La recette du Bloody Mary

De la vodka, du jus de citron (sans polyphosphate !), de la glace, du jus de tomate, un peu de tabasco pour relever le tout, du sel de céleri (sans lequel le jus de tomate n’est qu’un corps sans âme)… secouez énergiquement… et voilà, vous obtenez un Bloody Mary.

Le tout en image, démonstration par un ancien barman qui maîtrise le sujet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *