Alex – Pierre Lemaître

Deuxième tentative de livre audio, après un premier essai pas vraiment concluant. Ce roman m’avait par ailleurs été chaudement recommandé par ma sœur Dominique.

Pourquoi retourner au livre audio alors que la première expérience ne m’avait pas plu me direz-vous ? Essentiellement parce que je suis en train de lire “Les Essais” de Montaigne, soit plus de 1300 pages qui me paraissent bien longues (article à venir, j’ai presque terminé), et le livre audio est un moyen de couper sans me plonger dans un autre roman “papier”, ce qui pourrait reléguer Les Essais sur une étagère pour n’en plus bouger…

Revenons au polar lui-même qui ne m’a vraiment pas enthousiasmé, le seul côté intéressant étant qu’Alex passe du rôle de victime à celui de meurtrière. En dehors de cette particularité scénaristique à laquelle s’est essayé Pierre Lemaître, il n’y a rien de très passionnant dans tout ça, et encore moins dans le style. Pour le côté audio, le “lecteur” force sur sa voix et ses intonations en fonction des personnages, ce qui est plutôt déplaisant ! Je ne suis décidément pas fan de l’exercice…

Double déception donc, une fois de plus. J’essaierai d’éviter les livres audio à l’avenir (pour la plage, puisque c’est la saison, il y a les podcasts qui sont parfaits !) ; quant aux recommandations de lecture (d’amis, de la famille, du libraire… ), franchement je suis mieux servi par moi-même : j’ai toujours une liste de livres notés au fil de mes écoutes radio ou de mes lectures, et ça ne marche pas trop mal comme ça. Ce qui n’empêche pas une vérification par la lecture des critiques de lecteurs : dans ce cas, je lis plutôt les 3 étoiles afin d’avoir du pour et du contre puis je valide ou pas selon ce que l’on dit du style, de l’intrigue, des longueurs, de la fin, etc…

Bref, Pierre Lemaître ne m’avait pas impressionné avec son prix Goncourt “Au-revoir Là-haut“, particulièrement par son style. Cela se confirme avec Alex, écrit quelques années plus tôt. Il y a un interview audio de l’auteur à la suite du roman, et le personnage a l’air plutôt sympathique, sans prétention, content d’avoir testé ce changement de rôle pour le personnage principal. Ce n’est pas suffisant pour réussir un bon polar…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *