Retour à LineageOS for microG après /e/OS

L’été dernier, je passais à /e/OS, après avoir vu que mon smartphone était supporté. J’en étais plutôt satisfait, malgré quelques petits défauts mineurs avec lesquels je vivais très bien.

Et puis la dernière mise à jour (v0.23q) a achevé de me décider à revenir à Lineage for microG, c’est-à-dire à la ROM sur laquelle /e/OS est basée.

Lors de cette dernière mise à jour, j’ai rencontré un problème avec le nouveau magasin d’application, j’ai nommé App Lounge, qui ne marchait plus :

Rien ne s’affiche au démarrage, et un message d’erreur apparaît en allant sur « Paramètres ».

J’ai fini par me rendre compte que c’était mon DNS (Pi-Hole) qui bloquait deux requêtes vers les serveurs Google :

  • clients3.google.com
  • android.clients.google.com

Quelle surprise pour un fork d’Android dont la première revendication est de se débarrasser de Google ! J’étais vraiment surpris et déçu de constater cela, et surtout sans trouver la moindre trace de cette information nulle part. La présence de cette nouvelle application n’était même pas mentionnée dans les Release Notes ! 😡

La raison en est assez simple finalement : auparavant, les applications du App Store venaient de cleanapk.org, dont les applications venaient en partie de Google Play Store, de façon anonyme, avec les mêmes signatures, bien que personne à /e/OS ne le reconnaisse officiellement.

J’avais déjà rencontré plusieurs fois des problèmes de décalage de mise à jour sur ce store, avec par exemple Signal, qui m’indiquait que ma version allait bientôt ne plus fonctionner si je ne la mettais pas à jour, ou encore avec NewPipe, qui ne fonctionnait plus alors qu’une nouvelle version fonctionnelle était disponible depuis plusieurs jours.

Donc voilà, j’imagine que leur bidouille avec cleanapk posant trop de problèmes, ils ont refait leur App Store, et App Lounge fait désormais ses requêtes directement sur le Play Store de Google. Je veux bien comprendre que pour la majorité des utilisateurs, cela va leur simplifier la vie. De mon côté, je n’utilise à quelques exceptions prêt que des applications disponibles dans F-Droid, je préférerai utiliser ce dernier et oublier Google. Pour les quelques applis faisant exception, je peux très bien installer les autres via le fichier .apk, et cette solution me conviendrait beaucoup mieux. Voir d’ailleurs enfin d’article Molly, un fork de Signal, ce qui me fait une application de moins à gérer à la main.

Ce qui ne me plaît pas, c’est essentiellement le manque d’information. Aucun document ne parle de ce changement, et le sujet que j’ai créé sur leur forum n’a généré aucune explication de fond de leur part. J’imagine qu’ils tout simplement pas le temps ni les ressources de faire toute cette partie de documentation/information. Mais c’est tout de même gênant, et rend une image négative du projet.

Les problèmes

Il y a d’autres raisons qui m’ont poussé à revenir à LineageOS with microG, principalement liées à la mise à jour d’applications justement.

  • Ce problème de décalage de versions disponibles dont j’ai parlé précédemment. Bon, il est peut-être réglé avec le nouveau App Lounge ?
  • Les mises à jour automatiques : avec LineageOS with microG, le magasin F-Droid est pré-installé avec les « Privileged Extensions », ce qui permet la mise à jour automatique des applications, on est juste informé que telle appli a été mise à jour, c’est très pratique. J’ai eu beau installer le magasin F-Droid sur /e/OS, je n’ai pas réussi à mettre ceci en place.
  • Les mise à jour manuelles : et donc avec /e/OS, lorsque l’on reçoit une notification pour signaler que des applications peuvent être mises à jour, il faut le faire manuellement pour chaque application de la liste. C’est assez fastidieux à la longue.
  • Si vous avez des applications installées manuellement en dehors de leur store (via l’apk), /e/OS vous propose aussi la mise à jour, quitte à échouer. C’était le cas avec FairEmail, application que j’ai achetée pour bénéficier de toutes les options, et installé via l’apk du dépôt Github (je recevais les màj directement par ce biais). À chaque notification, FairEmail était dans la liste, et la màj échouait systématiquement.

Il y a aussi le BLISSLauncher, leur interface développée spécifiquement. Elle est intéressante, mais très peu adaptable : j’en parlais déjà dans mon premier article, j’ai immédiatement du installer un autre lanceur. Un article mentionnait à l’époque que tout cela allait être revu et plus de choix laissés à l’utilisateur : de belles promesses, près d’un an après, on attend toujours.

Sans oublier les applications libres comme K9-Mail, qu’ils modifient pour l’adapter à leur éco-système, mais en créant de nouveaux bugs inexistants dans la version source. C’est comme ça que je suis arrivé à FairEmail, qui est pas mal du tout.

Leur moteur de recherche n’a pas l’air d’être très fiable non plus, enfin je n’ai pas fait de tests récents, j’étais vite retourné à DuckDuckGo.

Molly

J’ai donc tout réinstallé, c’est toujours bien de repartir de zéro de temps en temps. J’en ai profité pour installer Molly au lieu de Signal : c’est un fork open-source dont on peut ajouter le dépot dans F-Droid. Aussitôt dit, aussitôt fait, et pour l’instant ça a l’air de très bien fonctionner, même si je n’ai pas encore testé les appels.

Conclusion

/e/OS est un beau projet, mais qui avance très lentement. Ayant ma propre instance Nextcloud, j’utilisais très peu les services offerts. Tout cela fait que je n’ai pas vraiment besoin de ce qu’ils apportent avec leur éco-système.

/e/OS pourrait idéalement laisser le choix à l’utilisateur de son magasin d’application lors de l’installation (F-Droid ou App Lounge ?). Mais inutile de rêver, à l’allure où le projet se développe, et vu le côté unilatéral des décisions prises en l’absence de toute explication, ce n’est ni pour demain, ni pour plus tard. C’est la principale raison de mon changement, ce manque de communication, d’information et de discussion.

Enfin, petit détail que j’ai été bien content de retrouver sur LineageOS : quand je lis un article sur le smartphone, et que la luminosité commence à baisser, cela signifie que la mise en veille ne va pas tarder, et qu’il faut réactiver l’écran pour éviter l’écran noir. Il arrive parfois que l’on loupe ce « refresh » d’une ou deux secondes : et bien dans ce cas, LineageOS rallume l’écran ! Mais pas /e/OS… 😎

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.