L’Appel de la forêt – Jack London

Ce petit roman est le véritable premier succès de Jack London, publié en 1903.

Il raconte l’histoire de Buck, un gros chien qui coule des jours heureux en Californie quand il est enlevé à son maître et vendu comme chien de traîneau en Alaska. Il va lui falloir apprendre à se défendre dans un monde hostile, que ce soit avec les hommes ou les autres chiens.

Petit à petit, Buck va s’imposer face aux autres chiens, se détacher des hommes après la mort d’un maître qui le respectait, et ressentir un appel plus puissant encore, plus atavique, celui des loups, dont il deviendra chef de meute.

Roman très plaisant à lire, et que l’on peut prendre comme une allégorie où l’homme doit s’adapter à un monde violent s’il veut survivre. Et certainement ressentir l’appel des grands espaces comme Jack London.

Jack London (1876-1916) est un écrivain américain dont les thèmes de prédilection sont l’aventure et la nature sauvage. Il a connu le succès après des années de pauvreté, de vagabondage et d’aventures. Il ne faut le réduire à un écrivain pour adolescents avec ses succès « L’Appel de la forêt » ou « Croc-Blanc », son œuvre est beaucoup plus vaste et aussi politiquement engagée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.