limitée (< 180°) et m'expliquait que "ça, c'est mère-nature qui décide, vous voyez bien que on n'a pas forcément besoin de 180° en extension, cela ne m'a jamais gêné dans la vie !"...

  10. Resalut à tous,

    Aujourd’hui j’ai revu la chirurgienne, elle était de meilleure humeur et s’est montrée satisfaite de mes progrès.
    J’ai même eu droit à quelques réponses pratiques :
    pas de vélo avant la mi-juillet au moins (routes impraticables)
    prochaine visite, la mi-juillet justement, on fera une radio.
    Et 2 semaines après, on va retirer les broches.

    Elle a mesuré 25° – 125° (mais c’était le matin, mon bras était encore un peu raide).
    En tout cas je peux toucher mon épaule à présent, donc c’est bien.

    (normalement demain avec la machine d’ergo on ira à fond, donc 140° de flexion, et -5° d’hyperextension (compensée par l’épaule) )

    Lors de la visite, elle a vérifié l’état de la fracture en tapant dessus avec son doigt.

    Faudra encore bien continuer la kiné aussi.

    A propos de la prochaine opération, quelqu’un a t’il des témoignages à partager ? savoir à quoi s’attendre ? (genre, ça fait mal, c’est horrible, ..; comment ça va après) ?

    J’ai l’impression qu’elle compte aussi retirer le cerclage.

    J’espère que je récupérerais tout (j’ai aussi une flexion naturellement élevée (mon poignet droit peut s’approcher à 2cm de mon épaule, bras horizontal)

    en tout cas je peux déjà joindre les deux mains dans mon dos (si je passe la droite par en haut, étant droitier, de ‘l’autre côté ça va pas encore et ça fait mal 🙂 )

    A propos, d’autres ont-ils aussi eu des zones insensibles autour de la cicatrice ? (la chirurgienne me dit que c’est normal, on coupe dans les nerfs).
    ça revient en combien de mois les sensations ?

    Bonne continuation à tous,

    Ralph

  11. Merci Pascal pour ta réponse et surtout d’avoir été à l’initiative de cet article et au kiné pour ces conseils.
    J’ai longtemps cherché des articles au sujet de ma fracture du coude avant de ton sur blog.
    On se sent seul(e) même si l’on est bien soutenu par son kiné, surtout que de telles fractures ne sont pas fréquentes.
    Je suis son 2ème “cas”.
    Pour ce qui est de ma kiné , elle est très progressive mais depuis quelques jours je souffre beaucoup lors des séances au niveau musculaire.
    Le kiné insiste pour que la rééduc soit assistée mais avec les 3 fractures au niveau du radius, rien d’étonnant.
    Ca fait bientôt 2 mois mais je suis loin d’obtenir les mêmes résultats que toi mais le moral est intact du fait que je progresse toujours mais aussi de voir les résultats que tu as obtenu!
    En fait les exercices que je réalise sont associés au quotidien et je m’aide de l’autre main pour avancer. Pour moi ce n’est pas la cigarette mais ce sont les cerises que j’essaie de porter à la bouche !!
    Pour ce qui est de la cicatrication merci de m’avoir mise au courant de protéger la cicatrice du soleil ce que je n’ai pas fait jusqu’à maintenant. Par contre j’applique chaque soir un cataplasme de miel car c’est un antiseptique et qu’il facilite la cicatrication. J’y associe quelques gouttes d’huiles essentielles d’hélichryse et de lavande. Les résultats sont extraordinaires.

  12. Resalut,

    Maintenant j’en suis à 3 mois depuis l’opération exactement.
    J’ai récupéré toute la flexion (ok, à quelques petits degrés près, mais mon autre bras se plie super loin aussi 🙂 ).
    Pour l’extension, tout seul ça reste à 5-10°, mais on peut tendre le bras en mobilisation passive, ou en me suspendant à une barre.

    Dans quatre jours on me retire les broches et le cerclage :s
    La chirurgienne m’a dit qu’elle va reprendre la cicatrice….. (qui fait quand même plus de 10cm).
    Est-ce que quelqu’un a déjà vécu ça ici ? Et peut, par conséquent, me dire ce qu’il se passe après ? (Si on peut encore fléchir-tendre le bras, ou si ça risque de déchirer les points de suture ? )

    merci d’avance 🙂

    ralph

  13. Je me permets de vs laisser un petit commentaire d’une part pour vous féliciter de tous ces efforts et ce moral que vs semblez avoir gardé durant tout ce temps !
    J’ai moi-même fini l’année sur les coudes lol, dont un a la tête radiale fracturé enfin une tte petite partie dc non déplacé et J+16 rx de contrôle et ne semble pas se ressouder la poisse dc ! j’ai des avis tellement différents de médecins que je ne sais plus quoi penser ! jamais vu d’orthopédiste et apparemment ça ne sert pas à grand chose ! leçon retenue : j’irai d’abord voir un ostéo et ensuite rien car mon médecin ne me prévoit pas de rééducation.
    Merci pour votre témoignage, cordialement

  14. Bonjour Pascal,

    Après vos 2 mois de kiné intensive , etiez vous arrivé aux résultats des photos de droite ( qui ont été prises je crois 6 mois après votre accident ) ou alors y a il eu même avec l’arrêt de la kiné entre les 3 emes mois et 6 èmes une recuperation encore progressive, même minime ?
    Très bon week end à vous !
    P.S : J espère avoir était clair dans mes propose, j’en suis pas sûr , lol …

  15. Re !
    Pour être plus précis , je parle surtout de l’extension . Me concernant ( fract tête radiale sans déplacement ) après 15 séances de kiné sur 4 semaines l’extension n’est pas encore au top mais bon peut être que le temps et des exrecices à la maison …
    Encore MERCI !
    Nicolas

  16. Nicolas, je suis très étonnée de voir que vous ne récupériez pas votre extension. Pour illustrer mon cas, on m’a enlevé l’attèle mardi finalement après que l’orthopédiste ait vu que j’avais le coude droit également fracturé et manifestement ressoudé malgré de très gros efforts sur ce bras. Pour ma part, le gauche s’était enraidi, et finalement, en 3 jours de temps, j’ai déjà le bras droit, ce n’est pas le maximum de mon extension possible, mais a priori je n’aurai pas besoin de kiné. En revanche mes bras sont encore douloureux à l’appui mais c’est normal, je n’en suis pas encore à un mois.
    En tout cas j’espère que vous récupèrerez très vite, et je vous souhaite beaucoup de courage. Ne vous démoralisez pas, je suis certaine que vous y parviendrez avec un peu de temps.
    Cordialement,
    Audrey

  17. Nicolas, oui il y a encore des progrès après, regarde le commentaire n° 9 : en repassant chez le kiné pour une autre raison, on avait justement mesuré l’amélioration de l’extension.

    C’est “l’effet-retard” dont parle Pierre Trucchi dans son premier commentaire…

    Avec les muscles qui reviennent, j’ai maintenant vraiment de bonnes sensations, comme celle toute simple de s’étirer en allongeant les bras… 😉

  18. Bonsoir, Avez-vous des bonnes adresses de kiné à Paris? J’habite dans l’est. Le mien ne fait que la moitié de ce qu’explique Ralph.

    D’ailleurs je change de clinique entre les deux opérations, trop déçu par les problèmes causés par la manque d’information (kyste + tendinite). Je vise la clinique de sport Maussin-Nollet, la clinique Juvent ou le Croix St. Simon. Si qqn a de l’expérience et des noms à partager…

    Cordialement
    Johanna

  19. Désolé Johanna, je suis sur Paris ouest… je ne peux pas t’aider. Le mien était un ancien kiné du sport, je pense que c’est un bon critère.

    Bonne chance !

  20. Bonjour à vous et un grand merci pour vos articles
    J’avoue que cette prise de contact est un peu comme un appel au secours jeté dans une bouteille à la mer !!!
    Le 26 décembre dernier, après un vol plané des plus innocents sur une route verglassée (une patinoire !!!), je me suis explosée le coude : fracture comminutive de l’olécrane et même punition pour le col du radius !!
    Résultat : broches en « haubanage » pour l’olécrane et broches antégrades pour le col et une attelle
    Je passe les détails sur la douleur… Le manque d’information du milieu médical (il faut le arracher les mots de la bouche !!!) et le sentiment de dépendance intense … Bref !!!
    Hormis un petit fragment de la cupule radiale, tout est apparemment ok en date de mi janvier
    La cicatrisation est belle et l’oedeme qui avait empeché la pose d’une résine a presque disparu.
    Alors, pourquoi vous contacter, n’est ce pas ? Pour 2 choses étranges, gênantes et douloureuses :
    la douleur ressemble à des coups d’aiguilles brûlantes dans le coude, très brièvement lors de changement de position, par exemple
    lorsque j’effleure mon coude, j’ai l’impression de sentir 2 bouts durs (je dirais les broches). Et elles semblent vraiment à fleur de peau… prêtes à transpercer ??
    Ma prochaine radio est pour jeudi soir et mon rendez vous chez le chir vendredi matin
    En attendant, je me sens démunie et un poil paniqué…
    Avez vous rencontré ce souci ?
    Une broche peut elle percer la peau ?
    Je sais que le chemin de la rééducation sera long mais ma crainte (ma peur !!!) est de devoir repasser au bloc !!! Bref, peut être pouvez vous m’aider à comprendre ce qu’il se passe…
    Encore merci pour les nombreuses réponses déjà trouvées par la lecture de vos articles
    Cordialement

  21. Bonjour Marilyne,

    Je ne peux hélas pas te répondre, puisque j’avais une vis et pas de broches en haubanage.

    Apparemment, une broche peut agresser la peau, mais j’imagine que cela ne remet pas en cause la réparation de la fracture.

    Courage, il ne te reste que 3 jours avant la visite, sois patiente, tu auras les réponses à tes questions.

    Pour ma part, je suis repassé au bloc pour me faire enlever cette vis fin novembre dernier. Tout s’est passé comme une lettre à la poste ; et surtout on ne repart pas à zéro, il s’agit juste d’attendre la cicatrisation pour retrouver tous les mouvements que l’on avait mis si longtemps à retrouver après la première opération.

    Voilà, j’espère que tu auras de bonnes nouvelles en fin de semaine…

  22. Bonsoir Maryline,
    Comme Pascal, j’ai une vis. Mais pour moi les broches sont dans l’os et donc elles ne doivent pas sortir. Pour ma part je sens l’extremité de la vis par moment.
    Et pour ce qui est des sensations de brûlure, j’en ressens aussi mais pas d’inquietude pour ma part . Cependant je comprends ton ressenti.
    J’ai rencontré la même frustration que toi lors du premier RDV avec mon chirurgien. maintenant je viens avec mon carnet où je note toutes mes questions et lui les pose. Courage à toi et bon rééduc.

  23. Bonjour et merci Pascal et Isaho de vos réponses
    Je retiens ton idée, Isaho, de faire la liste de mes questions… Simple et efficace, surtout pour ne pas se laisser déborder par mon stress et l’attitude très “distante” du chir !!
    Pascal, tu sembles être de ceux qui voit le verre à moitié plein… n’est ce pas ?
    Merci pour tes encouragements, ça aide à rester positive : plus que 2 jours…
    Pour info, j’ai eu une très bonne nouvelle hier en fin de journée : j’ai une place en ambulatoire pour la rééduction dans un centre réputée de ma région… (kiné, ergo, piscine…)
    Je ne crains qu’une chose : le résultat de la visite chez le chir…
    Mais je croise les doigts !!!

  24. Excellent !!! lol

    J’ai d’ailleurs constaté que c’est aussi un bon geste naturel de rééducation, hein…

    Une question importante : au bout de combien de temps as tu pu conduire ?

    Question crucial car n’ayant pas droit au remboursement de mon transport, je dépend de trop de personne… Plus vite je serai apte, mieux ce sera…

  25. Un peu plus de 3 mois : j’aurais sans doute pu conduire avant, mais n’ayant pas de contraintes particulières (travaillant tout près de chez moi), je ne me suis pas pressé.

    J’avais démarré la rééducation un mois pile après la fracture, pendant 2 mois avec le kiné… et puis c’était le bras gauche, donc pas de problème pour changer les vitesses…

    Ensuite bien sûr, conduite très prudente car s’il faut réagir très vite dans une situation d’urgence, on manque de force et de vitesse.

  26. Bonjour,
    Je profite que cette 3ème journée de rééducation est plus courte pour te répondre et te remercier de tes encouragements et infos
    Le rendez vous avec le chir s’est très bien passé. Il a clairement indiqué être satisfait de l’évolution vers la consolidation.
    Il est convenu de faire un bilan dans 3 mois (fin mai) et, si tout va bien de retirer 2 des 5 broches (celles pour la tête radiale, rattachées au poignet). Les 3 autres, on verra plus tard…
    J’ai donc démarré ma rééducation lundi et surtout hier : 1h de balnéo 1h30 à 2h de kiné et 1h d’arthromoteur tous les jours. La semaine prochaine s’ajoute de l’ergothérapie
    C’est usant, mais en 3 jours déjà des résultats : je tape sur le clavier avec ma main gauche (à petite dose, hélas)
    Premier bilan kiné : ce sera très long car mon bras a été totalement immobile pendant 7 semaines, donc épaule raidie, coude, ça c’est logique mais la où le bas blesse, c’est mon poignet (impossible de tourner, et presque pas possible de lever et baisser…) et mes doigts…
    Beaucoup de boulot en perspective !
    C’est très fatiguant mais aucun regret d’être dans un tel centre
    Voilà, je voulais te faire ce petit retour pour te remercier de l’attention que tu as porté à mes questions
    Très cordialement
    Marilyne

  27. Merci Marilyne,

    Content de ces bonnes nouvelles. C’est sûr qu’après 7 mois d’immobilisation, tu vas devoir faire une longue rééducation. Comme tu dis, beaucoup de boulot en perspective ! Tu as l’air d’être au bon endroit pour cela, mais arme-toi de courage et de patience…

    Le poignet, c’est ta tête radiale, car il ne tourne pas lui-même… si je me rappelle bien ce que me disait mon kiné !

    Allez, courage, garde en tête que tout ce travail portera ses fruits, même si cela paraît très long parfois.

  28. Salut j’ai eu une luxation du coude moi aussi suivie d’une fracture à la tête radiale, on ma mis deux vis et j’ai que 17ans donc en croissance et sans réeduaction je suis arrivé au même point que toi en 1mois donc je me demande si la réeducation est vraiment utile ou pas ? merci 🙂

  29. Salut Gherald, c’est sûr qu’à 17 ans, tu récupères beaucoup plus vite et plus facilement… À toi de voir (avec ton médecin)… une rééducation ne peut pas faire de mal, et tu es mieux informé de ce qui se passe, des bons gestes selon les étapes, etc…

  30. car en fait je fais du roller extrême en pro et c’est en pratiquant ce sport que je me suis fait une luxation
    et donc je suis inscrit a la gym pour les acrobatie etc… et mon prof de gym m’a apprit tous les gestes à faire pour la rééducation et donc tout les soirs je fais un peu de musculation et les gestes à faire aussi et je trouve que je m’en sors pas mal du tout.

  31. Bonjour,
    Depuis ma blessure je suis en recherche des infos et j’ai trouvé votre site qui me donne un peu d’espoir. Voila mon histoire. Je suis tombée du balcon et voulant amortir la chute avec ma main je me suis fracturé le coude. J’ai ressenti une douleur insupportable. Dans les urgences le verdict était fracture de la tête radiale sans déplacement Mason 1. Plâtre pendant 15 jours. Je suis allée en consultation le 15eme jour normalement pour enlevé le plâtre mais on m’a dit de le garder encore une semaine et que tout allait bien. Je reviens dans 1 semaine à l’hôpital où le médecin me dit que tout va bien et on va remplacer le plâtre avec une attelle et que je pouvais commencer la kiné. Il m’a dit qu’il va quand même confirmer ça avec le chirurgien. Il est revenu dans 15 min pour me dire que apparemment il y avait un souci et que je devais attendre le chirurgien. Après 1 heure d’attente le chirurgien m’annonce qu’un déplacement a eu lieu comme résultat du plâtre qui était trop large et qu’on va m’opérer le jour même pour mettre une vise ! J’étais anéantie ! Je pensais sortir sans plâtre et je me suis retrouvée dans la salle d’opération. Le jour d’âpres le chirurgien m’explique que ma fracture était bien consolidé mais il était obligé de tout casser pour enlever une cinquième de la tête radiale, il l’a comparé avec un camembert sans 1/5. Aucun matériel n’était mis ni vis ni rien. J’avais quand même horriblement mal. Je suis sortie de l’hôpital avec une écharpe que je devais garder 15 jours. Vous imaginez, encore 2 semaines en plus de 3 semaines de plâtre 5 semaines d’immobilisation au total ! Ma question était pourquoi on ne m’a pas opéré tout de suite au lieu d’attendre 3 semaines mais je suis restée sans réponse. Aujourd’hui à 10 jours de l’opération je commence un peu de bouger mon bras mais je suis très inquiète à l’avenir. Il s’agit de mon bras droit et je suis droitière. Je vous remercie Pascal d’avoir créé ce blog où je trouve vos témoignages, peut-être quelqu’un dans la situation similaire va me répondre. Sur la question pourquoi lors de 2 consultations on ne m’a rien dit concernant le plâtre aussi aucune réponse, c’est la faute du plâtre on m’a dit. Je ne sais pas pourquoi me reste persuadé qu’une opération n’était pas inévitable. Je suis désespérée. Excusez-moi pour l’orthographe je suis d’origine étrangère.

  32. Je m’adresse à Malena. Je connais ce sentiment que tu ressens, il ne faut pas te décourager. Il y a 12 ans j’ai subi une luxation complete du coude droit; qui a été traitée trop tard (donc à froid). j’ai donc du être mis sous Anestésie Générale pour remettre mon coude en place, à mon réveil je me suis retrouvé avec le bras platré sous l’épaule jusqu’au poignet pendant 3 semaines presque un mois. Ensuite un autre docteur m’a fait une atrolyse qui n’a rien donnée. A partir de ce moment, on a commencé à m’expliquer que je pourrai plus me servir de ce bras normalement. J’étais comme toi “anéanti”; et puis j’ai vu un médecin du sport, qui a commençè par soigner le moral, puis il m’a fait des séances de mésothérapie, et j’ai fait de la kinésithérapie avec un très kinésithérapeute pendant 9 mois. Je garde quelques séquelles, mais je peux me servir de mon bras. Il ne faut jamais paniquer, rester combatif, patient et volontaire. C’est pas facile, mais la persévérance paye je te l’assure.

    Je ne suis pas trop chanceux il y a 3 semaines j’ai subi une autre luxation du coude gauche partielle cette fois-ci. Je suis allé voir le même docteur, et je sais que ça va aller.

    Courage Malena, si j’y suis arrivé il y a 12 ans, on peut encore

    le faire aujourd’hui.

  33. Bonjour,

    je continue à écrire plutôt ici la suite concernant ma rééducation après avoir détaillé les circonstances de mon accident avec opération de l’olécrâne sur l’autre site (http://pascal.ledisque.free.fr/wordpress/?p=2424).

    En l’espace d’une semaine j’ai revu aujourd’hui, donc 5 semaines après l’opération un autre chirurgien orthopédiste de sport et d’urgence (pour les accidents) qui est très réputé à Wiesbaden.

    D’après les radios, la fracture n’est plus visible, ce qui me confirmerait qu’il n’y aurait jamais eu de cal osseux puisqu’il s’agissait d’une reposition dans l’ostéosynthèse, qui est donc un procédé très efficace. En résumé cela s’est déjà bien solidifié.

    Contrairement à Pascal qui lui avait en plus un problème du coté de la tête radiale, j’ai visiblement à la surprise du chirurgien très vite progressé en faisant moi-même la rééducation et ce sans douleurs. Il se dit très satisfait de me voir bouger le bras dans tous les sens.

    L’état actuel après 5 semaines donne (estimation):

    – Flexion: 100 %
    – Extension: 95 % (donc 170°)
    – Supination: 100 %
    – Pronation: 100 % mais avec douleurs musculaires à l’extrème à cause de l’angle que forme le coude dans ce mouvement de rotation (bras-poignet)

    Pour cet angle au coude, le chirurgien me dit que c’est normal et que cela peut encore se corriger avec la rééducation, certes peut-être pas à 100 %.
    Je dois selon lui désormais m’exercer en pronation – supination uniquement avec le bras le long du corps, ce qui compenserait automatiquement ce qui reste à gagner en extension.

    Comme du point de vue anatomique cela parait logique je vais donc suivre son conseil et par là même commencer aussi à travailler à part l’extension, comme le danger d’une pseudo-arthrose est à présent écarté.

    Du reste j’ajouterais une idée qui m’est venue aussi dans les gestes quotidiens qui contribuent à la rééducation, notamment dans mon cas, pour ce qui me reste à faire, c’est de faire souvent sa lessive manuellement au lavabo. Mais je continue bien-sûr à manger de la glace, surtout contre le mal de gorge, maintenant que le froid d’automne s’installe partout.

    Mais taper au clavier de l’ordinateur c’est une bonne gymnastique corrective aussi. Le seul défaut pour un programmeur que j’étais c’est que les doigts gèlent lorsque le sang monte à la tête (sans blague) 😉

  34. bonjour a tous ,
    suite a un accident de moto en corse le 30 aout fracture ouverte de l olecrane droit(broche et haubanage)pas de platre donc petit kine en passif leger mais a partir de la semaine prochaine je devrai attaquer la grosse reduc.
    y a t il quelqu un qui peut me conseille un bon centre de reduc fonctionnelle avec piscine sur paris etant moi meme dans paris 17 ??
    merci

  35. @ Moracchini

    Nous avions en fait tous deux eu un accident le même jour. Mais êtes vous sûr qu’il s’agissait d’une fracture ouverte que vous confondriez avec fracture indirecte? Je pourrais cependant imaginer une fracture ouverte dans un accident de moto vu le choc et la vitesse etc., c’est à dire avec plaie, qui certes n’est pas forcémment un critère suffisant, mais rend au moins visible la sortie de l’os fracturé, une fracture indirecte étant uniquement la séparation des deux segments fracturés de l’os quelque soit l’aspect extérieur.

    Ce qui m’étonne c’est qu’on ne vous a pas mis du tout votre bras dans le plâtre, même après l’opération?

    Je ne peux pas vous indiquer une adresse étant moi-même outre-rhin mais pourriez-vous décrire l’état du progrès actuel de l’articulation de votre coude? Le mien vous le connaissez déjà…

    @ tous

    Au passage suite aux recherches ultérieures je confirme qu’il n’existe pas de cal osseux dans une fracture directe, si le canal de Havers n’est pas tranché, ou sinon aussi dans une fracture indirecte mais uniquement dans le cas de l’osteosynthèse effectuée suffisamment à temps. Resterait à déterminer le temps que chercherais à savoir. Ainsi la soudure (ossification primaire) est donc (avec certitude) assurée au bout de 8 semaines.

    Dans le cas contraire, le cal osseux fait que la soudure (ossification secondaire) n’est assurée qu’au bout de 6 – 12 mois.

    Ce qui est déterminant pour l’apparition du cal osseux, c’est qu’une fente plus grande que 300 micromètre se révèle, donc suffisante je le pense, pour couper le canal de Havers (au milieu de l’os) qui en est fait essentiel à l’ossification plus rapide et plus stabile.

    J’espère que ce complément d’information vous aide à ne pas sous-estimer la durée de l’ossification en fonction du genre de fracture.

    Donc pour celui de l’olécrâne, avec les radiologies à l’appui, c’est clair, l’haubanage au moyen de 2 broches de Kirschner et d’un cerclage (parfois sans broches) et éventuellement en plus des vis, permet une ossification au bout de 4 – 8 semaines. Pour ma part après 5 semaines donc.

    Du reste, je ne suis pas sûr si les broches sont dans tous les cas perforants, c.a.d. longitudinalement suivant l’axe de l’os, donc de l’apophyse de l’olécrane en direction du diaphyse (proximal-distal) ou sinon uniquement apposées sur l’os comme une agraffe, comme cela semblerait être mon cas au vue des radios. Peut-être que l’un ou l’autre procédé dépend de l’état de la fracture ( transversale ou oblique) La mienne était oblique, donc plus facile à réduire voire à reposer exactement avec plus de stabilité.

    Cela dépenderait en plus de l’épaisseur de l’os et de son état (p.ex. ostéoporose). Est-ce quelqu’un est au courant ou aurait rencontré ce genre de problèmes imposant d’autres techniques d’opération?

  36. bonjour

    je suis moi meme desesperée moralement j’ai fait une chute le 6 janvier 2012 operée d’une fracture de l’olecrane 2broches 1 plaque je suis aide soignante à bastia j’ai peur de ne pouvoir retravailler et surtout la suite suis dans le flou totale je revois le chir pour enlever les agraffes mercredi apres apparement une resine pendant 6 SEMAINES merci de me repondre …..

  37. Bonjour,

    cela tombe bien, je voulais justement aujourd’hui faire le point de ma situation, donc 4 mois (dès cette année) après l’opération.

    @Daniele

    Vous en avez de la chance d’être ainsi aide-soignante pour vous-même 🙂

    Excusez mon ironie, ce n’est pas méchant, mais surtout ne vous déséspérez pas, car c’est contre-productif. Je pense que tout le monde serait d’accord avec moi que vous devriez d’abord lire tous les postings ici à partir des pages précédentes. Le lien est indiqué plus haut. Cela vous aidera certainement.

    @ tous

    Alors première remarque, pour la première fois je ressens mon bras comme étant vraiment le mien car jusqu’à présent, j’avais l’impression qu’il était artificiel, genre bâton voire prothèse à traîner etc.

    Tous mes mouvements sont impeccables. Le ligament s’est amélioré et a moins tendance à sauter d’autant plus que j’ai évité entre-temps des mouvements exagérés voire presque impossibles, bon faire de la brasse (dans le vide) serait pour le moins naturel.

    Cette année, mais un peu aussi en fin de l’an passé, j’ai commencé à mettre le coude sous la pression (poids, charge) et en suspension (s’accrocher à une barre). Cela tient bien pour l’instant bien qu’encore douloureux. Reste à faire travailler les muscles bien-sûr, car la force me manque désormais, surtout en ne mangeant que très peu.

    Donc je (re)commence à faire un tout autre genre de gymnastique, J’avais arrêté en décembre, surtout pour ce qui me reste, c.a.d. à obtenir la droiture au niveau dorsal du coude qui semble aller dans ce sens mais à petit pas par mm…

    Ainsi au jardin d’enfants, il y des barres etc. je m’exerce de plus en plus et j’ai par ailleurs trouvé un moyen de rééduquer mon coude plus naturellement en grimpant sur un arbre et en se balancant tout en attrapant alternativement les branches pour ne pas tomber, de sorte que le coude non seulement bouge dans toutes les directions mais soit aussi sous mise à l’épreuve voire sous tension, sans m’ennuyer pour autant en regardant comme un singe les alentours. Pour l’instant c’est trop tôt pour donner le résultat.

    Du reste j’ai découvert que se frotter et se frapper les mains serait une bonne idée pour transmettre des vibrations au niveau du coude pour que tout bouge ou ne s’endorme pas, bref pour renforcer en ménageant comme suivant le principe du laser en douceur employé en médecine dans la lutte contre le cancer.

    La douleur diminue, presque inexistante dans des gestes habituels, mais demeure cependant en frôlant un objet ou en cognant contre le mur. Je sens désormais nettement le cerclage sous la peau.

    La sensation, qu’on ressent tout de suite après l’opération, comme avoir une semelle de chaussure au coude ou se sentir peser par une masse qui empêche le mouvement, revient parfois mais plutôt par mauvais temps (de pluie, nuageux etc.). C’est d’ailleurs la même sensation aux articulations (surtout aux genoux) engourdies, après une longue immobilisation. C’est donc normal. Mais dans le cas du coude un problème de circulation survenant après une opération est évident. Cela se ressent uniquement lorsque le bras est pendant, comme marcher dans la rue, mais pas à la maison lorsqu’on est assis ou allongé. Donc l’attraction terrestre y joue un rôle et je pense que cela prend du temps pour que la circulation se rétablisse, car tout évolue dans ce que le chirurgien a dérangé pour ainsi dire.

    Voilà pour les détails. A vrai dire je serais curieux de ce qu’il advienne des autres participants du forum dont on a plus de nouvelles…

  38. Bonjour,

    en fait je ne peux plus rien dire de plus. Je pense que vous n’attendriez pas de moi, que je vous raconte que mon bras va maintenant croître avec plusieurs branches, n’est-ce pas?

    Mais tout de même ceci: 5 mois après l’opération le coté dorsal de mon coude s’aplatit légèrement et ce de lui-même, bien que je n’ai très peu fait des exercices étant en ce moment trop occupé par des affaires familiales et de plus dehors il fait de plus en plus froid pour pouvoir grimper dans les arbres.

  39. Je viens d enlever mon attelle après 1 mois suite a une fracture du col de la tête radiale dite ” en motte de beurre ” et je voulais vous remercier pour votre blog car il m’a redonné espoir !
    En voyant ces photos montrant l évolution de votre coude je me sens beaucoup mieux car je n arrêtais pas de pleurer rien qu’à l idée que je ne pourrai plus plier ou déplier mon bras à nouveau !
    Merci pour toutes ces paroles qui me redonnent espoir et patience!!
    Merci beaucoup

  40. Bonjour

    Merci à vous et vos commentaires rassurant on a beau etre dans le milieu medical et etre en pannique car moi aussi je rencontre des problemes avec mon chirur pas rassurant pour moi alors que lui tout est normal … aujourdhui je ressens parfois des douleurs mes doigts restent gonflées mon coude ankylosé j’ai hate de commencer cette réeducation le 21 apres presque 7 semaines d’imobilisation coude et main raide …. mon generaliste m’a mise sous anti inflamatoire chose que l’ortho a zappé il est evident pour moi de changer de chiur pour avoir un autre avis !!!! concusion des douleurs persistantes apres un mois et 7 jours …. le mot clé :^patience !!!! merci à tous ……

  41. Lea

    Bon courage a toi moi aussi je me sens decouragée avec l’envie de pleurer tout le temps mais il est vrai que ce blog redonne espoir !!!! merci encore ….

  42. bonjour ,mon enfant a eu une chute à l’école avec fracture de la cupule radiale du coude gauche le 19 /9/2011 ayant 3semaine de platre et jusqu’à maintenant il n’ arrive pas à faire les mouvements normales avec son bras.il a commencé les séances de reeducation juste après les semaines de platre.c’est presque 5mois de reeducation et la progrétion est très lente.
    A votre avis est ce que c’est normale ou non!
    Merci d’ avoir lu mon commentaire.

  43. Bonjour Rim

    Je pense qu”une consultation s”impose soit ton medecin generaliste ou le chirurgien …..
    Bon courage !

  44. @ Rim

    normal ou pas normal je dirais oui et non…

    Trois semaines d’immobilisation je trouve que c’est un peu trop long ce qui expliquerait cette difficulté. Mais comme il s’agit d’un enfant (quel âge?) cela aurait du être moins dramatique que pour les adultes grâce à la croissance des os et à leur adaption naturelle etc..

    Mais comme il s’agit d’une fracture de la tête radiale et non de l’olécrane, c’est par contre plus délicat parce que cela touche tous les mouvements de rotation y compris au poignet. Ce serait dans ce cas normal que la progression soit plus lente. Mais je le rappelle, je ne suis pas médecin… je n’ai que des connaissances (incomplètes) de médecine.

    @ Daniele

    7 semaines d’immobilisation c’était trop long, hélas à cause de cette plaque je pense. N’attendez pas la rééducation, bougez, bougez, bougez par trois fois au moins en flexion avec volonté et sans forcer certe. mais au fur et à mesure, en pliant votre bras en direction de votre nez. Achetez-vous un cornet de glace pour être motivée, même en hiver, c’est bon contre le mal de gorge.

    Il faut y aller, même si cela fait mal, mais en restant dans la limite du supportable. Cela prendra à peu près deux mois comme je l’avais fait. Maintenant vous ne risquez plus rien puisque les os sont solidifiés après au moins 6 semaines.

    En regardant la télé faites plier machinalement votre bras régulièrement…cela aide en vous voyant ainsi distraite au lieu de vous concentrer sur la douleur que cela fait.

    Bon courage à tous…

  45. Bonjour Merlinux

    Merci de votre commentaire bougez !!!bouger!!!! certe une mobilisation de 6 semaines semblent tres longues !!! cela dis je bouge mes doigts mon coude aussi toujours dans cette goutiere mes phalanges sont gonflées (oedeme persistant) je pense que c’est du à l’immobilisation lundi je revois l’ortho debut de la reeducation mardi …. la cicatrice me fait toujours un peu mal un peu rouge suite à une agrafe (?) difficile de plier mes doigts dans une gouttiere vivement mardi pour me donner à fond dans cette reeducation tant attendu ….. amicalement

  46. Danièle, pour l’oedème, c’est normal. Je me souviens de m’être inquiété aussi à les voir gonfler, me demandant si l’opération s’était vraiment bien passée… C’est impressionnant, mais tout reviendra dans l’ordre !

  47. Pascal ..

    Merci il est vrai qu’on se pose beaucoup de questions et il est vrai que c’est assez impressionnant …. Donc apres quelques séances de réeduc tout devrait rentré si je puis dire dans l’ordre oufff !!!!!!! je ne supporte plus cette gouttiere si lourde ……
    Patience ! amicalement …

  48. @Daniele

    Je ne savais pas que vous portiez encore une gouttière. Evidemment pas possible de bouger ou plier votre bras avec…

    L’oedeme douloureux aux articulations des doigts c’est normal car c’est un signe d’une mauvaise circulation de sang survenant donc après une opération.

    Ce qui m’inquiète un peu c’est que vous écrivez que c’est rouge à la cicatrice. Depuis combien de temps? Est-ce que cela devient de plus en plus rouge et douloureux? Cela devrait tourner au violet et jaune dans les alentours et non rouge etc.

    A la cicatrice même rouge comme rouge à lèvre ou plutôt rose? Je l’ai rose après presque 6 mois mais c’est sans douleur.

    Depuis quand n’êtes plus vous allée chez le docteur ou chirurgien? Faites-vous voir, avant que cela soit une inflammation qui est perceptible lorsque cela devient de plus en plus rouge aux alentours et non sans douleurs…!

    Méfiez-vous…on ne sait jamais, ne sachant pas comment vous voyez les couleurs, pour certains “orange” tournerait soit plus vers le jaune ou le rouge etc… sans parler de la couleur rose pour une cicatrice et encore selon la couleur de l’ampoule de votre chambre 😉

  49. bonjour Pascal

    En faite elle est plus violette( juste à l’endoit ou une agraffe me faisait mal qui d’ailleurs en la retirant a saigné le jour de la consultation….) l’ayant vu moi meme hier matin j’ai vu mon generaliste il y a une semaine je revois le chirurgien demain pour enlever cette gouttiere qui elle frotte sur la cicatrice malgre le pansement dessus oui c’est parfois douloureux je pense que c’est à cause d’une de la gouttiere depuis 6 semaines que je l’ai !!!! ne pas oublier que j’ai 2 broches une plaque en place corps etranger …. On verra demain matin l’avis du chirurgien qui m’a opéré apres midi je reverrais mon generaliste j’ai plus confiance en lui qui prendra surement la decision de voir un autre chirurgien …..et j’attends beaucoup sur cette réeducation car le haut de mon bras me fait mal parfois selon les multi^les positions que je dois adopter pour les nuits !!! je pense que vous avez connu ca aussi…..
    ps: pour la couleur de la cicatrice vous avez raison pour certain c’est rouge rose orange pas encore non elle est un peu violette au debut vu de mes yeux vu …
    Amicalement .

  50. 🙂 je relis mes commentaires ola pas tres explicite mais bon je vois que vous me comprenez en tout cas merci pour votre soutien moral c’est bon de savoir que finalement nous avons tous le meme ressenti des choses …… !

  51. Bonjour Daniele,

    je peux lire entre les lignes tant que mes méninges restent encore en bonne santé 😉

    Si c’est violet c’est plutôt bon signe.

    Oui en effet je suis passé comme vous par là pour sentir les douleurs d’autant plus que j’avais refusé tous les médicaments avant et après l’opération pour justement mieux suivre le développement de la douleur et donc la contrôler pour évaluer la suite. Bon, c’était mon choix volontaire. Mais franchement ce n’était pas terrible certe inconfortable car ce n’était pas plus douloureux qu’un brûlure ou une inflammation…

    Je peux du reste vous conseiller de porter des lunettes de soleil pour voir toutes les couleurs. Si les verres de lunettes sont teintées au marron, alors votre cicatrice a bronzé et ce n’est hélas pas bon, Par contre si elle sont vertes, c’est pire, car cela signifie que la mort est proche… 😉

    Un peu d’humour vous fera du bien pour surmonter la douleur… bon courage.

  52. @Daniele

    au cas où il y aurait un manque de communication voire une omission chez le médecin, prenez garde
    de ne point vous appuyer avec les mains ou les bras sur une table p.ex.) et de ne pas porter des objets lourds (bref pas du tout) pendant au moins 3 mois après l’opération.

    Lorsque vous pliez votre bras, il vaut mieux le faire simultanément avec les deux bras et ce parallèlement, c.a.d. ne pas plier votre bras sain plus loin que votre bras opéré car il s’agit d’accompagner le geste uniquement pour vous éviter de faux mouvements et aussi pour resynchroniser au cervelet… 😉

    A+

  53. Bonjour à tous !!!!

    Voilà je commence ma reeducation aujourdhui feu vert du chirurgien par contre la rougeur oui je dis bien la rougeur niveau cicatrice juste à un endroit ce sont les broches qui me seront retirées quand je ne les supporterais plus (je peux vous dire que c’est depuis le debut que je ressens des picotements) pas entendu par le chirurgien !! la nuit a été difficile sans cette gouttiere il faut que le bras s’addapte comme tous …. Prendre le temps de faire la réeducation et du courage et s’aider mentalement !!!!! Merlinux je ne ferais pas d’effort sauf avis contraire du kiné et merci pour votre humour 😉
    Amicalement !

  54. En ce qui concerne les objets lourds c’est meme + qu’evident de toute manière mon medecin du travail veille à ce que je reprenne pas avant au moins 3 mois et me metttre sur un poste allégé voili voilou …
    🙂

  55. Bonjour à tous..

    J’ai vu mon generaliste hier matin pour qu’il visionne ma derniere radio : à ses dires j’ai bien été opérée seule ombre au tableau il pense qu’il m’a mis trop de materiel secondo depuis l’intervention ma main est gonflée ce n’est pas à defaut de l’avoir fait remarquer mais je n’ai pas été entendue donc le medecin me dis “ta main ne me plais pas” …. hier 1ere séance de kiné douleur poignet et pouce surtout en rentrant à la maison main hyper gonflée et violette signe de mauvaise circulation …
    le kiné m”a dis qu’il n’allait pas forcer pour eviter une algo …. mon généraliste pense que ma main est anormale et prescrira un scanner pour etre sur de ne pas passer sur une algo …. sur ce se rajoute une epaule douloureuse !!! donc en conclusion je pense que je vais passer ce scanner pour etre vraiment sur du diagnostic ….. j’avoue que ce n’est pas tres rassurant ……
    Amicalement 🙂 pour Pascal combien de temps ta main est restée oedemateuse je bouge les doigts la nuit le jour il ne se plie pas ….

  56. Bonjour Daniele,

    l’oedeme disparait au moins une semaine après l’enlèvement du plâtre ou du jarret si je m’en souviens bien. Vous ne devriez pas vous inquièter à ce sujet. Pour les différentes couleurs c’est plus long. Dans la region de la plaie vous aurez sans-doute aussi une zone noircie qui n’est qu’une pigmentation venant de l’opération. C’est normal et cela disparaitra plus longuement avec le temps. donc inutile d’essayer avec le savon..

    Je ne connais pas le terme “algo” mais la plaque qu’on vous a mise n’est normalement nécessaire qu’en cas de débris de plusieurs os (fractures multiples). Pour une simple fracture ce serait bien sûr exagéré.

    Or en relisant votre tout premier commentaire vous ne parliez bien que d’une fracture de l’olécrane n’est-ce pas? La pose d’une plaque serait en effet inutile et insensée sans véritable raison…mais chaque chirurgien a sa métode…

  57. Merci Merlinux

    algodistrophie : une main anormalement violette gonflée et douleur ( c’est mon cas mais faut l’avis après soit irm ou scanner ) je revois mon chirurgien cet après midi je pense que j’en saurai plus …… que c’est angoissant ….
    pour les broches et la plaque (haubanage) mon medecin trouve aussi que c’était inutile de mettre tout ça après chacun sa méthode oui ….. comment savoir ?

  58. Algodystrophie : Syndrome douloureux caractérisé par un ensemble de symptômes touchant des articulations, après un traumatisme ou une intervention chirurgicale.

    Algo vient de Algie – qui est douloureux.
    dys – qui exprime une idée de difficulté, de mauvais état.
    trophie – nourriture, croissance.

    Danielle, je ne sais plus trop combien de temps mon bras a mis pour dégonfler, je crois que cela a été assez rapide. Je souhaite de tout coeur qu’il n’y ait pas d’algodystrophie dans ton cas, mais ton médecin a raison de vérifier.

  59. Bonsoir,

    merci pour la définition du terme “algodsytrophie” que je ne connaissais pas encore. En fait c’est traduit différemment en anglais (CRPS = Complex Regional Pain Syndrome) et en allemand (Komplexes regionales Schmerzsyndrom).

    Ce qui m’étonne est que ce terme n’est même pas mentionné dans l’index du livre de neuropsychologie très connu de Roger Gil, probablement parce que c’est sous-divisé sous différents syndromes ayant leur propre appellation, le terme général restant précisémment “Algoneurodystrophie”, car cela peut avoir trait à différentes causes orthopédiques et neurologiques qui peuvent être liées en plus.

    @ Daniele, j’espère que nous allez nous mettre au courant de ce qu’il en est, car cela m’intéresse aussi de savoir ce qui se passe au juste.

    Bon courage…

    A+ Mx

  60. Bonjour et mille merci de repondre à mes inquiétudes ….

    J’ai revue mon chirurgien lundi pour cette fameuse main gonglée faisant tout d’abord penser à un gros oedeme et dans un second temps à une algo qui sera confirmer jeudi 29 avec un scanner .
    Mon chir ne m’a meme pas lui meme prescrit quoi que ce soit pour la douleur !!! a juste dis si c’est une algo ca va etre ennuyeux sans plus …. le pire c’est pour moi surtout…
    Finalement j’ai 2 broches en haubanage pas de plaques une erreur de ma part …..
    Les douleurs remontent epaule coude et main je pense que le verdict sera une belle algo helas le plus ennuyeux ce sont les douleurs et aucune prescription medicamenteuse !!
    je me fais des bains chaud et froid qui me font du bien mais ne calme pas la douleur ….
    Je revois donc mon generaliste ce matin pour un bilan complet et me prescrire un medicament !!!
    Si je me souviens bien ma main a toujours été gonflée plus ou moins apres l’intervention mais le choc ce fut apres la 1ere seance de kiné !!!!
    Pascal et Merlinux merci de vous lire me fait un bien fou au moral ..
    Amicalement ….

  61. Hallo Daniele!

    Donc je pense que vous avez un cerclage en 8 (osteosynthese) fixé par 2 broches ce qui est courant et la meilleure méthode. Pas de soucis de ce coté là en principe.

    A part cela, je dirais que vous ne devriez en aucun cas faire tremper votre bras opéré dans l’eau pour l’instant. Donc un bain oui, mais partiel sans ce bras.

    Pour calmer la douleur, placez tout simplement un sachet de glace (sans contact direct avec la peau). Une serviette de bain trempée dans l’eau glacée qu’il faut tordre d’abord pour que l’eau ne ruisselle plus, devrait soulager, mais cela ne dure que 10 minutes, donc de temps à autre cela devrait suffire. Cela est surtout recommandé après un opération ou en cas de coups, traumatismes voire hématomes etc., parce que cela a un effet antalgique et empêche une plus grosse enflure ou ralentit tout un processus d’inflammation mais le cas échéant pas l’infection bien-sûr.

    L’eau chaude n’est pas vraiment une solution, excepté à la limite dans certains cas comme pour une entorse. L’eau tiède pourrait par contre aider à diminuer l’ampleur de l’oedème, parce qu’il s’agit d’une dérégulation de concentration d’eau dans la peau. Donc un peu de chaleur permet de faire diminuer cet amas d’eau localisé. Je ne sais pas au juste si ce serait une bonne idée de placer votre bras à travers la vapeur d’une marmite 😉 mais il ne faudrait pas exagérer…

    Mais comme vous ne devriez pas encore plonger votre bras dans l’eau… attendez plutôt le diagnostic et la thérapie que votre médecin vous recommandera.

    Il faudrait en effet que votre cicatrice ne soit pas au contact de l’eau tant que ce problème d’algodystrophie ne soit pas encore éclairci… même si elle est bien fermée, car il reste néanmoins les pores de la peau. Comme la région opérée ne demeure pas moins sensible selon les conditions dans lesquelles vous vous trouvez encore, méfiez vous, tant que tout ne soit pas encore réglé définitivement. D’ici à une semaine jusqu’au RV ce n’est plus long…

    Comme aide-soignante vous devriez savoit tout cela, non?

    Evitez surtout le sel et mangez plutôt des fruits et des légumes et boire du thée ou bien je crois aussi de la tisane.

    Peut-être allez vous me reprocher d’en rajouter plus mais ne confondez pas méfiance et pressismisme. Ayez patience jusqu’au rendez-vous avec votre médecin, ce n’est pas encore la fin du monde, le 21.12.12 c’est encore loin -;)

    Bon courage,

    Mx

  62. Bonjour ….

    Mon généraliste a finalement demandé une scintigraphie qui sera le meilleur examen pour decelé une algo qui en est une malgré tout confirmation le 2 mars hier kiné douce ultra son petit massage pour l’instant qui m’a fait un bien fou je continue mes douches ecossaisses qui fonctionnent bien bras au repos le kiné est confiant malgré tout mais ca va etre plus long …. que c’est bete d’avoir une algo !!!!!! j’espere que dans quelques mois ca ne sera qu’un mauvais souvenirs ….. j’envisage apres d”aller dans un centre de reeducation pour retrouver tte la fonction de mon coude …. 😉 si quelqun connait un bon centre ?
    Et dire qu”apres il faudra enlever ces 2 broches ……<3
    Amicalement …

  63. @ Daniel
    Comme toi j’ai eu une plaque pendant 4 mois et on me l’a retiré car il n’y avait plus que la peau sur l’os et c’était très inconfortable. Je l’ai d’ailleurs retiré un peu trop vite car j’ai refracturé.
    Pour ma part le gonflement de ma main ne m’a pas marqué plus que cela. Par contre je te recommande vivement l’arnica en homéopathie afin de diminuer l’hématome. C’est étonnant les résultats que l’on obtient.
    Je l’ai utilisé lors de mes 3 opérations (uniquement après pour la première).
    Autrement pour la cicatrice fait des cataplasme de miel. On ne l’utilise pas assez souvent mais il a de nombreuses vertues thérapeutiques dont celles de favoriser la cicatrisation et un pouvoir antiseptique. Tu peux prendre n’importe quel miel.
    Bon courage à toi. Le temps fera le reste.
    Nathalie
    Bon courage.

  64. Bonsoir tout le monde …..

    Nathalie je n’ai pas plaques juste 2 broches ….:) oui merlinux je suis aide soignante en service de sterilisation ou je m’okuppe pariculièrement de l’instrumentation mais ce n’est pa pour cela que j’ai la science infuse n’est ce pas …. bien j’ai bien une algo avec les douleurs qui vont avec donc ca sera plus long esperant que je reccupere bien ……Nathalie merci pour ton commentaire amicalement …;)

  65. Désolée, je n’avais pas vu qu’il t’avais retiré la plaque depuis le 15 janvier Lol
    En tous les cas mes conseils restent les mêmes. On a pas assez souvent recours à la phytotherapie et aux medecines douces, c’est dommage. J’ai eu recours au Reiki pour la douleur..et dans le cadre de mes deux dernières opérations et des le lendemain je ne prenais plus d’anti-douleur qui te bouffe l’estomac.
    Avec le miel j’ai cicatrice très belle et c’est important qd elle fait 20cm.
    Bon courage

  66. Bonjour Nathalie

    j’habite en Corse et le Reiki pas sur que je trouve ca …. Par contre je ne sais pas si tu as bien compris en ce qui concerne l’algo et ma réeducatION…
    j ai espoir de recuperer mais ca va etre long douloureux je le sais d’avance de part le kiné et mon generaliste car l’ortho est sans commentaires “faire partie du personnel hospitalier” n’est pas revalorisant !!!!!
    apres que cette algo m’abandonnera vu que les traitements sont succents et parfois ne donne rien faut compter sur soi prendre sur soi et continuer en douceur la kiné et se motiver !!!!!! ce que j’essaie de faire !!!!
    🙂 amicalement

  67. @Nathalie alias Isaho

    Est-ce que le (vrai) miel (liquide?) appliqué (vraiment) sur la cicatrice est toujours efficace des mois aprèsl’opération? Je connais par contre l’homéoplasmine de la pharmacie (uniquement en France) qui devrait être aussi efficace, comme je le sais par expérience. Mais là cette fois, je ne l’ai pas utilisé, car non disponible en Allemagne. Et je viens seulement de le recevoir aujourd’hui par la poste 🙁

    Mais est-ce sans problème avec le miel … pour la nuit c’est collant et pour le jour il y a les abeilles et les guêpes aux alentours, non?

    @Daniele

    Je pense que je vais me pencher sur l’algoneurodystrophie pour essayer de comprendre. Mais après réflexion, si cela vous est survenu après et non avant l’opération, c’est qu’il devrait y avoir une raison et donc une solution pour y remédier. Ce serait mieux cela que autrement, où cela semble difficile à soigner…

    Au fait que voulez vous dire avec ortho? Orthographe? Sûrement pas 😉 Orthopédiste donc?

    Pour le Reiki en Corse, pas grave, essayez de manger l’écorce…je pense que c’est aussi de la phytothérapie… lol 🙂

    A+

  68. Bonsoir Daniele!

    Voici ce que je viens d’apprendre:

    L’algodystrophie apparaît plus souvent chez des sujets “anxieux”, “dépressifs”, “émotifs”. Il est intéressant de connaître la biotypologie particulière et le “type” sensible” des sujets plus facilement prédisposés à cette maladie. Cette connaissance permet de mieux prévenir l’algodystrophie chez ces sujets en mettant en place un traitement dès que le traumatisme a eu lieu.

    Cela semble être votre cas … Ai-je raison?

    Si l’optimisme pourrait renverser cette tendance, ce serait une bonne question … je connais pas encore tous les moyens thérapeutiques.

    Ce serait en effet fréquent dans 50% des cas lié au traumatisme (fracture, luxation, entorse).

    A suivre…

    Mx

  69. Pour MERLINUX
    Ce sera mon dernier commentaire quand je lis ce genre de choses ……
    Savoir que je ne suis pas depressive juste une personne normale inquiéte avant toute intervention !!!!!!!!
    l’algo fait partie helas des suites opératoires chez des sujets anxieux …
    je vous trouve vraiment ‘nul’ dans vos commentaires !!!!!
    sous vos airs de vous la jouer humour humour !!!!!
    desolée pour les personnes qui liront ce commentaire qui sera le dernier pour moi sur ce blog ….
    J’espere guerrir de ce traumatisme et ne plus chercher à me conforter sur le net car parfois on tombe sur des personnes qui semblent tout connaitre et se permettre des commentaires franchement mauvais ….
    Cordialement

  70. Bonjour Dani,
    Désolé d’intervenir sur le blog de Pascal : je vous comprends et j’ai personnellement eu à soigner quelques ANDR (algoneurodystrophie) dans le CRF (centre de rééducation fonctionnelle) où j’ai travaillé.
    Une très bonne solution qui paraît trop simple, voir simpliste, est le massage – or, on nous apprend pendant nos études à ne pas masser un coude : peur de favoriser un ostéome du muscle brachial antérieur ! Ceci est peut-être vrai quand il existe un hématome situé sous ce muscle, ; mais en plus…on ne masse pas non plus sur un MOS (matériel d’ostéosynthèse), de peur de favoriser un sepsis.

    Donc, la solution que j’ai appliquée avec bons résultats est la kinébalnéothérapie : mobilisation active dans l’eau (avec 2 maniluves eau chaude / eau froide en alternance) + massages subaquatiques à jet tournant + douches filiformes écossaises chaud/froid…et un médicament non vendu en pharmacie : la persévérance !-)

    A sec, on peut faire de l’air pulsé avec un appareil ressemblant à un sèche-cheveux.

    L’ANDR, contrairement à ce qui était dit, n’a rien à voir avec un déficit psychologique ; ceci date du temps où on mettait par facilité une étiquette “PSY” quand on ne comprenait pas les problèmes, ni leur solution…

    Bon courage à vous, et surtout, patience !

  71. Bonjour Daniele,

    je suis vraiment désolé de lire que vous le preniez ainsi, lorsque je cherche tout simplement à comprendre, d’où ma question sans arrière pensée. Il n’est bien-sûr nulle question de savoir qui serait ou pas normal, même si vous semblez affolée comme vous l’écrivez, ce que nous pouvons bien vous comprendre ou partager vos émotions. A partir du moment que vous le confirmez, l’inquiétude voire le stress serait comme je viens aussi de l’apprendre un facteur non négligeable avant toute opération, sous-entendu que nous n’avons pas tous ce même niveau, car personne n’est évidemment un des robots sortis d’une usine qui sont les uns et les uns identiques. De là, la question sur ce qui est normal ou pas chez un être humain, on tournerait bien longtemps en rond 😉

    Avant l’opération, j’ai eu aussi “brièvement” une appréhension, normal ou non, je ne me pose pas la question, mais je suis pas contre resté dans l’ensemble plutôt optimiste et de même pressé de retrouver la forme comme avant, bien que cela fusse la première fois de ma vie et de plus sous anésthésie totale.

    Je crois bon à cette occasion vous indiquer un lien que je trouve fort intéressant sur l’algodystrophie, en espérant que cela puisse vraiment vous aider dans le sens de mieux comprendre sa propre situation plutôt que de taper dans le noir ou dans l’incertitude, ce qui encore plus néfaste pour la santé.

    http://www.seret-medecine.org/ALGODYSTROPHIE.htm

    J’espère que vous n’allez pas maintenant tabasser le médecin qui a rédigé ce document sur son site pour ce que je n’ai pas inventé… pardonnez-moi l’humour 😉

    Il existe par ailleurs des prédispositions et à part cela, tout dépendrait évidemment du degré p.ex. d’anxiété. qu’on a etc. Les trois termes « anxieux », « dépressifs », « émotifs » ne constituent qu’une liste et non forcément un diagnostic vous concernant à priori. Il vous appartient bien sûr de voir par vous même ce à quoi vous pourriez vous identifier et libre aussi à vous de nous le faire partager, sans qu’il y ait là quelque chose de déplacé.

    Pour ce qui est de l’humour, cela reste hélas subjectif, sans que je puisse commenter davantage là-dessus, car ce sera toujours de deux choses, l’une, ou on le prend bien, ou on le prend mal. Et comme vous avez tendance à écrire des contractions, ce n’est pas toujours facile de deviner, puisque je ne rends pas visite à Mme Soleil… bien que je sache encore le francais mais hélas pas le corse 🙂

    Cordialement,

    Mx

  72. Bonjour Truchi,

    vous revoilà en ligne, ni soie ni coton, en ne vous connaissant que par ce blog. Je sais que vous êtes à Nice, où vivent encore mes parents…hmm je crois que vous retraité à Grasse au milieu des parfums maintenant?

    Concernant l’algoneurodystrophie, je dirais que l’effet psychologique y aurait aussi une part dans le déclenchement de ce phénomène, du moins selon mes informations tirées du milieu médical, car tout traumatisme le provoque forcément plus ou moins.

    Mais je pense que vous avez raison qu’un message serait une thérapie pouvant aider, ce à quoi j’avais préféré ne pas mentionner, en n’étant pas médecin. Car en effet, l’algodystrophie est notamment caractérisée par un ralentissement d’approvisionnement (nutritif) du tissu cellulaire, que ce soit au niveau de la circulation sanguine ou des canaux lymphatiques. Particulièrement pour ces derniers un massage est nécessaire et pratiqué par des spécialistes compétents qui savent où le faire exactement.

    Cordialement à vous, Mx

  73. Bonjour Truchi !

    Merci à vous et surtout pardon à Pascal pour son blog ….. Mon kiné me fait des séances douces de massages et d’electro stimulation en parallele je me me fais des bains eau tiède eau froide ….
    Il est vrai helas que la medecine n’a pas encore trouvé de medecine pour l’algodystrophie quel dommage car d’apres mon kiné il y en a un peu trop …..
    Il me parle de balneothérapie si j’etais dans ma region la normandie peut etre que je me trouverais un centre qui m’aiderais ….
    Truchi une question pensez vous qu’il me faut demander un autre avis (orthopediste?) par rapport aux broches posées qu’on va devoir enlevé dans peut etre 6 mois et que mon corps inconsciemment refuserais …..
    Cordialement …
    daniéle ..
    (née en normandie je connais beaucoup plus de monde sur le continent)..:)

  74. Bonjour Daniel,

    je suis content que vous soyez revenue -)

    Il est généralement conseillé de se faire enlever les broches par la suite, car il y a plusieurs risques de les garder.

    Avec le temps elles peuvent lâcher et perforer la peau etc. et ensuite plus on attend, plus cela deviendrait difficile de les enlever, lorsqu’elles s’incrustent dans cartilage, fibrogènes surtout dans le cas de cerclage, la broche dans l’os pouvant elle-même être cependant retirée sans problème etc… je pense comme une simple épingle.

    Par contre, comme dans toute nouvelle opération, sans parler de la cicatrice à rouvrir, c’est toujours un risque de plus que j’appréhende moi-même un peu aussi, bien que cela ne devrait être qu’une question de routine, p. x. lorsqu’un nerf pourrait être lésé (par inadvertance?) etc.

    Mon chirurgien m’a dit qu’on se remet déjà 2 semaines après le retirement des broches. Bien entendu il ne s’agit plus d’une réduction de la fracture. Pour moi ce sera en principe pour après cet été.

    Une autre raison de les faire retirer est que cela peut gêner ou faire mal en sentant la broche sous la peau, p.ex. en posant le coude sur la table. Pour ma part je crois que cela gêne le fonctionnement des ligaments latéraux qui peuvent sauter au cours des mouvements particuliers.

    Peut-être qu’il y aurait encore d’autres raisons qui préconisent l’enlêvement des broches, comme p.ex. le rejet par le système immunitaire (tôt ou tard?) bien que je ne le sens pas à part de petites douleurs persistantes au hasard.

    Voilà encore une bonne humour que j’espère vous allez apprécié… “j’ai failli demander à mon chirurgien si je risque d’être aspiré facilement par un champ magnétique en ayant du métal dans le bras, comme je ne pèse pas lourd”. 🙂

    J’ai en effet un sac de moto très aimanté que je pose sur le réservoir et qui se colle fortement contre la poche de mon pantalon à cause des pièces de monnaie lorsque je marche dans la rue…
    bon heureusement que mon bras c’est plus haut…lol 😉

    Bonne journée… Mx

  75. Bonjour @ tous

    Aujourdhui visite chez un nouvel orthopediste pour avoir un avis concernant l’intervention !!
    Mon kiné m’a surprise hier en me disant qu’il s’etonnait de declencher une douleur au coude en me le pliant( est ce le matériel qui generait ???) donc en esperant que le chirurgien me reçoive aujourdhui ….. et m’apporte cette réponse .
    Demain scintigraphie pour confirmer l’algodystrophie …..
    Merci à Pascal pour son blog et me permettre de m’exprimer et par les reponses des uns et des autres qui nous redonnent “espoir” :)…. Patience …… Cordialement !

  76. Bonjour ..

    Resultat de ma scinti vendredi c’est bien une algo epaule coude main ….
    Demain je commence des séances de kinébalnéotherapie j’espere beaucoup … Et medecine douce en traitement !
    Le traitement resera de la patience et de la perseverance ….
    Amicalement …. 🙂

  77. Bonjour!

    Maintenant comme Pascal je vous donne mon bilan 6 mois après la fracture de mon coude.

    Tous mes mouvements sont impeccables. Flexion, extension, pronation, suppination et rotation, c’est tout à 100 %

    Seul le coté dorsal du coude n’est pas vraiment plat, sans-doute à cause du cerclage, mais c’est très minime et le contraire avec celui de l’autre bras qui peut-être en super extension (vue en abduction et pronation)

    Bien que cela soit encore douloureux de ce coté en tentant d’aller plus loin et ce tout aussi bien en faisant des exercices de pompe qui est certe sans douleur, mais sauf au moment d’avoir tout le bras droit, car il y a un passage critique à un certain angle, avant que cela reste sans douleur. Je pense que c’est dû au ligament latéral qui frotte encore mal.

    Mais je suppose que la douleur vienne aussi du cerclage qui a un croisement en 8, car suivant une certaine rotation il devient évident qu’il s’écarte sous la peau. De cela le chirurgien ne veut pas savoir…. lol

    Je viens de réussir à grimper 3 ou 4 fois sur le toit des toilettes au jardin, donc avec les 2 bras suspendus commen en m’agrippant avec mes 2 mains à la gouttière (inexistante).

    Finalement je ne peux pas être mécontent. Je viens d’essayer ma lourde moto (sans rouler) et en la faisant balancer, je sens encore une petite douleur au coude, mais c’est sans signification.

    Grimper aux arbres avec les techniques de corde ce ne sera cependant qu’aux vacances de Pâque. Je pense que ce sera sans problème.

    J’ai décidé de revoir le chirurgien qu’après en Avril et le retirement des broches, ce sera sans doute pour la fin de l’année.

    Bien-sûr la cicatrice reste bien visible et large, seulement de 3 cm en haut, où on a planté les 2 broches. Je m’en occupe seulement après l’autre opération. Plus en dessous c’est par contre presque invisible et très mince.

    Tous mes muscles ont repris leur forme et sont identiques aux deux bras.

    Je ne peux hélas pas décrire ici tous les petits exercices que j’effectue régulièrement au jardin grâce aux barres des installations présentes et aux arbres des environs pour faire bouger et consolider mon coude dans tous les sens.

    Voilà tout ce que je peux dire… A+

  78. Bonjour à tous!

    Merci pour ce blog tant animé, avec les expériences de chacun.
    Je me suis fait une luxation du coude gauche en faisant du snowboard.
    Douleur intense. Arrivée aux urgences à midi et prise en charge à minuit, avec, pour soulager ma douleur un équivalent de l’aspirine. Le chirurgien a d’ailleurs été furieux que l’on m’ai pris en charge si tard. Radio puis réduction sous AG. Fracture légère de la tête radiale.
    Bilan attelle pendant 7 jours.
    J’ai revu un autre chirurgien, et j’ai fais d’autres radios. Bilan: fracture de l’apophyse coronoide, et fragment osseux sur la capsule articulaire.
    Autant dire aussi que tous mes ligaments se sont déchiré.
    Heureusement j’ai une bonne tolérance a la douleur.

    Quand la rééducation a commencé, cela fait mal. Extension meilleure que la flexion.

    2 séances par jour, plus natation et mouvement chez moi. Le soir je remet l’attelle car ça me soulage, et pallie aux faux mouvements qui font mal.

    J’en suis a ma 15eme séance.J’ai presque tout récupéré en extension (mais tendre mon bras est douloureux), et la flexion (mon coude coincé a 90°) a retrouvé 10°.

    Conclusion: la rééducation c’est long, ça fait mal et faut être patient et pas se décourager. En plus la douleur est descendu au poignet. :s
    Je dors difficilement car le soir mon bras me fait mal, car dixit mon chirurgien (avare en informations), c’est le soir que ça fait le plus mal.
    Je prend un traitement médicamenteux(anti-inflammatoire, anti-douleur, Ixprim..). Moi qui déteste les médicaments je les prends tous les jours. Mais là mon estomac commence à saturer.

    Ce qui est le plus difficile, c’est de voir à quel point les progrès sont lents, et surtout cette douleur incessante. Mais il devient un peu plus fonctionnel, et ça remonte le moral.

    Je met beaucoup de glace, et m’accorde des moments de repos pour mon bras (pas d’exercice, remise de l attelle,glace). Apparemment ça fait du bien à mon coude!

    Si vous avez des conseils pour la douleur 😉 J’ai essayé le bras en l’air, c’est agréable.

    @ bientôt et bon courage à vous tous!!!

  79. Bonjour

    Visite chez un autre orthopediste conclusion fracture olecrane +fracture non deplacé de la tete radiale ….. je suis restée stupefaite car à la base j’ai été opérée d’une fracture olécrane …. apparement la chirurgie faite reste correcte pour les deux fractures …. Seul ombre au tableau cette algodystrophie qui complique la réeducation !!!! le chrir est inquiet pour mon poignet et ma main ….
    j”avoue que moralement c’est pas le top !!!!!
    bon courage à tous 🙂

  80. @Jiji

    En principe les antalgiques qui ont des effets secondaires sur l’estomac sont à prendre ensemble avec d’autres comprimée destinés à protéger cet organe, donc pour vous éviter des sensations désagréables etc. Parlez en plutôt avec votre médecin.

    Autrement, concernant la douleur il existe quand même la volonté de la surmonter, p.ex. en l’ignorant tout simplement. Essayez donc de regarder (passiblement) la télé ou de rêver constamment à autre chose etc … lire un roman ce serait par contre plus difficile.

    En tout cas une occupation très intéressante devrait permettre de vous détourner au lieu de ne rester fixé que sur la douleur. Il n’existe bien sûr pas de recette magique autre qu’avec les médicaments qui agissent entre perception de la partie blessée et réception au cerveau. Et comme la pensée siège au système nerveux central, c’est facile à deviner sa capacité d’y jouer un rôle.

    Bon courage, Mx

  81. Concernant la douleur, Épicure disait que l’on pouvait la surmonter : “Le mal le plus extrême est étroitement limité quant à la durée ou quant à l’intensité”.

    Aujourd’hui nous avons des médicaments qui nous aident grandement à la supporter, et c’est très bien ; mais on apprend aussi à l’apprivoiser d’une manière ou d’une autre quand on doit la subir (me semble-t-il).

  82. Une phrase m’aide beaucoup: ” la douleur est dans la tête”..ça m’ai bien aidé.
    Je continue a m’occuper du mieux que je peux pour l’oublier, elle va, elle vient, mais elle ne dominera pas.

    @Pascal; as tu retrouvé tout l’usage de ton bras?As tu des sequelles?
    Sens tu ton bras raide, douloureux parfois, ou plus le temps passe et mieux ça va?

  83. En me rappelant le voisin que j’avais dans la chambre d’hôpital, qui me piquait les antalgiques et hurlait quand même de douleurs toutes les 3 ou 5 minutes juste après son opération pour une dialyse aux reins, bref comme une décharge électrique avant de s’apeser complètement comme épuisé, c’était vraiment impressionant, il me vient justement une idée, à laquelle je n’avais pas encore penser.

    Pourquoi pas chanter haut et fort? Je sais que ce serait difficile, comme ce n’est pas réjouissant, et encore moins à longueur de journée. Mais il faudrait tenter de temps à autre plutôt que de serrer un mouchoir entre les dents… mais je conseillerais de le faire, que quand il n’y a personne pour écouter pour ne pas risquer de chanter faux…

    Je me demande de plus quelle serait la meilleure sorte de musique à écouter qui pourrais y contribuer (jazz, pop, classique ? etc.) Il faudrait sans-doute que le morceau de musique ait un effet hypnotique pour agir sur la douleur justement comme la drogue…

    Du reste, en attendant que Pascal réponde à Jiji, de petites fortes douleurs reviennent au coude par mauvais temps de pluie surtout ou de froid humide p.ex. ou sinon après de bons efforts physiques, ce qui est normal. Le plus étonnant que j’ai remarqué, c’est que les courbatures durent plus longtemps au bras qui avait été opéré qu’à l’autre.

    “La douleur est dans la tête” en effet. Pour ajouter à ce qu’écrit Pascal, il est connu que le corps peut aussi lui-même produire ses propres analségiques. Et si je ne me trompe pas, elle disparaît même tout juste avant qu’un grand blessé meurt.

    Moralité: tant qu’on a mal, cela prouve qu’on est encore en vie, bien qu’on puisse guérir jusqu’à ne plus avoir de douleurs, mais toujours est-il qu’une petite gifle suffit de vérifier qu’on est bien vivant, bref sans être un mort-vivant 😉

    A+

  84. Comme disait Coluche : “passé 50 ans, si tu te réveilles et que tu n’as mal nulle part, c’est que tu es mort !”.

    Pour répondre à Jiji, oui et non:

    J’ai retrouvé tout l’usage de mon bras en terme de fonctionnalité, mais on ne récupère jamais à 100% de la fracture d’une articulation, il y a toujours une perte plus ou moins grande en extension, ou en flexion, etc… (dixit mon kiné). Mais il faut raisonner en terme de fonctionnalité : mon bras est tout à fait opérationnel, et ne me gêne en rien dans ma vie quotidienne. C’est bien là l’essentiel.

    Ma tête radiale craque toujours un peu sur la pronation/suppination. C’est attendu et absolument pas douloureux. Peut-être de l’arthrose à venir plus tard…

    Enfin, je “sens” que mon articulation n’est plus tout à fait comme avant, sans pour autant ressentir la moindre douleur. Tout au plus une petite gêne, une sensation parfois.

    J’ai aussi gardé “la chute” en mémoire, et par exemple je ne ferais plus un footing s’il a neigé un peu et qu’il y a un risque de glisser… idem en vtt, je suis beaucoup plus prudent qu’avant (prise de conscience !).

    Mais sans aucun doute, le temps est réparateur, il faut donc s’armer de patience au début… Maintenant, je n’y pense quasiment plus.

  85. Salut Pascal,

    merci pour ta franchise. Un peu hors sujet ce que je voudrais te dire, car c’est quand même assez bête cette appréhension s’imprimant dans la tête après un accident voire même après une opération.

    Ainsi p.ex. un patient sous narcose sentant l’odeur d’une banane que quelqu’un mangeait à coté de lui ne mange plus de bananes par la suite même s’il aimait les manger avant.

    J’ai moi-même une fois dérapé avec la moto sur du verglas et de la boue tombant des camions à un rond-point pour atterir de flanc avec ma tête dans le casque intégral directement sur la chaussée, une jambe prise sous la machine et mon coude (encore sans fracture de l’olécrâne) m’enfoncant légèrement les cotes si bien que j’ai eu mal pendant des semaines.

    J’ai pu repartir redémarrer mais pendant au moins deux semaines j’avais cette terrible appréhension de refaire de la moto, notamment avec cette prise de conscience du danger de rouler ainsi si vite et sans réelle protection quotidiennement sur l’autoroute qui est très dense vers Francfort avec son aéroport international etc.

    Mais avec la volonté et surtout le raisonnement, je pense non seulement avec l’utilité et l’avantage de rouler à moto (pratique, rapide, pas cher, etc.) mais notamment en me souvenant que c’est un plaisir de faire de la moto, j’ai réussi à surmonter cette terrible appréhension qui m’obligeait à rouler pendant deux semaines “trop” lentement et même de prendre plus mal les virages.

    Je pense qu’il suffit de ne pas y penser, si bien que je roule actuellement comme avant, quelque soit la vitesse et, en reprenant les virages à toute allure comme il se doit.

    Je sais qu’il existe des personnes qui s’handicapent automatiquement. Je suppose que c’est plus vrai, plus on est jeune. Je connais p.ex. une adolescente qui s’était fracassé le crâne contre une cabane en faisant du ski en tant qu’enfant si bien qu’elle n’en fait plus du tout. Ma mère ne sachant pas nager qui avait failli se noyer à la mer en tant que fillette me tapait vraiment sur les nerfs durant une courte traversée en bateau pour aller au Danemark de crainte qu’il coule.

    Bon, pour ce qui me concerne, comme c’était ma faute de chuter bêtement avec ce résultat de la fracture de l’olécrane, il est sûr que je regarderai à l’avenir plus de deux fois si la branche est morte ou pas. Le faux réflexe pris en grimpant à la corde habituellement qu’il ne fallait pas employer en tirant sur une branche avec les deux mains (sans la corde de grimpe) m’avait été fatal en effet.

    Donc je conseille à tout le monde de se méfier des faux réflexes car il y a des réflexes pour certaines situations à ne pas employer dans d’autres. Et comme tout accident ne survient pas par hasard, car il y a toujours une cause, il faudrait se dire que la vie n’est de toute manière jamais sans danger. Alors il faudrait continuer à la vivre comme si rien ne s’était passé, ce qui n’empêche pas cependant d’être plus prudent selon. Mais cesser de faire un geste habituel et quotidien, c’est évidemment absurde, ce qui relève d’une maladie psychique.

    Je recherche (au passage) un très vieux film (noir/blanc – américain 40/50 vue en France à la télé) où une fillette était devenue muette après une peur, je pense en étant sur le point de tomber dans un précipice, et qui avait retrouvé l’usage de sa parole en ayant peur une seconde fois face à une situation “identique”, jusqu’à quelqu’un lui avait ratrappé à temps les mains qui restaient encore agrippées au bord.

    Bonne journée.

  86. Bonjour,

    @Pascal,
    Comme vous, fracture de l’olécrane à vélo, pose d’une vis et là bras en attelle depuis 4 semaines.
    Pour ce qui est du retrait de la vis, 1 an après, est ce que cela a été traité en ambulatoire ou a-t-il fallu que vous restiez une nuit en observation ? Même type d’anesthésie que pour la 1ère opération ?

    @Tous,
    Je suis courreur cycliste, tombé le 20/02, croyez vous d’après vos expériences, qu’il soit possible que je puisse retourner m’entrainer sur route mi mai et recommencer raisonnablement la compétition mi-juin ou suis je train de caresser un doux rêve ?

    Merci de vos réponses:)

  87. Pour le retrait de la vis : entré à 12h, anestésie générale, sorti à 18h. Une semaine d’arrêt, mais aucune douleur. Il y a une petite gêne au départ, on a peur qu’il faille refaire de la kiné, mais tout revient très vite, le temps de la cicatrisation.
    Concernant le vélo, ça me paraît un peu court, tu auras deux mois de kiné, je pense que si la position ne te gêne pas, ça va être dur musculairement… mais bon, c’est peut-être faisable ! les cyclistes savent souffrir, n’est-ce-pas ? 😉

  88. Merci Pascal! J’aime pas bien ça les anesthésies générales…je préfèrerais une locale comme pour la pose de la vis…en tout cas si c’est en ambulatoire je prends 🙂

    Je pensais que je n’allais avoir qu’un mois de rééduc vu que mon arrêt de travail ne court que jusqu’au 20/04.
    Et oui, les cyclistes savent souffrir mais bon si c’est pour avoir mal à chaque trou dans la route, ça vaut pas le coup, je ne veux pas non plus (trop) griller les étapes 😉

    Je crois que le “home trainer” va être mon ami plus longtemps que prévu ;( mais bon ça sera déjà plus simple sans l’attelle, vivement le 02/04 et la radio finale !!

  89. Bonsoir,

    aujourd’hui je suis allé chez le chirurgien pour le contrôle, donc + de 7 mois après l’opération de l’olécrane. Il m’a fait des radios avec cette conclusion, que tout est impéccable et que l’opération avait très bien réussi dans mon cas. Je retournerai dans 6 mois pour le retrait du cerclage.

    Un point intéressant, ce n’est donc que depuis ce mois-ci que j’arrive à faire des pompes en gymnastique sans douleurs aux ligaments qui sautaient à un certain angle du coude. Je grimpe désormais 2 fois par semaine dans les arbres avec la corde sans aucun problème.

    A part cela, de récentes recherches font part qu’un prolongement de l’immobilisation dans le plâtre n’implique pas uniquement une atrophie musculaire, mais aussi une diminution du volume de la région concernée du cerveau ayant un rapport avec le membre immobilisé et ce déjà au bout de 16 jours!

    J’ai cette information du magazine allemand mis à la disposition des patients par tous les médecins traitants. Il est donc très conseillé de n’immobiliser le membre fracturé que pour une durée qui s’impose vraiment.

  90. bonjour
    En février dernier, je me suis fracturé la palette humérale : opération chirurgicale broches, plaques et vis. Aprés 6 semaines immobilisés et avoir retiré l’attelle, puis controle , je n’ai pas encore de rééducation car c’est un peu fragile au niveau d’une plaque mais il m’a demande de faire des petits mouvements de flexion. j’ai essayé mais ça bloque et en forçant un petit peu. Est-ce inquiétant ? rdv début mai prochain : controle et avis chir.
    Je sais qu’il faut etre trés patient pour la flexion mais parmi vous y a t-il des personnes qui ont connu ce type d’accident ? Que me conseillez-vous ? merci

  91. @Agnes

    très brièvement pour vous dire que c’est à priori normal après une longue immobilisation.

    Pour ma part, après juste deux semaines dans le plâtre, il m’avait fallu au moins Jusqu’à une semaine de flexion pour arriver à manger un cornet de glace…

    Bon courage…Mx

  92. bonjours a tous
    et bien ça fait plaisir de trouver un tel blog ..!!!!
    ça fait 6 jours maintenant que je me suis fait une fracture tête radiale du cubitus avec déplacement ( pas grand chose ) , 5 jours que j’ai été opéré , c’est moi qui ai choisi cette option , mon chirurgien m’ayant proposer deux options , l’une avec et l’autre sans opération.
    Il m’a dit que je pouvais commencer la kiné dès que possible …
    j’ai même fait une séance de 10-15 min moins de 24h après l’opération !!! sur son avis bien sûr !
    Pfiuuu !! m’armer de patience , comme répété a de nombreuses reprise sur les posts précédents …..
    c’est parti pour mes 2 premier mois d’arrêt …..
    Cela m’embête pas mal , mais bon faut bien faire avec …..
    Je vais en mettre du temps a récupérer le max pour mon coude ..
    Car je suis militaire de profession , mécanicien d’aéronautique navale … et suis appelé a soulever et maintenir des charges lourdes presque tous les jours ….
    Sans parler évidemment de me mouvoir avec aisance sur un aéronef pour accéder a certaine parties ….
    ça m’a pris du temps de presque tout lire , ” course de fond ” ça va être le plus dur et le plus long pour moi !!
    c’est ma première fracture …..
    merci pour tout les détails et conseils écrit ici !!!
    si vous avez des conseils ou avis a me donner je suis preneur !!
    a très vite !!

  93. Bonjour à tous! Voilà je me suis fracturé l’humérus gauche en décembre dernier et j’ai été immobilisée 3 mois dans une attelle du 27 décembre au 27 mars ( je n’ai pas pu me faire opérée car ma fracture passait juste à côté du nerf radial et l’opération aurait pu l’endommager, donc ma fracture, même déplacée à du se remettre toute seule). Cela fait seulement depuis le mois d’avril que j’ai commencé la rééducation du coude et de l’épaule ( ça y est,mon humérus s’est recollé même déplacé!) donc environ depuis 1 mois et demi, en extension ça va va, il doit me manquer encore 5° mais en flexion j’ai encore beaucoup de mal, ma mère me pousse le plus possible sur le bras 3 fois par jour pour que le coude soit plié le maximum possible, après qu’elle m’est plié le coude un maximum, j’arrive à passer ma main derrière la nuque mais 10 min après l’exercice, mon coude est de nouveau tout coincé et me fait mal quand je le bouge… mon kiné ne me fait venir que une fois par semaine sinon le reste du temps je dois faire ma rééducation seule! est ce normal qu’il ne me fasse pas venir plus souvent? Je commence à m’inquiéter car mon kiné ne veut pas me fixer plus d’un rdv dans la semaine, j’ai l’impression qu’il me néglige un peu, j’ai peur que mon coude reste coincé longtemps à ce rythme là… merci de me donner votre avis.

    Marion

  94. Bonjour à tous! Voilà je me suis fracturé l’humérus gauche en snowboard en décembre dernier et j’ai été immobilisée 3 mois dans une attelle du 27 décembre au 27 mars ( je n’ai pas pu me faire opérée car ma fracture passait juste à côté du nerf radial et l’opération aurait pu l’endommager, donc ma fracture, même déplacée à du se remettre toute seule). Cela fait seulement depuis le mois d’avril que j’ai commencé la rééducation du coude et de l’épaule ( ça y est,mon humérus s’est recollé même déplacé!) donc environ depuis 1 mois et demi, en extension ça va va, il doit me manquer encore 5° mais en flexion j’ai encore beaucoup de mal, ma mère me pousse le plus possible sur le bras 3 fois par jour pour que le coude soit plié le maximum possible, après qu’elle m’est plié le coude un maximum, j’arrive à passer ma main derrière la nuque mais 10 min après l’exercice, mon coude est de nouveau tout coincé et me fait mal quand je le bouge… mon kiné ne me fait venir que une fois par semaine sinon le reste du temps je dois faire ma rééducation seule! est ce normal qu’il ne me fasse pas venir plus souvent? Je commence à m’inquiéter car mon kiné ne veut pas me fixer plus d’un rdv dans la semaine, j’ai l’impression qu’il me néglige un peu, j’ai peur que mon coude reste coincé longtemps à ce rythme là… merci de me donner votre avis.

    Marion

  95. Bonjours Marion
    Pour ma part c’est fracture tête radiale cubitus avec déplacement + chirurgie ….. ça fait un peu plus de 2 mois …..
    Pour ce qui est de mettre la main derrière la tête , et que tu ne puisse put le faire 10 min après , pour moi c’est normale …
    J’explique : pendant que ta mère te pousse sur le bras celui chauffe ce qui permet aux articulations d’atteindre le maximum d’amplitude possible sur le moment , puis une fois que tu arrête l’exercice , comme il se refroidit , l’amplitude de ton mouvement n’est plus le même …. d’après mon expérience avec mon kiné , j’observe cela a chaque fois que je sors d’une séance …. donc pas d’inquiétude a avoir . Pour ce qui est des séance de kiné , moi c’est mon chirurgien qui m’a dit de prendre un minimum de 3 séance de kiné par semaine …. et le doc ou medecin qui t’as examiner , que t’as t’il dit …? Si tu veux prendre plus de séance , rien ne t’empêche de trouver un autre kiné … normalement avec internet , ça devrait pas être compliquer ……
    Si jamais tu sens , ou que cela est déjà le cas , des craquements ou une sorte de friction au niveau des articulation du bras c’est normale aussi …. après une fracture quelle qu’elle soit , toute les articulation de la zone de fracture non plus tout a fait le même emplacement , c’est juste le temps qu’ils se ” rodent ” …..
    Après autant d’immobilisation , que tu es retrouver autant de mouvement en moins de 2 mois , c’est très bien ….
    la rééducation est long périple , un marathon pour reprendre ce qui a été déjà dit quelque poste avant … c’est une course de fond .
    Patience est mère de sûreté ….
    En espérant avoir répondu a tes questions , si tu en as d’autres , hésite pas , j’essayerais d’y répondre ( ma seule expérience , et la dernière je l’espère , se résume a mon actuelle fracture … )

  96. Une séance par semaine me semble peu mais chaque cas est particulier. J’avais multiples fractures à l’ulna + ablation de la tête radiale. Toute suite après l’opération et pendant 5 mois j’avais 3 à 4 seances par semaine. Puis je suis passée à 2. 2 ans après ma fracture j’ai encore une séance de kiné par semaine afin de ne pas perdre mon extension.
    Aujourd’hui je suis à plus de 200 séances mais c’est le prix à payer pour maintenir l’acquis.

  97. Merci beaucoup pour vos réponses!! je pense que je vais essayer une dernière fois de suggérer à mon kiné qu’il me donne davantage de séances à la semaine, sinon je me tournerai vers un autre kiné disposé à me donner plus de rdv! après je sais aussi que pour des raisons de place il n’est pas toujours possible d’y aller plusieurs fois par semaine, les kinés sont souvent débordés car trop de patients…
    Je vous remercie encore et vous souhaite à tous un très bon rétablissement ainsi qu’un bon courage pour la suite!

  98. Bonjour!
    Merci pour ce blog , très intéressant …
    Je suis tombée en vélo le vendredi 13 avril ( cela aurait dû me porter chance…).J’ai eu mal en tombant (envie de vomir) mais je ne pensais pas à une fracture.Je ne suis allée chez le docteur via un contrôle radio que le lundi 16 avril. le diagnostic était sans appel: fracture de la tête radiale. Je vais donc à l’hôpital dans l’idée de me faire plâtrer.A l’hôpital, le médecin demande l’avis d’un chirurgien orthopédique qui confirme qu’il y a déplacement de l’os et qu’il faut opérer pour mettre une ou deux vis!!!!
    j’ai donc été opéré le 17 avril et j’ai commencé une rééducation passive dès le 20.Au début les douleurs sont très fortes et les antalgiques sont les bienvenus( la première semaine) Inutile de penser bien dormir ces 8 premiers jours, la douleur est trop présente la nuit!
    Les agrafes du coude ont été retirées le 10 mai après une radio de contrôle et une visite du chirurgien rapide comme un éclair( 60 consultations dans la journée m’avouait la secrétaire) à qui je n’ai pas eu le temps de poser une seule de mes nombreuses questions.( entre autre retrait ou non des vis plus tard?)
    dès le lendemain , je commençais la rééducation active.Depuis , j’ai fait 6 séances (sur 15 prévues).Je serre les dents .C’est vraiment douloureux et j’ai l’impression d’avoir une barre en fer à la place de l’os tellement ça tire…très désagréable comme sensation!!!
    pour le moment , je plie mon coude en angle droit et l’extension n’est pas géniale.Par contre ,j’ai progressé dans la musculation( j’ai retrouvé de la force) et dans la supination.
    la cicatrice reste douloureuse mais je peux me masser.Je passe une crème recommandée par ma kiné et une infirmière aussi. C’est CICALFATE de Avène.Cela aide à la cicatrisation.Mais je ne savais pas pour les cataplasmes de miel avec les huiles essentielles ; J’essayerai.
    Moi aussi , je suis convaincue que le ou la kiné reste le meilleur interlocuteur pour répondre à nos questions , nous aider et donner des conseils d’ordre pratique sur les gestes à faire ou éviter au quotidien.
    Cela dit ,j’angoisse car j’ai peur de ne pas retrouver toute la mobilité de mon bras.Quelle échéance de temps dois-je me donner?J’ai compris que 3 mois étaient nécessaire pour une cicatrisation biologique.A-t-elle une influence sur la mobilité du bras?
    Merci de me répondre.

  99. Patricia,
    Chaque cas est particulier, et à moins d’être spécialiste + radios + etc… c’est difficile de répondre (sans dire n’importe quoi).
    Comme le dit Truchi (http://pascal.ledisque.free.fr/wordpress/?p=2424 – commentaire 1) :
    – le tarif d’une fracture, c’est 45 jours sans mise en contrainte et 90 jours pour la cicatrisation.

    Si j’ai bien compris, c’est le temps de l’ostéosynthèse. Cela n’a pas un impact directe sur la mobilité de ton bras (je pense), c’est plutôt la rééducation qui va te permettre de la retrouver. Tu en es encore au début, il te faut être patiente et bien travailler pendant encore un mois sinon plus : tu verras les progrès que tu vas faire…

    Ensuite… tout dépend du travail du chirurgien, et de celui que tu feras avec le kiné. On ne récupère jamais tout à 100% sur une articulation, mais l’essentiel est de retrouver un bras fonctionnel, c’est-à-dire qui te permet de retrouver un usage le plus normal possible.

    Je me souviens que mon kiné avait fait un courrier au chirurgien (lors de ma 2e visite à ce dernier) lui demandant si j’allais retrouver toute ma mobilité. Le chirurgien avait répondu qu’il n’en savait rien ! Ce fut le cas fort heureusement.

    Donc patience, et bon courage pour les efforts durant la rééducation… tu verras que ça paye !

  100. bonjour à tous,

    Je m’aperçois qu’actuellement qu’il y a trés peu d’échanges. dommage !!! des info et astuces, renseignements, conseils utiles sur fracture du coude.. que deviennent vous ? Actuellement, je suis en rééducation début mai (+ 20 séances déjà + pisine) : prono supination ok – extension progresse un peu plus tous les jours mais la kiné s’inquiète pour la flexion (fracture palette humérale). En effet, elle suppose qu’il y a peut etre un blocage mécanique, force mais ça bloque (toujours à 90°). Donc, continue les séances de kiné jusqu’en début septembre avant le rendez-vous avec le chir et controle. Par contre, commence le mi-temps thérapeutique la semaine prochaine jusqu’en septembre et vraisemblablement prolongé. Et valérie, comment se déroule votre mi-temps thérapeutique, avez-vous toujours toujours des séances de kiné et douleurs ? Parmi vous, avez-vous entendu parler et vécu ça en rééducation du blocage mécanique ? merci de vos réponses. à bientot

  101. Dans mon cas je suis bloquée au niveau de la flexion aussi et peut d’espoir de retrouver une flexion normale mais c’est en raison de la cassure. Ca fait partie des séquelles irrémédiables.. On va voir si le fait de retirer la vis de l’ulna va changer qq chose. Je peux toucher mon visage et manger avec ce bras. Je me suis donc fait une raison mais c’est un cap à passer.

  102. bonjour,

    enfin quelqu’un. Je voulais vous demander apparemment vous avez eu plusieurs fractures au coude depuis 2010. Et maintenant, vous n’avez plus de flexion normale. Pourquoi ? Moi, j’ai une fracture de la palette humérale multi fragmentaire (2 plaques, broches et vis multiple) avec séquelles : plus d’extension mais pas parlé de la flexion (toujours un coude à 90°). Donc, je persévère avec rééducation, piscine…. Et avez-vous des aides pour votre handicap ? Et la méthode REIKI pour la douleur, c’est bien ? je reste à l’écoute de vos conseils…

  103. bonjour,
    désolé Agnes pour le retard et pour mon incapacté à te répondre :/
    Apparemment on doit avoir le meme genre de fracture (j’explique la mienne ds le 1er article de Pascal:”chute de vélo…”),je suis au tout début de rééduccation,7eme séance aujourd’hui,et c’est la 2eme séance de rang ou la douleur est tres grande quand le kiné force sur la flexion du coude;auriez vous des idées à me donner pour faire diminuer la douleur ? sachant que mon coude est toujours enflé;là,je vais appliquer plus souvent la poche de glace pour faire diminuer l’hématome au cas ou ce serait lui qui “bloque” l’extension”,je verrai bien,sinon,je suis preneur de toute idée.
    A vrai dire,vos commentaires Isaho et Agnes ne sont pas tres réjouissant,mais bon,on va toujours bosser.
    Bon courage à tous et toutes.

  104. bonjour
    désolé patrice je ne me souviens pas de votre type de fracture. j’ai eu une fracture de la palette humérale supracondylienne ( 2 plaques, 10 vis et 3 broches). Multiples séances de kiné mais blocage de la flexion et pas tout à fait une entière extension. Prono-supination ok. Et avec cela, une compression du nerf ulnaire. Prochainement, doit subir une arthrolyse à ciel ouvert pour retrouver une meilleur mobilité sans garantie et libérer mon nerf ulnaire. Mais le plus génant c’est la rééducation qui sera lourde et difficile (kiné journalier…). Pour garder le moral, il faut serrer les dents quand le kiné force mais tout doucement et lui dire quand ça va. Mais ce sont les parties molles du bras qui font le plus souffrir : anti inflammatoire, bain…Et il faut garder le moral et ne pas y penser quotidiennement et rester courageux fort mentalement. Et c’est réparable non !!! même s’il reste derrière des séquelles
    Bon courage à tous et toutes.

  105. bonjour,
    bon courage agnes.
    j’ai une petite question concernant la kiné:je crois avoir lu dans les commentaires,que le kiné ne devait pas aller dans la douleur,bien sur il doit pousser et faire un peu “mal” pour qu’on retrouve de la mobilité,mais en ce qui me concerne,et surtout pour la flection,la douleur est énorme lorsqu’il pousse;est ce que c’est ou c’était votre cas?
    merci,bonne journée

  106. Bonjour patrice,

    effectivement, lorsque j’ai commencé la rééducation active (étirements, massage, electro…) au fur et à mesure le kiné pousse petit à petit et après le kiné force et c là que ça fait mal mais quand ça fait trop mal elle arrète, relache le bras, il faut souffler, relacher et détendre votre bras tout doucement. au début, c impressionnant. J’ai de la chance de tomber sur un kiné osthéopathe. Par contre, il ne doit pas forcer lorsqu’il y a blocage. Il faut absolument que la kiné fasse disparaitre la raideur dans le bras et quitte à faire des exercises chez soi (petits mouvements de flexion et extension).
    Après la séance, prendre anti inflammatoire ou appliquer du voltarène gel avec cataplasme film étirable efficace.
    bon courage
    bonne journée également à tous

  107. Bonjour ,
    Etant un peu ds la confusion entre les 2 blogs, je ne sais sur lequel il est préférable de laisser les messages, jusquà présent je les laisse sur l’ ancien. Celui-ci est peut-être moins(ou plus) visité?
    Merci de m’éclairer.
    Fan

  108. Fan,
    Il s’agit de deux articles sur le même blog (le mien). En fait j’ai fait 3 articles sur le sujet (peu après la fracture, puis 3 et 6 mois après).

    À toi de voir sur quel article poster tes commentaires… Tout ce que je peux dire, c’est que nous en sommes à 112 commentaires sur celui-ci, et 203 sur l’autre ! 😉

  109. salut j’ ai deux plaques et je suis a 3mois apres lintervention mon probleme est que je perds l’ extension quand je dors la nuit car je plis le bras que me conseiller vous pour cela

  110. salut zeynnabou,

    à mon avis c’est “logique” : tu restes 9h avec le bras plié,le coude est abimé,pas habitué au matériel,du coup ça se rétracte,mais plus tu avanceras ds l’temps avec ta kiné,moins ça se rétracteras;il faut laisser le temps au coude de réapprendre ses habitudes de flex-ext,et ptit à ptit tu ne ressentiras plus cette perte durant la nuit;enfin c’est mon avis.je suppose qu’en journée tu récuperes ce que tu as perdu ds la nuit.

    bon courage,à plus.

  111. Bonjour
    D’accord avec patrice . Au fur et a mesure des seances de kine L extension va s ameliorer et le matin ton bras se detendra de plus en plus. A 3 mois de l intervention j avais 3 seances de kine par semaine mais le lundi matin etait tjrs un peu difficile car 2 jours sans kine . Mais en travaillant chez soi + kine les resultats arrivent
    Si pas de complication mon kine se donnait 6 mois pour arriver au resultat.
    Bon courage

  112. re bonjour,

    @zeynabou,

    j’viens d’y penser:si t’as une orthèse,tu peux demander à ton kiné si tu peux dormir avec celle-ci en extension;à mon avis ce n’est pas très recommandable mais bon parles en à ton kiné;personnellement,je ne l’ai jamais fait,et on me l’a tjrs déconseillé,mais peut-être que pour certains “cas” c’est faisable;en tout cas ne le fais pas de ton propre chef,demande conseil avant.

    avec Anne,on est sur la meme longueur d’onde,c’est le temps qui viendra à bout de ses rétractations.

    à plus,bon courage.

  113. je viens de lire votre commentaire sur votre chute et ce qui vous est arrivé,j’ai été impressionné car je vous comprends quand vous dites qu’il ne faut pas se laisser enkiloser,j’ai fait une chute en traversant des rails de tramway en travaux dans ma ville,résultat j’ai eu une fracture de la tete radiale droite de type masson 1,et d’un arrachement de l’épicondyle, immobilisation dans un dujarrier du 8/02/13 au 26/02/13,suivi d’une vingtaine de kiné à faire, demain j’en suis à ma 5ème séance,je fais les exercices chez moi je reconduis pour accélérer la kiné mais sans forcer,la marche arrière je m’aide de la main gauche,je suis une battante,mon bras est comme le votre ,il reste bloqué,le kiné m’a dit que se serait long ,il faut y aller doucement ,on a commencé à débloquer le poignet et là on commence du tens pour aider à détendre le cou ,l’épaule tout en faisant de l’exercice du poignet par rotation,le tens du kiné m’a bien soulagé,je revois le chirurgien le 18/04/13,je ne savais pas trop ce que j’avais et votre article m’a beaucoup appris,étant près de la limite de l’opération,je verrais d’ici le 18/04,ce qu’il en résulte,je vous remercie encore pour m’avoir permi de comprendre qu’il est important de ne pas se laisser aller et de persévérer,MERCI A VOUS

  114. Bonjour,

    Je me suis fait une grosse fracture de l’olécrane il y a 6 mois. j’ai été opéré via ostéosynthèse (avec plaque et vis) qui n’ont toujours pas été retiré. A priori, le chirurgien dit qu’il faut plutot attendre 1 an avant de la retirer. J’ai 3 questions:
    – j’en suis à 6 mois et il me manque encore à froid environ 30 ° en extension et 30° en flexion. Quand je suis au kiné ou que je fais les exercices chez moi, le bras se détend et je gagne bien (au moins 15°). mon chirurgien me dit que meme si le bras se détend bien plus vite qu’avant, pour lui, je ne vais plus gagner, que la réeduc sert un peu à rien…..ca m’ a foutu le moral à 0! le kiné lui dit qu’il faut continuer mais ne se prononce pas trop dessus….qu’en est il de vos expériences personnelles? avez vous continuez à progresser après 6 mois?
    – quand on vous a enlevé cette foutue plaque, avez vous gagné en flexion – extension ou pas? le chir me dit que je devrais gagner que 5° en extension et 0 en flexion….youpi………
    – dernière question, il commence à me parler d’arthrolyse à ciel ouvert si je voulais récupérer plus. Il me dit que c’est une lourde intervention. J’en ai vraiment peur…..car revivre tous ces débuts si difficiles, voire meme encore pire…..je ne sais pas quoi faire.

    pouvez vous SVP m’aider via vos experiences personnelles?
    merci bcp
    julie

  115. Bonjour

    J ai eu une arthrolyse car apres 6 mois la reeducation n avancait plus. il manquait 65 ) en extension et 30 en flexion)Je ne le regrette pas du tout. Il faut juste savoir que la reeducation est tres importante apres . J ai été operé en septembre , et j ai commence la reeducation le jour de l’operation ensuite j ai continue chez mon kine à raison de 2 seances/jour pendant 1 mois (y compris le samedi) plus location d’un kinetec (machine qui sert à faire bouger le bras) + orthese dont celle en extension que je devais porter la nuit) ensuite de novembre à fin decembre 1 seance de kine/jour et ensuite encore 1 mois à raison d’une fois /semaine mais le resultat est super j ai recupere entierement (extension à 0 et flexion à 144) alors si tu as un bon chirurgien et un bon kine (qui ne force pas et donc ne fait pas trop souffrir) (ou alors centre de reeducation) tu peux tenter l operation (ps du coup lors de l’arthrolyse on m a aussi enlever les plaques d’osteosynthese)

    Anne

  116. bonjour

    J’ai une osthéosynthèse en février 2012 suite fracture supracondylienne de l’humérus droit (2 plaques plus 10 vis et broches) puis après rééducation. Après 8 mois, j’ai une arthrolyse (retrait du matériel AMO-résidus de fragments osseux) et neurolyse (compression du nerf ulnaire et remettre le nerf à sa place). Tout s’est bien passé sauf il y a une complication séquelles neurologiques du nerf ulnaire (parasthésie des 2 derniers doigts…). Toujours en rééducation mais avec un flessum et une flexion à 110° (pas plus). Et pourtant il va falloir attendre des mois (18 mois ou plus) pour amélioration -guérison partiel ou totale -fo garder le moral avec un traitement lourd (lyrica, tramadol….) et maintenant le TENS (électro stimulation) pour les douleurs et ça soulage (enfin!!!).
    Julie, l’arthrolyse est une intervention lourde certes mais faut passer par un bon chirurgien et après ça se passe bien….pas le choix car il y a blocage mécanique et surtout attendre une bonne consolidation des os (moi 8 mois) et après l’opération j’ai récupéré un peu plus avec un bon kiné (tous les jours avec kinétec en plus, centre de rééducation pas nécessaire). bon courage
    à bientot agnès

  117. Bonjour Julie,

    Le pessimisme de ton chirurgien est un peu étonnant… Oui après 6 mois tu peux encore progresser, pour ma part j’ai bien progressé pendant 8 mois, ca dépend donc des personnes. Aussi j’ai remarqué qu’après avoir arrêté la réeducation, en laissant mon bras un peu tranquille, j’ai continué de récupérer quelques degrés.

    Concernant l’arthrolyse que j’ai subi il y a 5 semaines, je suis passé de 30° à 10° en extension, pour la flexion je re-récupère petit à petit, je suis à peu près à 100° en ce moment mais la progression est rapide et je crois que le résultat final ne devrait pas être trop mal.

    Au sujet de l’arthrolyse à ciel ouvert, franchement il vaut mieux partir sur une arthroscopie (2 petits trous de chaque coté du bras), c’est une technique plus récente mais qui permet une bien meilleur réeducation, moins de tissus cicatriciels qui sont responsables en partie des blocages…
    Lire le lien ci dessous qui en parle :
    http://www.maitrise-orthop.com/corpusmaitri/orthopaedic/115_odriscoll/odriscoll.shtml

    Pour ma part on m’a ouvert le bras derrière pour retirer les plaques et ensuite j’ai subi un arthroscopie avec trous sur les côtés, durée totale environ 2H.

    Tu peux aussi le faire en 2 fois: d’abord enlever le materiel et voir ce que tu récupère. Si ca va toujours pas, faire un arthroscopie.

    Ce qui est sur ce qu’il faut enlever le materiel. Je me sens beaucoup mieux depuis que je n’ai plus les plaques et vis, les sensations sont beaucoup plus naturelles et les séances de réeducation sont bien moins douloureuses.

    En tout cas, j’espère que nos avis te rassurent, ne te décourage pas. Tu as encore du temps avant de faire une nouvelle opération qui se fait généralement un peu moins de 1 année après la fracture !

  118. Bonjour à toutes et à tous,
    Voilà quelque temps que je n’ai pas donné de Nvelles. Je m’étais cassé le coude en aout. Opération puis rééduc 1 mois en centre mais blocage à 45° d’où nvelle opération pr artrolyse(une vis coinçait l ‘articulation) et détente des ligaments. Encore 1 mois de rééducation en centre, et en décembre, janvier, encore de la kiné en ville.
    Aujourdh’ui il manque encore quelques petits degrés mais depuis la 2ème opération c’est un vrai soulagement, je me sers de mon bras comme avant. Le fait est que l’artrolyse a été faite à peine 3 mois après l’opération(et non 1 an)et ça a vraiment été salutaire.
    Un scanner avait révélé qu’une vis bloquait l’articulation, je craignais que le chirurgien attende plusieurs mois mais il a réouvert 3 jours plus tard, ça m’a sauvée.
    Bon courage à tous, ce sont des moments difficiles mais on s’en sort très bien et assez vite au bout du compte.

  119. salut fan,
    content pour toi que tt soit redevenu comme avant.
    dis,tu peux me renseigner sur qques détails:
    t’as donc été réopérée 3 jours apres ton artholyse?il ne pouvait pas “voir” la vis pdt l’arthrolyse?
    sinon,comment s’est passée ta rééduc juste apres l’artho?(combien de jours apres t’as été sur arthromoteur,durée des séances au début puis apres…)
    merci.
    à plus

  120. Bonjour,

    merci beaucoup pour votre réponse si rapide et excusez moi de ne pas vous avoir répondu avant (c’était le bapteme du fiston ce WE). merci également pour vos mots d’encouragement. J’attends d’avoir l’avis de 2 autres chirurgiens avant de prendre ma décision.

    cordialement,
    julie

  121. bonjour
    j’ai mon fils de 12 ans qui s’est fait une luxation du coude droit au judo + fracture de la tête radiale il a été platré 7 semaines il s’est fait déplatré il y a 13 jours et il n’arrive pas au jour d’aujourd’hui à tourner son poignet normalement ni à tendre son bras correctement le chirurgien nous a dit qu’il ne fallait surtout pas de kiné ni de rééducation son coude est maintenue par une plaque et des broches qu’il pourra retirer je pense d’ici un an.
    nous favorisons la piscine ( j’ai l’impression que dans l’eau) ses gestes sont normaux il ne se plaint pas il y a quelques craquements quand il fait ses quelques exercices merci de me donner quelques conseils car d’après son medecin il pourra refaire du judo en septembre j’ai un peu peur aux chutes au judo qu’il retombe sur son bras et le chirurgien m’a dit qu’une coudière n’était pas nécéssaire merci d’une réponse cordialement sonia

  122. salut sonia,

    fais confiance à ton chir,et tout dépend de l’importance de la fracture;pour le poignet,si je n’m’abuse tt dépend du radius au niveau du coude donc c’est “normal” que sa pro et supination soient limitées;sinon,tu peux comme on dit souvent ici prendre les radios (le dossier médical carrément) et demander des avis d’autres chirs,de tes toubibs persos voire prendre rdv avec un kiné pour qu’il te dise ce qu’il en pense,et en plus,ils connaissent souvent des spécialistes pour chaque “cas” qui leur sont présentés;désolé de ne pouvoir t’aider plus :/

    bon courage

  123. Merci beaucoup pour ce blog Pascal !
    Je me suis cassé le coude en chutant en scooter (j’ai 2 belles broches et un cerclage autour de l’olecrane) et ce blog a été la seule source d’information me montrant à quoi m’attendre les semaines suivantes pendant que je patientais chez moi avec mon plâtre. Chaque cas est différent, mais ça m’a beaucoup rassurée. Aujourd’hui j’en suis à 1 mois de rééducation et à peu près au même niveau que Pascal quand il boit une bière 🙂 et je prends mon mal en patience pour la suite, sans perdre espoir !
    Merci donc d’avoir partagé tes péripéties Pascal !

  124. Bonjour en cherchant des situation comme la mienne j’ai bien tombé sur ton blog et franchement j’ai un point commun par rapport a ton sujet au fait j’ai eu 4 fracture au bras prés du coude le problème que j’ai resté 4 mois dans la plâtre ce qu’il fait que j’ai pas pu avoir une extension complète au coude et je voulais te demander si tu es arrivé a avoir l’extension complète et par quel méthode

  125. Bonjour à tous,
    besoin d’un conseil : après fracture et luxation de la tete radiale de l’humérus, on m’a posé une prothèse. 1 mois après , en pleine séances de kiné quotidiennes, je ressens des craquements et des mini blocages en flexion/extension. Les radios montrent une ossification dense autour de l’articulation.
    Questions : quels remèdes pour stopper l’ossification, et pendant combien de temps ? on me préconise juste de la kiné…
    MERCI D AVANCE

  126. suite a une chute dans les escaliers, j’ai eu triple fractures du coude le 12 octobre. j’ai commence la kiné vers le 10 novembre. le 31 janvier lechirurgien enleve les deux broches et peut etre le cerclage. ma question est : combien de temps après peut on conduire. pour cee qui est de la douleur avec des décharges électrique dans le coude, j’ai fait plus de mouvemens de kine , plus de menage, le bras de fer, et des mouvements en m’appuyant contre le buffet en faisant des flexions des bras. les douleurs partent assezz vite. merci de vos réponses et courage a tous

  127. Bonjour, suite a un accident du voiture en 2003, fracture de la partie inférieur de l’humérus droit donc plus d’articulation on ma posées des plaques et vis. 2013 les plaques ont cassées on me les a retirés en décembre 2013. le 1er chirurgien me propose une arthrodèse le second une attelle articule sachant que j’ai des douleurs lorsque j’utilise le bras droit . aucun des chirurgien veut me pose une prothèse totale du coude alors que mon kiné ne comprend pas pourquoi ils ne veulent pas mais mon généraliste.

    Je suis sur paris quelqu’un pour me dire ou je peut aller clinique ou hôpital pour me faire posé cette prothèse car les douleurs sont toujours présentes.

    merci.

  128. Bjr, je me suis fait enlever des plaques et vis casse,suite a une fracture de la partie inferieur en 2003. Probleme le chirurgien ne veut pas me mettre une prothèse total du coude.je suis sur paris qlqun pour me dire ou je peut aller pour enfin mon articulation en redevienne une. Merci

  129. bonjour dans mon cas j’ai eu une fraction au dessus du coude j’ai eu une plaque donc c’est un peu différent mais on a point commun c’est par rapport à l’extension du coude j’ai passé par les mêmes étapes que toi parce que avoir le bras bloqué en flexion pendant 6 mois a debloqué mon coude aujourd’hui ça va beaucoup mieux mais j’avoue que quand j’ouvre mes 2 bras je remarque bien qu’il manque encore 1 ou 2 degrés d’extension donc ma question c’est est-ce que tu es passé par là ? et est-ce que l’extension de ton coude aujourd’hui est elle complète ? ou est-ce qu’il manque quand meme un très peu ? merçi de me repondre parce que je voudrais vraiment comprendre mieux.

  130. pour jerome et five, il y a un professeur bien connu en tunisie qui peut aider peut être, il est souvent en france pour donner des cours aux unviversité de médecine il s’appelle sayed baccari si vous avez besoin de plus d’info contactez moi par mail felix_ayadi@hotmail.fr

  131. @aladine : selon mon kiné, une articulation fracturée ne récupère jamais totalement, il te manquera toujours quelques % … (si tu t’es bien cassé l’articulation, parce que “au-dessus du coude”, ce n’est pas vraiment le coude… 😉

    Mais l’essentiel n’est pas là : l’essentiel est de retrouver un usage complet, je veux dire tous les gestes que tu faisais avant.

    Dans mon cas, si je tends les bras devant moi à l’horizontale, paumes vers le haut, je vois une différence, mon bras gauche est légèrement moins “rectiligne” que l’autre. Paumes vers le bas : aucune différence.

    La nature elle-même ne nous rend pas tous égaux : de naissance, ton extension peut-être inf. ou sup. à 100%…

    Mais comme je disais, cela n’a pas d’importance, je n’ai rien perdu quant à l’usage de mon bras, c’est bien ça qui compte.

Les commentaires sont fermés.