Ochheuteal beach

Ochheuteal beach Me voilà sur la côte sud-est du Cambodge, à Sihanoukville (ou Kompong Som), et plus précisement à Ochheuteal beach. Endroit idéal pour rester quelques jours à ne rien faire : plage de sable fin, mer à 32 degrés, hôtel à 50 metres de la plage, tenu par un francais.

Avec un bar annexe sur la plage, car 50m, ça faisait loin quand même…

Avant d’arriver là, en contournant le lac Tonlé Sap par le côté sud, je suis passé par Battambang, puis Kompong Chnnang. L’occasion autour de ces deux petites villes de parcourir la très belle campagne Cambodgienne, et de découvrir l’incroyable gentillesse des cambodgiens. Battambang est une région d’agriculture réputée dans le pays, et Kompong Chnnang, tout au bord du lac et à 90 kms de Phnom Penh, comporte des villages flottants (occupés par des vietnamiens). Grosse production de légumes aussi.

Je suis également passé par Phnom Penh, la capitale : ce n’est clairement pas une ville faite pour les piétons ! Pour le reste, j’ai été plutôt déçu des visites du palais royal ainsi que du musée national. Quant à la visite du musée de Tuol Sleng, dédié au génocide organisé par les khmer rouges : incontournable pour le devoir de mémoire, mais dur dur…

Ici, l’endroit est très paisible, et le bar très sympa. J’y ai rencontré un francais, marin solitaire qui a bien bourlingué et fait trois fois le tour du monde. Nous avons de très bonnes discussions, et il me donne plein de tuyaux sur le Vietnam, où je serai dans une dizaine de jours, mon visa cambodgien expirant le 5 avril. Pour ma part,je lui ai filé « Tristes tropiques » de Claude Lévi Strauss, que je viens de terminer. Excellent.

Heureusement, car le reste de la clientèle du bar, français également, est plus proche de la caricature de l’expat’ qui vient se perdre en Asie, plutôt lourdingues et grossiers (pas méchants mais…), se comportant en terrain conquis et ne pensant et ne parlant que de deux choses : l’alcool et le sexe. Ils offrent une image déplorable aux cambodgiens de notre pays et de notre culture (dans ce cas, on se peut demander s’il y a vraiment une culture d’ailleurs).

Voila quelques photos, mais la connection internet ici étant très lente (et chère), les photos sont donc comptées ET réduites…

Battambang

Le bamboo train

à mobylette

Kompong Schnnang

Hue...

rester propre

saison sèche

hamac ou balançoire ?

tourner autour du pot

petite boutique et petite fille

2 commentaires sur “Ochheuteal beach”

  1. Une bonne adresse la plage de Otres et la payotte Chez Paou tenu par un français de Lyons, plus tranquille que Ocheteal

  2. Salut « Malouin et moustachu », je te reconnais… 🙂 Bien rentré alors…

    Bon dommage, je ne profiterai pas du tuyau, car je pars demain, direction Kampot et Kep, puis direction le Vietnam le 04 avril.

    Mais la pension « Susaday » où j’étais, c’était assez calme, ça allait : bar sans musique, éloigné d’autres bars beaucoup plus sonores il est vrai, j’ai vu ça en me balladant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *