Liste des bouquins

La catégorie « Littérature » (soit tous les bouquins que j’ai lu depuis que le blog est ouvert) est celle qui contient le plus d’articles.
Elle méritait bien une page dédiée afin d’en faciliter le parcours. Les articles sont classés du plus récent au plus ancien, avec une miniature de la couverture, et le début de chaque article.

  • Un peu de lecture
    Un peu de lecture
    Après les nouvelles de Philipp K. Dick, je reviens donc au roman. Direction la fnac, où je revois la libraire qui m’avait conseillé « Nous autres « , cet excellent livre de Eugène Samiatine. Je lui demande si elle peut me conseiller d’autres livres, et me voilà reparti avec un assortiment de romans (tous en édition poche). Voilà ce que j’ai pensé des 4 premiers… non je ne dévore pas à ce point, il s’agit de petits romans (en nombre de pages, au moins pour 3 d’entre-eux). Les ...
  • Philip K. Dick – Nouvelles – Tome 1 / 1947-1953 (suite et fin)
    Philip K. Dick - Nouvelles - Tome 1 / 1947-1953 (suite et fin)
    Je viens de terminer le tome 1 des nouvelles de P.K. Dick. Voir un premier article ici. Ce fût un véritable plaisir: les nouvelles, on se demande toujours si ce ne sera pas trop court, pas assez développé. Ph. K. Dick dit que cela évite de mettre en place un décor, de développer les personnages… On entre tout de suite de le coeur de l’histoire. C’est plus direct. Comme je lis souvent le soir avant de dormir, c’est finalement très agréable de lire une nouvelle ou ...
  • Le dernier des maîtres – P. K. Dick
    Le dernier des maîtres - P. K. Dick
    Coïncidence ? hier soir, j’ai regardé le débat Ségo-Sarko jusqu’à 23h, puis, un peu lassé je dois dire, je suis allé me coucher et j’ai ouvert mon livre de chevet du moment, à savoir les nouvelles de P.K. Dick (tome 1). La nouvelle s’appelait « Le dernier des maîtres » (1953), avec en préambule un petit commentaire à postérori (1978) de l’auteur: Ici je fais confiance à un robot pour remplir les fonctions de chef, mais à un robot qui est en même temps le serviteur souffrant, donc ...
  • Philip K. Dick – Nouvelles – Tome 1 / 1947-1953
    Philip K. Dick - Nouvelles - Tome 1 / 1947-1953
    Me voilà reparti dans Philip K. Dick, mon auteur de SF préféré ! Cette fois j’attaque les nouvelles, un premier tome de 1500 pages… Du gros, du lourd, surtout qu’il faut en général tenir un livre pour le lire… P.K. Dick fut un auteur très prolifique (130 nouvelles, et 36 romans). Surtout à ses débuts, où il s’agissait de publier des nouvelles dans les journaux, pour « gagner sa croûte ». C’était l’époque de la SF avec des vaisseaux interstéllaires, voyages dans l’espace ou dans le temps, et ...
  • L’or sous la neige – Nicolas Vanier
    L'or sous la neige - Nicolas Vanier
    Pendant que Martine et Blaise se balladent au Canada sur un traineau tiré par des chiens (c’était leur cadeau de mariage, pas le choix !), je me suis que c’était le moment de lire le livre qu’ils m’avaient filé. L’or sous la neige, c’est l’histoire de la ruée vers l’or en Alaska, en 1897. Des milliers d’invidus, n’ayant aucune idée le la nature du climat sous ces cieux, s’embarquent. Beaucoup mourront, ou feront demi-tour. Le héros du livre abandonnera tout de suite l’idée de gagner ...
  • 2 bouquins lu au hasard
    2 bouquins lu au hasard
    Voilà 2 livres qui m’ont laissé à peu près la même impression. Le premier m’avait été prêté par un copain l’année dernière, « vendu » comme un bon polar… J’avais été plutôt déçu: histoire improbable, personnages sans surprise: le héros est bon, riche, intelligent, il saura découvrir la vérité et retrouver sa femme, qu’il croyait morte depuis 8 ans, mais qui n’était pas morte en fait ! Elle avait volontairement disparu pour protéger les siens, mais c’est quand même elle qui envoie un mail à son ...
  • Adolfo Bioy Casarès
    Adolfo Bioy Casarès
    J’en étais resté au 4ème roman de Bioy Casarès: « Le journal de la guerre au cochon ». Je viens de finir le bouquin, soit les 4 autres romans: « Dormir au soleil », « Un photographe à La Plata », « Un champion fragile » et « Un autre monde ». Toujours une histoire qui parait simple et qui t’emmène dans quelque chose d’inattendu… Les 2 derniers sont très courts, et plus drôles. Casarès décrit les argentins de cette époque à merveille : entre hommes, c’est l’amitié, la droiture (on ne renie pas une parole ...
  • Journal de la guerre au cochon
    Journal de la guerre au cochon
    Retour sur Adolfo Bio Casarès, après avoir lu son quatrième roman : « Journal de la guerre au cochon »… Une ville qui pourrait-être Buenos-Aires…un vieux tranquille, avec ses habitudes et son cercle d’amis, voit le monde basculer: les jeunes se mettent à tuer les vieux. Par exemple un dimanche au stade, en attendant le début du match de foot, des jeunes balancent un vieux par-dessus les gradins, histoire de « tuer » le temps. Une plongée étrange dans la tête d’un vieux, qui ne comprend pas tout ce qui ...
  • Nous autres – Eugène Zamiatine
    Nous autres - Eugène Zamiatine
    Ce livre m’avait été chaudement recommandé par une libraire de la Fnac, visiblement passionnée. Eugène Zamiatine (écrivain, mathématicien et ingénieur) a écrit ce livre en 1920, soit quelques années avant l’arrivée de Staline au pouvoir. Quelques années plus tard, il écrira à Staline pour demander l’exil, afin de pouvoir continuer à écrire, arguant que la création est un but en soi, et ne peut se limiter à servir une cause. Tout est dit. Roman de science-fiction ou de politique fiction, novateur pour l’époque, il a probablement ...
  • La persuasion clandestine – Vance Packard
    La persuasion clandestine - Vance Packard
    Dans un article récent intitulé Société individualiste ?, il est fait mention du livre de Vance Packard, La persuasion clandestine (Titre original The hidden persuaders). J’ai trouvé un article parlant de ce livre sur le web, et en ce temps de future campagne électorale, c’est vraiment d’actualité, même si le livre date de 1957 ! C’est même un ouvrage de référence sur la manipulation en période électorale. Il décrit comment les politiques américains, dès les années 50, en sont venus à adopter les techniques des ...
  • Adolfo Bioy Casares
    Adolfo Bioy Casares
    En ce moment je lis Adolfo Bioy Casares (1914-1999). Le livre Romans regroupe les 8 romans qu’il a écrit. Ecrivain argentin, grand ami de Jorge Luis Borges, ses romans sont marqués par un réalisme que vient altérer le fantastique. Le « héros » des romans cherche à comprendre ce qui lui arrive, et le lecteur aussi… mais rien à faire, l’histoire est bien ficelée et vous emporte. C’est remarquablement écrit, très lisible (des phrases courtes, claires, précises). J’ai lu les 3 premiers romans (j’y ajoute la première phrase, ...
  • Le pressentiment – Emmanuel Bove
    Le pressentiment - Emmanuel Bove
    Je viens de finir le pressentiment, d’Emmanuel BOVE (1898-1945). Né et mort à Paris, auteur prolixe dans les années 20 et 30, il connût le succès et tomba curieusement dans l’oubli. L’histoire se passe en 1931, un type (avocat) issu d’une famille aisée, bourgeoise, choisit de les quitter tous (incapables d’un geste désintéressé) pour aller s’installer rue de Vanves, près de Montparnasse, dans un quartier miséreux. On y voit la dureté des conditions de vie de l’époque, la difficulté de se faire accepter quand on ...
  • Le langage silencieux – Edward T. Hall
    Le langage silencieux - Edward T. Hall
    Je viens de finir Le langage silencieux d’Edward T. Hall, un anthropologiste. J’avais lu ce livre il y a quelques années, sur les conseils d’un ami, et j’avais envie d’y revenir. Il tente une définition de ce qu’est la culture ; le bouquin date de 1959, c’est une première à l’époque. Si l’approche est scientifique et un peu rébarbative parfois, le livre se lit facilement et nous apprend plein de choses sur nous-mêmes, et bien sûr sur les autres (puisque c’est la même chose). ...
  • Paycheck
    Paycheck
    Je viens de lire la nouvelle de Philip K. Dick « Paycheck », dont on a fait un film il y a 2 ans (réalisé par John Woo, Hollywood). Cette nouvelle a été publiée en 1953 (Dick a été publié pour la première fois en 1952), et fais à peine 60 pages d’un bouquin format poche, écrit assez gros. Le style est plutôt brut, les évènements s’enchaînent, les personnages peu décrits, tout repose sur le scénario de départ: perte de mémoire et 5 objets en poche… qui vont ...
  • American Darling – Russel Banks
    American Darling - Russel Banks
    Je viens de finir American Darling, le dernier roman de Russel Banks. L’histoire d’une femme américaine rebelle dans sa jeunesse (engagement révolutionnaire dans les années 60) qui fuit les US et se retrouve au Libéria, ou elle se marie. Elle retournera aux US finir sa vie. Si l’histoire de la création de l’état du Libéria est passionnante, puis les révolutions de Doe, Jonhson, Taylor… pour le reste je suis resté sur ma faim. Un bon bouquin, sans plus. Très américain avec cette fille de famille ...

Un bon vieux blog garantit sans pub !