Les orgueilleux

lesorgueilleux.jpg Très bon film hier soir sur Arte: Les orgueilleux, de Yves Allégret (1954), avec Michèle Morgan et Gérard Philippe. Adapté du roman de Jean-Paul Sartre “Typhus” (Sartre a même participé à l’écriture du film).

Typhus se passe en Chine, mais pour les raisons d’une co-production Franco-Mexicaine, le lieu et la nature de l’épidémie ont changé…

Dans un bled paumé du Mexique, une femme (Michèle Morgan) va se retrouver bloquée par une épidémie (et veuve pour la même raison). Un Français (Gérard Philippe) vit dans ce village depuis 5 ans, ancien médecin devenu alcoolique à la suite de la mort de sa femme.
C’est Pâques, que les mexicains fêtent à grands renforts de pêtards et de musique, tout cela sous un soleil de plomb. Dans ce monde précaire, dur et sans pitié, ils vont se rapprocher peu à peu, et l’alcoolique redeviendra médecin grâce à l’amour de cette femme.

lesorgueilleux.png Il y a des scènes époustouflantes, des dialogues d’une justesse sans concession sur l’âme humaine… C’est très fort. Dans la scène de la tentative de viol par exemple, on frise la perfection.

Ce n’est pas l’affiche française en tête de l’article, et elle ne traduit pas du tout l’ambiance du film, mais elle est plutôt jolie, stylée. Ci-contre l’affiche française, beaucoup plus classique, situe mieux l’ambiance, encore que beaucoup plus romantique que n’est le film.

source : Arte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *