La marche de l’empereur

manchot.jpgCe film est un grand succès, et vaut certainement le détour (que je n’ai pas encore fait, mais…). il a même le record de recettes d’un film français aux Etats-Unis. Mais on peut quand même faire quelques remarques…

Une première info d’abord:

Lors de la remise de l’Oscar du meilleur documentaire à Hollywood le 5 mars dernier, il manquait les 2 cameramen qui ont tourné pratiquement toutes les images au cours d’une année passée en Antarctique, le réalisateur étant bien au chaud à Paris. Il ne viendra que pour les scènes sous-marines, une fois l’hiver passé.
Ce dernier a préféré se faire accompagner par 3 producteurs , et oublié ne serait-ce que de citer les 2 cameramen…La production a tout de même tenu à leur verser une prime (de 10000 à 20000 euros) car ils n’avaient touché qu’un simple salaire de technicien. Le film a rapporté 120 millions, dont 80 aux Etats-unis.

(source Le Canard – mercredi 22 mars 2005)

A propos de la version américaine:

Pour la version américaine, le texte et la musique ont été refaits. OK. Même le titre a été changés…A ce propos, certains se sont gaussés qu’il soit renommé Penguins, alors qu’il s’agit de manchots… “les américains sont tellement incultes”… hélas, la distinction pingouins/manchots (soit arctique/antarctique) est purement française: en anglais, c’est penguin pour les deux ! Et toc !!

Enfin, le succès aux Etats-Unis est à prendre avec précaution: une fois le texte réécrit, c’est devenu un hymne aux valeurs de la famille, du groupe, etc…
Un très gros succès auprès de tous les mouvements religieux donc, ceux-ci ayant encouragés leurs ouailles à aller voir ces fameux penguins… porteurs des bonnes valeurs.

Ca refroidit, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *