Série Parker, signée Richard Stark

Première série de romans lus pendant mon voyage, j’ai choisi Richard Stark, alias Donald Westlake, et la série Parker, soit 24 romans !

Parker est un voleur professionnel, doté d’un sang-froid à toute épreuve, et d’un minimum d’empathie. Il est froid, méthodique et efficace… Il vole essentiellement de l’argent liquide, le reste ne l’intéresse pas (trop compliqué à écouler). C’est un organisateur hors pair, ses coups sont toujours très bien montés, mais l’impondérable n’est jamais loin : une trahison, un bavard, un flic très malin… Bref, il ne réussit pas à chaque fois !

Bonne série de polars, qui s’étale de 1962 à 2013, les scénarios s’ameliorent et se complexifient au fil du temps, certaines histoires s’étalent sur plusieurs romans. On s’attache au personnage, malgré sa froideur : elle le rend au moins objectif ! 😉 (et j’aime bien son côté mutique : s’il estime qu’aucune réponse n’est nécessaire, il ne répond pas. Ne comptez pas sur lui pour entretenir la conversation !). Certains romans ont été adaptés au cinéma.

Voilà un court article, écrit sur le smartphone !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *