Archives de catégorie : Debian

KVM : Partager un dossier et le presse-papier entre la machine hôte et l’invité

Quand on utilise des machines virtuelles (VM), il vient toujours un moment où l’on a besoin de partager des fichiers avec la machine hôte. C’est à peu près aussi indispensable que le copier/coller…

Je pensais que ce serait fait nativement avec KVM, mais ce n’est pas le cas, il y a un peu de configuration à faire.

Dans cet article, je me limite à une machine hôte/host Linux (mon PC sous Debian en fait) ; pour la machine invitée/guest (la VM donc) je traiterai les deux cas : Linux et Windows. En clair, je me limite à mon environnement ! 😉

Voir cet article pour l’installation de KVM sur le PC Linux. On y installe le gestionnaire de machines virtuelles virt-manager parmi les autres paquets nécessaires : c’est l’interface graphique pour gérer les VMs, et l’on va s’en servir ici.

Je me suis basé sur cette page pour écrire cet article (Host & Guest Linux), qui utilise les solutions natives intégrées à KVM (virtio-9p). Pour les Guest Windows), ça a été plus compliqué car il existe plusieurs solutions comme celle-ci qui essaient d’utiliser virtio sur Windows via webdav… Mais ça m’a eu l’air peu fiable et problématique, et j’ai préféré utiliser Samba sur l’hôte, beaucoup plus simple à mettre en œuvre.

Et tant que j’y suis, je termine avec le copier-coller, autre fonctionnalité bien pratique quand on utilise une VM.

Continuer la lecture… KVM : Partager un dossier et le presse-papier entre la machine hôte et l’invité

Debian : Installation pilote NVIDIA et configuration X11

Depuis ma première installation de Debian, j’étais resté avec la congifuration graphique de base (à savoir Wayland comme serveur d’affichage et Nouveau comme pilote graphique), après une première tentative malheureuse d’installer les pilotes NVIDIA : j’avais du tout réinstaller car l’écran connecté sur la carte NVIDIA était devenu tout blanc, et je n’avais réussi à m’en sortir (voir cet article). L’autre écran étant connecté sur le chip Intel intégré à la carte-mère.

Et puis en installant SuperTuxKart histoire de me divertir un peu, j’ai vu que je ne pouvais pas rester comme ça, le jeu étant injouable en l’état (tout fonctionnait, mais au ralenti). Il était temps de se pencher sérieusement sur les pilotes graphiques de ma Debian 12 « Bookworm »…

Première remarque, le wiki Debian est vraiment complet, fournissant plein d’informations très utiles, souvent en français (mais pas toujours). Bravo à la communauté ! Après plusieurs tentatives, j’ai fini par réussir à avoir mes deux écrans fonctionnels avec le pilote nvidia chargé.

En résumé : le pilote nouveau n’a pas fonctionné avec le firmware de ma carte graphique (Nvidia GeForce 1050 Ti), et il a fallu passer à X11 en lieu et place de Wayland car les pilotes proprio Nvidia se sont pas stables avec Wayland. Tout s’est ensuite résumé à avoir un fichier xorg.conf fonctionnel, ce qui sera le cas après quelques essais !

Je vous raconte tout ça, avec les commandes utiles à connaître. Cet article ne prétend pas tout couvrir sur ce sujet très complexe, mais il peut tout de même se révéler utile j’espère.

Continuer la lecture… Debian : Installation pilote NVIDIA et configuration X11

Sortie de veille du PC et microcode Intel

J’ai enfin résolu mon souci de sortie de veille du PC en appuyant sur une touche du clavier. Plutôt par hasard d’ailleurs, mais peu importe ! 😎

J’ai déjà écrit un article à ce sujet, où je décris le problème, et le fait que cela fonctionnait de manière aléatoire (plutôt rarement en fait) au gré des mises à jour système d’Ubuntu. Puis je décrivais comment créer des règles udev pour tenter de résoudre le problème, sans certitudes pour autant.

Et puis je suis passé à Debian. Et là, miracle, la sortie de veille au clavier fonctionnait parfaitement, et ce depuis plus d’un mois, après plusieurs mises à jour d’effectuées entre temps…

Par ailleurs, je remarque un message d’erreur furtif au démarrage du PC, juste après le menu GRUB, et que je n’avais pas avec Ubuntu. Je retrouve le message dans le journal d’événements :

TSC_DEADLINE disabled due to Errata…

Je fais alors quelques recherches pour faire disparaître ce message. De fil en aiguille, je finis par installer le paquet non-free intel-microcode, ce qui fera bien disparaître ce message. Mais surprise : le problème de sortie de veille au clavier réapparaît aussitôt… 🙁

Pour les plus pressés, si vous avez ce problème de sortie de veille qui ne se déclenche pas sur un appui de touche au clavier, le premier réflexe doit être une mise à jour du Bios de votre PC. Si cela ne résout pas le problème, alors vous pouvez vous pencher du côté du microcode du processeur. Peut-être la version de celui-ci est la source du problème, et il peut valoir de le coup de le désinstaller.

Voyons un peu tout cela en détail. J’ai pour ma part préféré désinstaller ce paquet Intel, afin de retrouver ma sortie de veille en appuyant sur une touche du clavier. Et tant pis pour le message d’erreur furtif ! 😉

Continuer la lecture… Sortie de veille du PC et microcode Intel

Un script pour les données de géolocalisation dans les photos

J’en parlais dans l’article Zenphoto : Nouveau thème et géolocalisation : j’ai écrit un petit script pour évaluer la quantité de photos incorporant les données GPS (données EXIF).

Le résultat n’est pas fameux d’ailleurs, seulement 10% environ des photos de mon voyage en Asie contiennent ces fameuses données permettant leur géolocalisation. Alors que je les ai toutes prises avec le smartphone… 🙁 Il faudra que je sois plus vigilant lors de mon prochain voyage.

Mais revenons au script Bash : avant tout, je suis loin d’être un pro du Bash, mais j’aime bien me faire de petits scripts qui répondent à mes besoins, comme par exemple analyser le contenu de ma médiathèque (afficher les derniers ajouts, rechercher un mot clef, etc…). Avec l’aide d’internet et à force d’essais, on finit toujours par arriver à ses fins. Et en fait, j’aime bien m’y plonger, je ne vois littéralement pas les heures passer, et quand j’arrive au résultat voulu, c’est toujours gratifiant.

Pour info, voilà le résultat du script quand il analyse le dossier des photos du voyage en Asie : cela vous donne une idée de ce qu’il fait, et du soin que j’ai apporté aux couleurs ! 😉

Le résultat n’est pas fameux ! 10% seulement des photos ont les données GPS…

Voyons voir de quoi est fait ce script : quel outil j’ai utilisé, et les principales étapes du traitement.

Continuer la lecture… Un script pour les données de géolocalisation dans les photos

Installation de Debian

Comme je l’expliquais dans l’article précédent, je suis passé de Ubuntu à Debian un peu lassé des formats snap et flatpak.

J’ai choisi d’installer Debian Testing plutôt que la version Stable, afin de bénéficier de versions de logiciels plus récentes. D’après ce que j’ai lu, c’est suffisamment stable pour une utilisation quotidienne. Je verrai à l’usage ce que cela donne.

Cet article pour résumer comment j’ai procédé pour cette installation : je voulais repartir d’un système propre y compris mon répertoire home. Il y avait bien sûr des sauvegardes de fichiers et dossiers à faire, j’en ai oublié certains qui m’auraient simplifié un peu la vie : rien de bloquant, mais je vais les lister ici pour mémoire. Il a fallu aussi recréer une bonne vieille partition de swap, puisque Ubuntu utilise un fichier (comme Windows) pour ce faire.

Sinon tout s’est globalement bien passé, le système est désormais fonctionnel, j’ai pu réinstaller toutes les applications que j’utilise, le plus souvent en .DEB. Avec un peu de personnalisation, je suis très content du résultat.

Voyons tout cela en détail…

Continuer la lecture… Installation de Debian

Passage d’Ubuntu à Debian

Cela faisait un moment que je me demandais si le moment n’était pas venu de quitter Ubuntu.

J’étais toujours avec la 20.04 (version LTS) débarrassée des Snaps, mais avec Flatpak. J’attendais la prochaine LTS pour me mettre à jour, soit la 22.04, prévue pour avril prochain. Mais cette version va intégrer encore plus les snaps au système, cette fois même Firefox est livré sous forme de snap ! 😳

Alors si une fois Ubuntu installé, je dois commencer par virer plein de trucs (snaps) et les remplacer par d’autres qui ne me plaisent guère plus (flatpak), c’est peut-être le moment de changer de distribution, non ?

Le principal problème que je vois à ces nouvelles façons de packager les logiciels que sont les snaps ou flatpak, c’est tout bêtement la place disque occupée ! Franchement, ça devient n’importe quoi, sous prétexte que le Giga-octet ne coûte pas cher.

Du coup je me suis tourné vers Debian, puisque Ubuntu est basé sur Debian. Et autant vous le dire tout de suite, le résultat en terme de place disque a été plutôt impressionnant, puisque je suis passé d’un Ubuntu occupant 27 Go d’espace disque à un Debian qui n’utilise que 10 Go ! 🙄 Soit presque trois fois moins d’espace disque utilisé, avec à peu près les mêmes applications d’installées…

Je reviendrai sur l’installation de Debian dans le prochain article, mais revenons à ces formats de packaging, et aux différentes options auxquelles j’ai pensé avant de choisir Debian. C’est le sujet de cet article.

Continuer la lecture… Passage d’Ubuntu à Debian