Archives de catégorie : NAS

OpenMediaVault : Installation de Nextcloud version 23

Suite au changement de HD sur mon NAS, j’ai été amené à réinstaller mes containers Docker. L’occasion d’en apprendre un peu sur les sauvegardes d’images que je faisais et comment les restaurer.

Pour Nextcloud, j’ai finalement décidé d’en profiter pour installer la dernière version disponible, et d’oublier l’idée d’une restauration. J’étais en v21.0.4, et c’est actuellement la v23.0.0 qui est disponible sur linuxserver.io. Allons-y pour une installation toute neuve, mais en gardant mon fichier config.php, spécifique à mon réseau.

Tout n’a pas été simple, loin de là. J’ai pu constater que l’installation avait pas mal changé depuis la première installation (v20), et que la restauration de mon dossier de configuration devait se faire plus tard, sinon l’installation bloquait ! J’ai aussi noté quelques trucs utiles en cas de problème sur les logs et l’accès à la Base de Données. Pour finir, j’ai aussi eu une erreur de type « mise à jour » ! 😡

Revoyons un peu tout ça…

Continuer la lecture… OpenMediaVault : Installation de Nextcloud version 23

Nouveau HD pour mon NAS OpenMediaVault

Comme je commençais à recevoir des mails m’informant que mon disque externe (DATA) était occupé à 85%, je me suis dit qu’il était temps de le remplacer par un plus grand.

Lors de l’installation d’OMV sur mon ODROID-HC2, j’avais utilisé un vieux HD de 1 To que j’avais en stock. Il était temps de doubler la taille : pour une cinquantaine d’euros, j’ai donc acheté un HD 3,5″ – Seagate BarraCuda 2 To sur Amazon (je sais, c’est mal).

Restait à effectuer le remplacement, et ça n’a pas été aussi simple que je l’aurais souhaité : entre le hard-reset du PC pendant la création d’une image Clonezilla, le crash de la SDcard qui contient l’OS du NAS OMV, les copies inutiles, les errements avec Docker, j’ai eu droit à un bel échantillon de la loi des emm.. maximum ! (également appelée loi de Murphy) 😮

Tout est désormais reparti, j’ai pu finalement tout restaurer même Nextcloud, mais pour ce dernier je ferais un article dédié.

Dans cet article, je me limiterai au changement du HD. Finalement, j’aurais tout aussi bien pu le brancher directement et y restaurer mes sauvegardes rsync, j’aurais gagné du temps ! Mais comme souvent, j’aurais au moins appris des choses qui me seront utiles la prochaine fois !

Concernant la restauration des images Docker, j’ai mis à jour l’article OpenMediaVault : Sauvegarde & Restauration des containers Docker avec explications et exemple pas-à-pas.

Continuer la lecture… Nouveau HD pour mon NAS OpenMediaVault

Nextcloud : mise à jour du container et limite de taille de fichiers à 1Go et 2 Go

J’ai eu un problème avec Nextcloud sur le NAS OMV, à savoir que les fichiers de plus de 1GB que je partageais échouaient systématiquement au téléchargement. 😳

Je me suis dit que la première chose à faire, c’était de mettre à jour Nextcloud à la dernière version (vieux réflexe de support). Comme je ne m’étais pas encore penché sur la façon de mettre à jour mes containers docker, c’était l’occasion. Je vais ainsi passer Nextcloud de la version 20.0.5 à la 20.0.12, puis à la 21.0.4.

Cela ne suffira pas à régler le problème d’origine, je me suis alors attaqué au problème de taille de fichiers partagés. Et je suis tombé sur deux limites à traiter : 1Go et 2Go. La première est due aux paramètres du proxy (swag), la seconde à l’architecture 32 bits de mon NAS.

Voyons voir tout cela…

Continuer la lecture… Nextcloud : mise à jour du container et limite de taille de fichiers à 1Go et 2 Go

OpenMediaVault : Sauvegarde & Restauration des containers Docker

Lors de mon article sur l’organisation de mes sauvegardes sur mon NAS OpenMediaVault, il me manquait la bonne façon de sauvegarder les containers Docker.

Je sauvegardais avec rsync le répertoire où se trouve Docker, il y avait des milliers de fichiers, et je ne pense pas que j’aurais pu faire grand chose de cette sauvegarde en cas de problème ! 🙁

J’ai donc cherché du côté de Docker, et sans surprise Docker propose sa propre solution pour la sauvegarde des containers. Les principales commandes sont expliquées sur ce schéma :

Les principales commandes pour la sauvegarde & la restoration

L’idée est donc de créer une image de chaque container (commande COMMIT), puis de les sauvegarder au format .tar (commande SAVE). On voit sur l’image les commandes LOAD et RUN qu’il faudra utiliser dans l’autre sens pour la restauration.

Suite à un crash disque, j’ai été amené à restaurer ces images Docker, et comprendre qu’ils ne contiennent en fait que les binaires permettant de créer des containers à l’identique (même version), compatibles avec nos fichiers de configuration existants. J’ajoute donc une partie « Restauration » à cet article (avec explications et exemple pas-à-pas), qui ainsi sera plus complet.

Ensuite, il fallait que je copie ces fichiers .tar sur mon PC à l’aide de rsync, puisque j’ai déjà un serveur rsync qui tourne sur ce dernier. Il ne restait plus qu’à faire un peu de ménage avec ces images et fichiers créés sur le NAS ou sur le PC pour avoir quelque chose de propre.

J’ai donc préparé un script qui fait tout ça, que j’ai ensuite ajouté en tâche crontab au système. Ainsi mes containers sont sauvegardés chaque semaine.

Voyons voir un peu tout cela en détail. On aura ainsi un script automatique pour la sauvegarde de images, puis comment les restaurer et recréer les containers docker à partir de ceux-ci.

Continuer la lecture… OpenMediaVault : Sauvegarde & Restauration des containers Docker

Openmediavault : Organisation des sauvegardes

Après voir mis en place mon serveur OMV, installé Plex, Nextcloud et qBittorrent-OpenVPN, il était temps de penser à la sauvegarde !

J’ai abandonné la baie Synology avec son RAID 1 (2 disques en miroir), et je n’ai plus qu’un seul disque sur mon magnifique Odroid-hc2 ! Et même si le RAID n’est une solution de sauvegarde, je ne sauvegardais que mes données avec la baie Synology.

Il s’agit maintenant de tout sauvegarder, alors voilà comment je me suis organisé :

  • pour les données, j’ai mis en place des jobs Rsync, ce que OMV permet de faire très facilement. La cible de sauvegarde se trouve sur le PC, sur lequel tourne un daemon Rsync.
  • pour les containers Docker, après un premier essai avec Rsync (non concluant, voir plus bas), j’ai fait un article dédié.
  • pour le disque système d’OMV, après avoir essayé sans succès des scripts utilisant la commande dd, je me suis rabattu sur Clonezilla pour sauvegarder une image de la carte microSD qui sert de disque système au odroid-hc2.

Voyons tout cela en détail…

Continuer la lecture… Openmediavault : Organisation des sauvegardes

Openmediavault : déplacement de Docker

Alors que je commençais à réfléchir à la stratégie de sauvegarde de mon NAS (Openmediavault sur Odroid-hc2, 1 seul HD), j’ai du faire face à la problématique Docker.

Comme chaque soft (Plex, Nextcloud, qBittorrent) tourne dans un container, il est important de sauvegarder ceux-ci, et pas seulement les données qu’ils contiennent.

De plus, les containers Docker étant par défaut installés sur le disque système, soit une carte microSD dans mon cas, où il est préférable d’écrire le moins possible, cette configuration n’est pas optimale.

Je suis alors tombé sur cette vidéo : Why and how to move your Docker folder qui explique comment déplacer Docker, et je l’ai donc mis cela en pratique aujourd’hui, après plusieurs jours de réflexion. Car j’avais un peu peur de « casser » ma config, qu’un des containers Docker ne redémarre pas : j’avais pas mal galéré à installer Nextcloud, je ne voulais retomber dans les mêmes problèmes.

Mais finalement tout s’est globalement bien passé, à part un problème de droits sur mes dossiers Nextcloud justement. J’ai réglé le problème grâce aux sauvegardes que j’avais fait avant de me lancer (solution de facilité).

Voyons tout ça…

Continuer la lecture… Openmediavault : déplacement de Docker

Openmediavault : installation de Qbittorrent avec OpenVPN

Après avoir installé Nextcloud et Plex, le dernier truc important à installer était un client qBittorrent pour l’utiliser avec une connexion OpenVPN.

Après avoir regardé quelques vidéos, des containers Docker existent, combinant à la fois le client qBittorrent et la connexion OpenVPN, tout semblait parfait.

Hélas, après une première tentative, je me rendais compte que ce qui était proposé ne l’était pas pour une architecture armv7l de mon odroid-hc2 . 🙁

Heureusement, la situation s’est vite débloquée, grâce à la souplesse de l’Open source.

Continuer la lecture… Openmediavault : installation de Qbittorrent avec OpenVPN

Pihole comme DHCP serveur avec la box Orange

J’ai finalement décidé d’utiliser mon serveur Pihole comme serveur DHCP. Il sera donc en charge d’attribuer les adresses IP sur mon réseau local, et se définira en même temps comme serveur DNS. De cette façon, tous les appareils du réseau bénéficieront du filtre anti-pubs de Pihole.

On verra en fin d’article que cela apporte pas mal d’informations sur ce qui se passe sur mon réseau local, j’ai fait des découvertes. 😮

Il aurait été plus simple de définir le serveur DNS au niveau de la box, mais Orange ne permet pas de changer ceux-ci, pour des raisons de VOIP apparemment. Autre problème avec cette box, le décodeur TV d’Orange doit obtenir son adresse de la box (un VLAN est créé semble-t-il), sinon plus de TV ! Ce sont d’ailleurs les deux gros reproches que l’on faire à Orange au niveau de sa box ! 🙁

Ce dernier problème m’a fait longuement fait hésiter à faire la manip, et puis finalement je me suis décidé à franchir le pas, car parfois le DNS IPv6 de la box (attribué lors de la requête DHCP) prenait le pas sur le DNS IPv4 (définit manuellement sur le PC pour pointer sur Pihole, voir cet article) sans que je sache vraiment pourquoi.

Il était temps de reprendre le contrôle…

Continuer la lecture… Pihole comme DHCP serveur avec la box Orange

Openmediavault – Plex : Dépannage

Hier, j’ai voulu ajouter un nouveau dossier à mon instance docker Plex sur mon serveur Openmediavault . Pour ce faire, il fallait modifier le container docker puisque les dossiers (‘Volumes’ dans la terminologie docker) sont définis à ce moment là.

Mauvaise idée, parce je n’ai jamais pu faire refonctionner l’instance de Plex modifiée ; non seulement l’interface web m’indiquait ce message peu rassurant : « Un problème a été détecté dans un composant au cœur du serveur multimédia Plex« , mais le process ‘Plex Media Server’ prenait 100% de CPU. J’ai fini par arrêter le container.

J’en suis resté là, il était déjà tard, et ce matin, je me suis attaqué au problème, bien décidé à le résoudre… Ça n’a pas été évident, mais j’ai appris quelques trucs que je vais noter et partager ici, comme comment supprimer complètement Plex Media Server, où aller voir les logs, et finalement comment j’ai fini par obtenir la solution.

Au passage, j’ai même installé Emby, un autre media server, car je pensais que je n’allais pas m’en sortir. Voyons tout cela…

Continuer la lecture… Openmediavault – Plex : Dépannage

Openmediavault : Installation de Nextcloud

Étape importante pour mon nouveau NAS : installer Nextcloud avec un accès externe sécurisé afin de pouvoir y accéder hors de la maison. Pour info, il s’agit de la version 20 de Nextcloud.

Car en plus de fichiers classiques dont un Cloud offre la disponibilité, il y a une autre fonctionnalité que j’apprécie énormément : le téléchargement automatique des photos prises sur le smartphone, chose rendue possible par l’application cliente Nextcloud.

L’accès par internet était donc primordial. J’ai eu plus de mal que prévu, et pas forcément sur l’installation en elle-même (avec Docker et ses containers c’est plutôt bien fait), mais j’ai du faire face à des problèmes de réseau (NAT, DNS…) et le plus dur a été finalement de bien identifier les problèmes, puis de leur trouver une solution.

Mais bon, aujourd’hui tout fonctionne, et je vais pouvoir me débarrasser de mon NAS Synology, et ce sera sans aucun regret, je suis plutôt épaté par Openmediavault et par tout ce qu’il propose.

Je vais donc installer le triptyque Nextcloud-MariaDB-Swag. SWAG (Secure Web Application Gateway, qui s’appelait précédemment letsencrypt), inclut un webserver, un reverse-proxy, un client certbot pour la génération de certificats SSL, et enfin fail2ban pour prévenir les intrusions. Plutôt complet donc !

Pour cela, il faut définir un nom de domaine ; comme j’ai un domaine avec ce blog (pled.fr), et que mon hébergeur permet de se créer des enregistrements, j’ai procédé de cette manière.

Hélas, une fois l’installation terminée, il m’était impossible d’accéder à la page web de Nextcloud. D’où venait le problème : configuration ? NAT ? DNS ? J’ai pas mal galéré avant de trouver la solution.

Il s’agissait en fait d’un problème de NAT hairpinning : on ne peut pas communiquer entre deux machines sur le même réseau interne en utilisant les adresses externes. On verra comment régler ce problème.

Bref, voyons un peu tout cela de plus près, et comment tout a fini par tomber en marche… 😎

Continuer la lecture… Openmediavault : Installation de Nextcloud