Dans la dèche au Royaume Enchanté – Cory Doctorow

Dans la dèche au Royaume Enchanté J’avais entendu parler de ce livre en début d’année, à la radio, où le plus grand bien était dit de l’auteur : une nouvelle SF, ayant intégré toutes les technologies modernes, internet, etc… Il n’était pas encore traduit en français, mais allait l’être dans quelques mois. Je le notais dans un coin, et l’ai lu cet été.

Julius travaille à Disney World, fait la quarantaine, mais il a 150 ans en réalité. Peu importe, car le cerveau des humains est maintenant connecté en permanence à une sorte d’internet du futur. Terminaux virtuels au bout des doigts activés d’une simple pensée, idem pour l’écran… ça commence pas mal. Ils peuvent surtout faire une sauvegarde, changer de corps, et restaurer la-dite sauvegarde. Dans ce monde parfait à l’image de Disney World (cherchez l’erreur), et où la mort est vaincue (à condition de bien faire ses sauvegardes), une équipe menace de prendre le contrôle de l’attraction de Julius : la Mansion House.

L’histoire en elle-même est imprégnée de culture américaine, de celle des parcs d’attractions, et plus spécifiquement de cette Mansion House. On a du mal à s’impliquer…
Il n’y a plus d’argent, tout repose sur ton “whuffie”, sorte de compteur personnel qui grimpe en fonction de l’estime que te portent les gens (mais qui n’est jamais vraiment décrit en détail, pas plus que la société Bitchum dans laquelle l’histoire se passe). Quand le whuffie baisse, tu deviens une merde, chacun voyant le whuffie de l’autre. Tu perds ton boulot, ta femme te quitte, etc… Dommage, ça aurait pu faire un bon roman de science-fiction.

L’auteur

Cory Doctorow, né en 1971 à Toronto (Canada), est blogueur (blog Boing Boing), journaliste et auteur de science fiction. Il milite à l’Electronic Frontier Foundation, et travaille pour Creative Commons. Ses livres sont téléchargeables gratuitement sur son site, en anglais malheureusement.

L’auteur est certainement intéressant, ce bouquin là beaucoup moins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *