Piège nuptial – Douglas Kennedy

Je ne sais plus où j’ai entendu parler de ce roman, en termes plutôt élogieux (peut-être sur la page “Vendredi – Culture” de reddit), et comme j’ai pu le trouver en format audio, j’ai tenté une première approche de ce mode de “lecture”.

Autant le dire tout de suite, les deux aspects de cette expérience m’ont plutôt déçus.

Le roman d’abord : histoire sans grand intérêt, peu crédible, style pauvre, personnages pour la plupart débiles (à part le narrateur), on s’y ennuie ferme, le dénouement est sans surprise, et on est bien content d’entendre le mot FIN.

Quant au livre audio, je reste sceptique. Certes il y a des bons côtés comme par exemple pouvoir avoir une autre activité (faire la cuisine par exemple) tout en écoutant le récit. Mais j’y vois surtout un inconvénient : c’est cette voix qui vient s’intercaler entre vous et le récit. Une sorte de personnage non désiré, avec ses propres intonations, qui vient perturber la relation privilégiée qu’il y a entre un lecteur et son livre.

Ce n’est pas insurmontable, et on finit plus ou moins par l’oublier par moments, mais pour cette première expérience, et dans ce cas précis, la voix bien mâle du lecteur sur ce texte aux accents machos m’a nettement déplu.

Douglas Kennedy, né en 1955, est un écrivain américain, “qui décrit de manière très acerbe certains aspects des États-Unis d’Amérique. Il dénonce notamment leur puritanisme religieux”. Je n’ai pas du tomber sur sa meilleure œuvre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *