SPIN – Robert Charles Wilson

Après avoir lu et apprécié Blind Lake du même auteur, j’ai vu que SPIN avait remporté le prix Hugo en 2006, et que l’on en disait beaucoup de bien. J’ai donc eu envie de le lire.

Et il mérite son prix. C’est un bon roman de SF, avec une idée de base excellente qui permet de raconter une histoire très prenante, avec trois personnages attachants : Diane et Jason, les jumeaux, et Tyler leur ami d’enfance. Alors de quoi s’agit-il ?

Un soir, les étoiles disparaissent du ciel. Il apparaît que la terre est désormais entourée d’une sorte d’enveloppe que l’on appelle “Spin”. À l’extérieur de cette enveloppe protectrice, le temps s’écoule cent millions de fois plus vite, le soleil vieillit d’autant et devient une menace pour la planète.

Qui a mis cette barrière en place ? Les humains vont chercher des réponses et des solutions, et en trouver une géniale : puisque la temps est accéléré en dehors de la terre, il y a peut-être la possibilité de “terraformer” Mars afin de permettre à la planète de devenir peu à peu habitable pour les humains ? Avec ce décalage de temps, quelques mois sur terre peuvent suffire à modifier profondément Mars en y envoyant les bonnes molécules au bon moment…

Voilà, je vous laisse découvrir la suite. L’histoire est très prenante, et la fin donne vraiment envie d’attaquer le tome 2, puisqu’il s’agit du premier tome d’une trilogie. Malheureusement, les critiques sont nettement moins bonnes pour les tomes suivants… J’ai tout de même déjà commandé le 2 (intitulé AXIS), je me ferai ainsi ma propre idée !

Robert Charles Wilson, né en 1953 en Californie, est un auteur de science-fiction canadien d’origine américaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *