Archives de catégorie : Smartphone

Signal, premier spam – Jami pour remplacer ?

Hier, j’ai reçu mon premier message de spam (ou phishing c’est selon) sur la messagerie Signal :

Cela m’a surpris, et surtout déçu de voir ce genre de message arriver sur ce canal. Heureusement, Signal offre la possibilité de bloquer l’émetteur (le numéro émetteur n’est pas dans mes contacts), ce que j’ai aussitôt fait.

Mais tout de même, que se passe-t-il, et dois-je envisager de quitter Signal ?

J’ai d’abord lu cet article qui explique bien la situation. En fait, c’est mon numéro de tél qui a été « récupéré », Signal n’y est pour rien, et ne peut faire grand chose.

Signal est disons la moins mauvaise solution de messagerie en terme de vie privée à ce jour, mais a ses limites. Tout comme Telegram, on passe toujours par un serveur centralisé, et le code qui tourne sur ces serveurs n’est pas public ; on est dès lors obligé de croire sur parole les affirmations de respect de vie privée… Il faut bien reconnaître que tout cela n’est pas optimal ! 🙄

Jami

Je vais donc commencer à suivre de près une application de messagerie et de téléphonie (il peut aussi remplacer Skype) prometteuse, j’ai nommé Jami : soutenu par la FSF (Free Software Foundation), utilisant un modèle distribué (P2P), et bien sûr chiffré de bout en bout (standard X.509). Et c’est un projet GNU !

Pour l’instant, Jami ne supporte pas encore les groupes (sans serveur central, c’est forcément compliqué), mais le développement est en cours et la fonctionnalité devrait bientôt être disponible (pour des groupes de huit personnes dans un premier temps). Ce sera le moment de quitter Signal.

Voyons un peu tout cela en détail.

Continuer la lecture Signal, premier spam – Jami pour remplacer ?

Pihole comme DHCP serveur avec la box Orange

J’ai finalement décidé d’utiliser mon serveur Pihole comme serveur DHCP. Il sera donc en charge d’attribuer les adresses IP sur mon réseau local, et se définira en même temps comme serveur DNS. De cette façon, tous les appareils du réseau bénéficieront du filtre anti-pubs de Pihole.

On verra en fin d’article que cela apporte pas mal d’informations sur ce qui se passe sur mon réseau local, j’ai fait des découvertes. 😮

Il aurait été plus simple de définir le serveur DNS au niveau de la box, mais Orange ne permet pas de changer ceux-ci, pour des raisons de VOIP apparemment. Autre problème avec cette box, le décodeur TV d’Orange doit obtenir son adresse de la box (un VLAN est créé semble-t-il), sinon plus de TV ! Ce sont d’ailleurs les deux gros reproches que l’on faire à Orange au niveau de sa box ! 🙁

Ce dernier problème m’a fait longuement fait hésiter à faire la manip, et puis finalement je me suis décidé à franchir le pas, car parfois le DNS IPv6 de la box (attribué lors de la requête DHCP) prenait le pas sur le DNS IPv4 (définit manuellement sur le PC pour pointer sur Pihole, voir cet article) sans que je sache vraiment pourquoi.

Il était temps de reprendre le contrôle…

Continuer la lecture Pihole comme DHCP serveur avec la box Orange

Installation Lineageos 17.1 avec microG

Cela faisait plusieurs mois que je ne recevais plus de propositions de mises à jour de sécurité sur mon BQ Aquaris X Pro tournant LineageOS 16.1 : normal, la version 17 (Android 10) était disponible, et les devs portaient désormais leurs efforts sur cette version ! Oui mais voilà, j’utilise la version LineageOs for microG, et celle-ci a mis un peu plus de temps à être disponible en version 17.

Toujours est-il qu’il y a quelques semaines, je reçois une notification de mise à jour pour la version 17.1. Mais le système de mise à jour de LineageOS n’acceptant pas les mises à jour d’une version (16) à une autre (17), il fallait passer par le mode « recovery », à savoir TWRP.

J’en ai profité pour installer la dernière version, TWRP 3.4.0-0 avant de me lancer, c’est toujours préférable. À ce propos, LineageOS fournit désormais son propre Recovery, mais TWRP étant toujours supporté, c’était plus simple pour moi de le garder.

Normalement, il suffit de flasher le nouveau zip, et on retrouve nos toutes nos applications etc… Une sorte de « dirty install », sans le « Wipe – Factory reset » de TWRP que l’on doit faire pour une installation propre. Par précaution, j’avais tout de même procédé à la sauvegarde des données avant de me lancer.

Bien m’en a pris, car cette installation a échoué avec une belle « error 7 ». La seule manière de m’en sortir fut de faire ce fameux « Wipe – factory reset » et de reflasher le zip. Après cela, j’ai pu redémarrer avec un beau LineageOS 17.1 tout neuf, et donc avec toutes les applis à réinstaller. Heureusement que j’avais fait mes sauvegardes ! 😎

Le bon côté de la chose, c’est que ce « Wipe » ne touche pas au « Internal Storage » j’ai donc pu retrouver par exemple toutes les cartes téléchargées pour OsmAnd. Pour pas mal d’applications, il faut cependant tout reparamétrer.

Mais quels sont les changements qu’apporte LOS 17, à part le fait d’être mis à jour régulièrement ? Une chose très importante et non sans impact : l’abandon du package addonSU (on ne peut plus « rooter » son téléphone). Voyons pourquoi, comment cela m’a impacté, et quelques autres petites choses, comme pourquoi utiliser cette ROM qui intègre microG ?

Continuer la lecture Installation Lineageos 17.1 avec microG

DAVx : Erreur de serveur HTTP – expected 207

Suite à la dernière mise à jour de DAVx (version 2.6-ose) sur mon smartphone tournant fièrement LineageOS 16, j’ai commencé à avoir des messages d’erreurs récurrents lors de la synchronisation de mes contacts :

Notification d’erreur de DAVx

Comme le message l’indique, c’est manifestement un problème côté serveur, qui renvoie un mauvais code HTTP (200 au lieu de 207).

J’utilise un serveur Baikal pour synchroniser mes contacts et calendriers, je suis donc allé voir de ce côté. Sur cette page, la version 0.6.0 est disponible. J’ai donc récupéré le ZIP sans plus de recherche, puis suivi la procédure de mise à jour décrite ici :

C’est très simple, un peu comme WordPress (en plus, je me suis abstenu de sauvegardé ma base de données !) : il suffit de remplacer tous les fichiers et répertoires à l’exception dossier Specific qui contient vos fichiers de configuration.

Ensuite, il suffit de se rendre sur la page d’administration, quelque chose comme http://dav.example.org/baikal/html/admin/, et de lancer la mise à jour :

Et voilà, quelques secondes plus tard, mon serveur est passé en version 0.6.0, et le message d’erreur côté smartphone a disparu !

C’est parfois bien l’informatique, quand on règle un problème rapidement sans trop se prendre la tête ! 😎

Signal sans les GApps : Utilisation de la batterie excessive

J’utilise Signal comme messagerie privée depuis quelques temps, essentiellement parce ma sœur est partie faire le tour du monde, et que ce type d’application dite de « messagerie privée » permet de communiquer en utilisant internet en lieu et place du réseau téléphonique habituel (textos, fichiers, appels). Indispensable en voyage pour garder le contact !

Après avoir choisi Signal parmi la pléthore d’applications similaires (voir cette page), j’ai vite pu observer une consommation de batterie importante sur mon smartphone. Le problème était connu : comme je n’ai pas installé les services Google (GApps), Signal ne peut profiter du GCM (Google Cloud Messaging), et de ce fait consomme plus de batterie… 🙁

Je commençais à penser à une désinstallation quand une solution a été mentionnée sur reddit. Je l’ai testée ce week-end, et ça fonctionne très bien ! Alors en attendant que les devs Signal modifient leur code (il s’agit d’un bug à priori), voilà la solution.

La modification proposée par Boatman ci-dessous a depuis été intégrée à l’application officielle (en Janvier 2020, soit presque 6 mois plus tard). Et la consommation de la batterie par Signal est devenue tout à fait correcte. Cet article n’a donc plus vraiment d’intérêt, si ce n’est pour l’histoire !
Continuer la lecture Signal sans les GApps : Utilisation de la batterie excessive

BQ Aquaris X Pro : passage à LineageOS 16

J’ai finalement reçu mon BQ Aquaris X Pro, de retour de réparation (verre de protection de l’appareil photo fêlé), après un mois d’attente. Je commençais à trouver le temps long, d’autant que je n’avais aucune nouvelle de BQ, mais finalement je suis très satisfait puisqu’ils ont fait la réparation gratuitement !

Puisque je devais tout réinstaller y compris le déblocage, le recovery, etc… J’en ai profité pour passer à LineageOS 16 (Android Pie) puisque tout le monde dit que c’est désormais hyper stable.

De plus, la toute dernière version (11 juillet) est importante puisque le noyau Linux passe de la version 3.18 à 4.9 ! Ce qui signifie une nette amélioration de la consommation de la batterie en mode « standby ».

Toute l’installation s’est passé comme un charme, et j’ai même eu de très bonnes surprises… Voyons tout cela dans le détail.

Continuer la lecture BQ Aquaris X Pro : passage à LineageOS 16

BQ Aquaris X Pro, mon nouveau smartphone

Après mes déboires avec le Sony Xperia Z5 Compact, j’ai donc du choisir un nouveau smartphone. Mon choix s’est porté sur un BQ Aquaris X Pro.

J’avais entendu parler de la marque BQ à l’époque des premiers téléphones Ubuntu. C’était l’une des seules marques à avoir joué le jeu et sorti un modèle tournant la version d’Ubuntu Phone. Ils avaient également sorti une tablette. Autant dire que j’avais un à priori positif sur la boite.

Voilà un premier retour de mon expérience avec ce téléphone… J’ai eu quelques soucis, tous résolus ou presque. Car si vous trouvez que l’article manque d’images, sachez que mon BQ Aquaris X Pro est en ce moment en Espagne, puisque j’ai cassé le verre de protection de l’appareil photo… 🙁

Continuer la lecture BQ Aquaris X Pro, mon nouveau smartphone

Sony Xperia Z5 Compact : une mauvaise expérience qui se termine bien

Quand j’ai commencé à organiser mon voyage en Asie, j’ai décidé de changer de smartphone : j’étais très satisfait de mon Motorola Moto G 4G, mais le point faible de ce modèle est l’appareil photo. Or je souhaitais partir le plus léger possible, et donc remplacer l’appareil photo par le smartphone.

Je me suis alors mis en quête d’un nouvel appareil, en y ajoutant un autre critère : la taille ! Je voulais absolument rester sous les 5 pouces, idéalement retrouver les 4,5″ du Moto G 4G. Le choix se réduit très vite avec ces simples critères : taille et qualité photos !

J’arrivais vite à ce Sony Z5 Compact, parfait sur le papier : écran 4,6″, caméra 23 MP, un appareil haut de gamme, et à un prix abordable puisqu’il a maintenant plus de 3 ans. Je le trouvais même sur Amazon à 189 €, via leur « Marketplace », soit via des revendeurs. Il était bien vendu comme neuf, mais avec un délai de livraison de l’ordre de 6 semaines… J’étais dans les temps pour le voyage, je le commandai donc.

J’allais vite rencontrer des problèmes, et à mon retour de voyage, je n’avais qu’une envie : m’en débarrasser. Et là Amazon a vraiment été royal. Voilà donc toute l’histoire en détail…

Continuer la lecture Sony Xperia Z5 Compact : une mauvaise expérience qui se termine bien

Prise de notes : passage de Tomboy à Joplin

Voilà un petit moment que je cherchais une nouvelle application pour gérer mes notes : Tomboy fonctionnait bien, je pouvais synchroniser mes notes avec mon smartphone (voir cet article), mais l’interface et les fonctionnalités dataient vraiment beaucoup, Tomboy n’étant plus maintenu.

Il y a pléthore de solutions propriétaires pour faire cela, mais justement, je voulais une solution 100% libre. Sinon, j’aurais sans doute opté pour Simplenote, qui est fait par les gens de WordPress, même si niveau fonctionnalités, c’est plutôt léger (pas de sous-notes par exemple, et donc pas de notes classées par Catégories).

Mais voilà, Joplin est arrivé ! Disponible pour toutes les plateformes (Linux et Android pour moi), il a en plus la bonne idée de se synchroniser nativement avec Nextcloud. Et comme j’ai désormais ma propre instance Nextcloud, cela simplifie énormément la synchro entre le PC et le smartphone.

Joplin est assez beau graphiquement, et utilise le langage Markdown pour les notes (mais avec des boutons pour aider le formatage pour les récalcitrants) ; on peut créer des sous-notes, la fonction de recherche sur toutes les notes fonctionne bien. Enfin, on peut ajouter des Tags. Bref, l’outil est assez complet, et le développement semble très actif (et fait par un français !).

Voyons comment tout ça se met en place, y compris la migration des notes existantes de Tomboy à Joplin.

Continuer la lecture Prise de notes : passage de Tomboy à Joplin

Quelle durée de vie pour une carte micro SD ?

Hier, la carte micro SD SanDisk de 32 Go de mon smartphone a rendu l’âme. Sans prévenir, et sans espoir de récupérer quoique ce soit ! Le genre de truc énervant…

Cela fait la deuxième carte micro SD qui me lâche de cette manière depuis que j’ai le smartphone, soit depuis 3 ans et demi : il s’agissait dans les deux cas d’une carte SanDisk de 32 Go, une bonne marque à priori, achetées à la FNAC. La première a lâché au bout de quatre mois, et a été échangée sans problème par la fnac. La seconde vient de claquer, après 3 ans et 2 mois, la garantie de la fnac étant de deux ans. 🙁

Après la lecture de cet article, il apparaît que la durée de vie de ces mémoires flash dépende du nombre d’écriture, paramètre qu’il est bien difficile de contrôler d’une part, et qui dépend de la technologie utilisée : SLC (le top), MLC (moins bon) ou TLC (encore moins sans doute) ; je n’ai pas recopié les valeurs fournies, car ce genre de technologie évolue très vite. Mais le principe reste valide.

La course à la performance des constructeurs se fait sur la capacité et sur la vitesse de transfert : ah, pouvoir lire une vidéo full HD à partir de la carte SD, quel argument de vente ! Pas un mot par contre sur la fiabilité ni la techno utilisée : cette information n’est pas communiquée par les constructeurs, au moins sur les modèles grand public ; car j’ai bien trouvé sur Amazon une carte micro SD de 32 Go avec le type SLC clairement indiqué, mais elle coûte 75 € !! Comme quoi, la longévité, ça se paie… Et on peut se douter que ce n’est pas le cas pour celles vendues entre 10€ et 20€ !

La première leçon à retenir de tout ça, c’est qu’il peut s’avérer utile de sauvegarder le contenu de sa carte SD : celles-ci ont la propriété de rendre l’âme sans prévenir, et il n’y a aucun espoir de récupérer les données la plupart du temps (voir ci-dessous).

Et la deuxième leçon, c’est de se demander s’il ne vaut pas mieux privilégier dès l’achat du smartphone un modèle avec suffisamment de mémoire pour éviter le besoin d’une carte micro SD, vu la fiabilité de celles-ci. Ou bien compter 75 € de plus… 😉

D’ailleurs, dans les iPhone (dont on peut dire ce qu’on veut, mais…), c’est la solution qu’ils ont manifestement choisi : pas de slot pour les cartes SD. Comme ça, le problème est réglé.

Dernière remarque : regardez bien la garantie offerte avant d’acheter : elle peut aller de 0 à 120 mois, ça peut valoir le coup de mettre un ou deux euros de plus.

Dans la suite de l’article, vous apprendrez comment c’est arrivé, et ce que j’ai tenté sous Ubuntu pour récupérer les données (sans succès).
Continuer la lecture Quelle durée de vie pour une carte micro SD ?