Openmediavault – Installation de PLEX server

Suite de l’installation d’Openmediavault : cette fois, il s’agit d’installer PLEX Media Server, solution bien pratique pour diffuser le contenu media (films, séries, documentaires) du NAS vers la TV Samsung, qui intègre un client Plex.

Pour ce faire, on va utiliser Docker et Portainer, qui simplifie l’installation. Il va tout de même y avoir quelques valeurs à saisir correctement, mais rien de très compliqué non plus, et tout a fonctionné du premier coup, c’est bien là l’essentiel.

J’ai en fait suivi une vidéo (en anglais) pour cette installation. Je la retranscris ici en mode texte avec les captures d’écran nécessaires, et en français. Il y a un petit changement par rapport à la vidéo concernant le répertoire de configuration de Plex, qu’il n’est plus nécessaire de créer car il est géré par l’installation. La version Plex d’installée est la 1.20.4.3517 .

C’est parti…

Dossiers partagés

Avant d’installer Plex, on va d’abord créer des dossiers partagés. Pendant l’installation d’OMV, j’avais partagé tout mon disque DATA (OMV-DATA), de manière à pouvoir y accéder depuis mon PC.

Je vais donc créer de sous-répertoires à ce dossier partagé, pour l’utilisation de Plex :

Trois nouveaux dossiers pour Plex : Docus, Films et Series. Notez la colonne “Chemin absolu” que j’ai ajouté, on en aura besoin plus bas.

J’ai donc créé les trois dossiers dont j’ai besoin : Films, Series et Docus. Lors de la création de ceux-ci, j’ai ajouté un chemin relatif pour créer des sous-répertoires par rapport à OMV-DATA (qui est celui que je partage en NFS), et j’ai accordé à tous ces dossiers les droits Lecture/Ecriture :

Passons maintenant à l’installation du container Plex.

Docker et Portainer

Pour installer ces deux-là, rien de plus simple : on va dans OMV-Extras (qui ont été précédemment installés par le script d’installation), et on installe les deux programmes :

Ensuite, on ouvre Portainer (bouton à droite de l’installation de Portainer), qui s’ouvre dans un nouvel onglet, et on saisit un mot de passe. Puis on choisit “Local” pour la gestion de l’environnement Docker, et on se connecte. On clique sur la petite baleine bleue, et on arrive sur notre “Dashboard”. Il y a déjà un Container qui tourne, c’est Portainer (qui est donc lui-même un container dans Docker).

Plex

On clique sur Container, puis sur le bouton ” + Add container”. Là, il va falloir aller chercher l’adresse du Container Plex. On ouvre alors un nouvel onglet dans notre navigateur, et on rentre l’adresse hub.docker.com et on cherche “linuxserver/plex” :

On arrive sur alors sur la page de Linuxserver.io (qui fournit des containers) pour PLEX :

C’est à partir des informations de cette page qu’il va falloir saisir les paramètres de configuration pour notre futur container Plex. C’est la partie la plus fastidieuse, mais finalement assez simple. Sur cette page descriptive du container Plex, on trouve donc un peu plus bas les infos suivantes :

Ce sont toutes ces informations qu’il va falloir saisir en créant notre container Plex (sauf PLEX_CLAIM) afin de pouvoir ensuite la démarrer. Une dernière chose à faire, c’est de noter l’UID et le GID pour le compte admin de notre propre NAS. On se loggue donc en SSH sur le serveur, et on tape la commande suivante :

pascal@odroidhc2:~$ id admin
uid=997(admin) gid=100(users) groups=100(users),996(openmediavault-admin)
pascal@odroidhc2:~$ 

Retour dans l’onglet “New container” ouvert précédemment, on commence par lui donner un nom et indiquer le chemin de l’image ci-dessus :

Puis en bas de la page, on clique sur “Env”, et sur “+ add environment variable” plusieurs fois pour ajouter nos variables (en appliquant bien nos propres valeurs pour UID et GID) :

Même chose pour Network où l’on choisit “host” dans la liste :

Pour les Volumes, il va falloir définir chaque répertoire avec le chemin absolu (voir plus haut), en ayant coché “Bind” auparavant :

NOTE : Dans la vidéo, un dossier Config est créé et destiné aux fichiers de configurations de Plex. Cela ne sert plus à rien, le container va créer son propre répertoire “config”. On peut le retrouver en éditant le container créé et en allant voir les Volumes : chez moi, le dossier est créé dans /var/lib/docker/volumes/ec75ef70e88d3dbfed36925d274292439931f9ff77c88dde055abb9bbf41ae6b/_data. Ça peut servir pour aller voir les logs de Plex en cas de souci…

Et enfin , on modifie le mode “Restart” comme indiqué en mode “Unless stopped” :

Voilà, tout est configuré, il ne reste plus qu’à cliquer sur le bouton “Deploy the container“. Votre instance Plex est désormais installée et opérationnelle !

Il ne reste plus qu’à copier des vidéos dans vos dossiers partagés (dans mon cas, via le partage NFS que j’ai mis en place pendant l’installation d’OMV. Puis de lancer l’interface de Plex pour la première fois en ouvrant l’adresse suivante : http://192.168.1.X:32400/web/index.html

Il faudra un peu la configurer, choisir les dossiers Media, etc… Rien de très compliqué, et ce n’est pas l’objet de cet article.

L’écran d’accueil de mon nouveau Plex Serveur.

Enfin, sur la TV, je me suis déconnecté de mon instance existante (sur la baie Synology), puis reconnecté avec l’adresse mail du nouveau compte Plex que j’ai créé pour cette occasion. Le “Plex client” de la TV vous demande alors de rentrer un code :

Il suffit alors de taper l’adresse indiquée http://plex.tv/link et de saisir le code pour que le client de la TV se synchronise avec le nouveau serveur.

Et voilà, le nouveau serveur PLEX est prêt ! Reste à recopier ma vidéothèque qui est toujours sur la baie Synology et aussi à automatiser une solution de backup avec Rsync vers mon PC local, puisque sur ce nouveau NAS, je n’ai pas de RAID. Ce sera l’objet d’un prochain article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *