Archives de catégorie : Politique

Une belle retraite

vinci.jpgAntoine Zacharias, ex-PDG de Vinci, le groupe de BTP qui, seul candidat (?), vient de bénéficier de la privatisation des Autoroutes du Sud de la France, peut partir en retraite tranquille:

Il a négocié son départ pour 13 millions d’euros, soit 2 fois sa rémunération annuelle. Il convient d’y ajouter 29 millions de bénéfices réalisés en levant d’anciennes stocks-options.

A 66 ans, il bénéficiera également d’une “retraite chapeau”, financée par Vinci, qui d’élève à la moitié de son salaire 2004, soit 2 millions d’euros.
Heureusement, il reste président du conseil d’administration, du comité des nominations et du comité des investissements. Ces charges lui assurent salaire, jetons de présence et autres bonus. Et bien sûr il ne manquera pas de lever d’autres stocks-options au moment opportun.

Le mensuel Capital a estimé ces gains à 9,8 millions d’euros.

C’est vrai qu’un patron peut être viré du jour au lendemain sans préavis… La précarité est pour tous… mais différente.

Source Le canard enchaîné – mercredi 26 avril 2006

La vallée d’Aspe, ou le combat de Jean Lassale

lassale.jpgJean Lassale, député UDF, a arrêté sa grève de la faim. Il a peut-être gagné son combat pour que l’usine Toyal ne soit pas déménagée 65 kms plus loin. Lui qui s’était battu contre les écolos pour le tunnel du Somport, censé désenclaver la vallée et y créer des emplois… Raté ! Et comme l’usine en question est polluante, il ne risquait pas d’être soutenu par les amis de la nature (ou de la désobéissance civique !).

Mais revenons au début de l’histoire, elle mérite d’être contée…

Continuer la lecture La vallée d’Aspe, ou le combat de Jean Lassale

Où le monde va-t-on

La municipalité UMP de Marly le Roi a déprogrammé un concert du groupe Danakil, estimant ce texte offensant pour les patrons.
La phrase patron des patrons ça concurrence le roi des cons ne passe manifestement pas… Voilà le titre en question :


Il y a deux mois, Danakil demande à la mairie la salle des fêtes attenante pour y organiser un concert. «Toutes les associations de Marly ont la possibilité d’obtenir cette structure à titre gratuit une fois par an», précise Benoît Burgaud, adjoint à la mairie en charge de la jeunesse. La municipalité donne un accord oral aux neufs musiciens.Puis la mairie demande les paroles des quatorze chansons qui seront jouées durant le concert. Celle-ci estime avoir le droit de «connaître leur répertoire». Michèle Luccioni, adjointe à la culture, évoque de mauvaises expériences : «Il y a quelques années, lors de la Fête de la musique, un groupe de musique a vociféré des paroles de haine. C’est pourquoi on demande maintenant aux musiciens qui vont jouer les paroles de leurs chansons. On veut se préserver contre les obscénités.»

Les chansons de Danakil sont plutôt gentillettes. Mais Où va le monde va-t-on ? s’en prend directement au Medef. Et le «patron des patrons ça concurrence le roi des cons» ne passe pas. La municipalité décide d’annuler le concert. Benoît Burgaud évoque «un tout» qui l’aurait conduit à prendre cette décision, depuis les paroles «insultantes» pour les patrons jusqu’au «reggae, qui entraîne la consommation de drogue» en passant par le «service de sécurité monstrueux» qu’il aurait fallu mettre en place.

Source Libération – 13 avril 2006
merci à Hubert pour la chanson.

Le courrier des lecteurs de l’Est Républicain

Extrait du courrier des lecteurs de l’EST REPUBLICAIN du 20/03/06

Même s’il me fait plutôt penser à une installation forcée sur un siège éjectable dont on ne maîtrise pas le déclenchement, le CPE doit être une bonne idée puisqu’il a déjà un projet de petit frère avec le CPL (contrat première location) qui permettrait au propriétaire d’un logement de signer un bail de deux ans à l’issue duquel il lui serait possible de mettre le locataire à la rue.

Alors, parce que je suis plutôt partisan des bonnes idées, je suggère la mise en place des contrats suivants :

  • Le CPV (contrat de première voiture) permettant à l’acheteur d’un véhicule de le conserver à l’essai pendant une durée maximale de deux ans, à l’issue de laquelle il déciderait de l’acheter ou bien de le ramener au garage sans explication ;
  • Le CPR (contrat de premier repas) permettant au convive de goûter les plats de son choix et de quitter le restaurant sans payer ceux qu’il n’aurait pas appréciés ;
  • Le CPM (contrat premier mariage) permettant aux nouveaux époux de signer un contrat de mariage de deux ans à l’issue desquels la séparation serait possible, sans autre formalité, si l’un des deux n’est pas satisfait de l’autre.

Mais avant tout ça, je suggère aussi la création d’un CPP (contrat de premier président) permettant aux citoyens d’élire le président de la république pour une période probatoire de deux ans à l’issue desquels un référendum national déciderait s’il est ou non autorisé à finir le quinquennat. Au fond, ça les inciterait peut-être à vérifier les ” bonnes idées de leurs premiers ministres”.

Vous avez dit CNE ?

Il y a quelque temps, Julie tombe sur une offre d’emploi sur internet qui lui convient: un CDI avec “bac+2 minimum, excellent relationnel, maîtrise de la langue française”, etc. La mission consiste à rédiger un bulletin hebdomadaire, gérer une base de données. Salaire: de 1600 à 2000 euros.

Julie répond, passe un premier entretien, puis un second. Finalement, elle fait partie de la dernière sélection (2 candidatse sur 600). Mais, le 15 mars, elle apprend que c’est l’autre candidate qui est sélectionnée, “plus calée en économie” lui dit-on.

Quelle ne fut pas la surprise de Julie de découvrir quelques jours plus tard, sur le même site internet de recherche d’emploi, une offre pour un poste de rédacteur-correcteur, avec “bac+2 minimum, excellent relationnel, maîtrise de la langue française”, publication d’un bulletin hebdomadaire, etc. Et pour la même entreprise bien sûr.

Seul changement: le contrat est un CNE, payé 400 euros de moins par mois.

(Source: le canard enchaîné – 29 mars 2006)

A votre bon coeur Messieurs-Dames

Une info d’Hubert, la lettre de Marcel MAGNON , Conseiller Municipal de Montélimar:

Bernadette Chirac est venue à Montélimar faire son cinéma pour récolter ses pièces jaunes.
200 kg de pièces ont été recueillies ( correspondant à environ 10 000 € ).
J’ai interrogé M. le Maire ( UMP ) de la ville pour savoir combien cette opération nous avait coûté.

Continuer la lecture A votre bon coeur Messieurs-Dames

Un clic hostile

Sarkozy et l’UMP ont acheté à Google des liens commerciaux: faites une recherche avec “PS” ou “Ségolène Royal”, vous verrez apparaître un lien vers le site de l’UMP.

Le truc marrant, c’est l’UMP paie (une somme inconnue) à chaque clic sur ce lien… Et si on organisait une campagne de “clics hostiles” ?

Lettre ouverte à Eddy Mitchell

Eddy A propos de la copie de musique sur internet, des droits d’auteur, du projet de loi DADVSI, auquel nos députés ont ajouté 2 amendements il y a peu, mais qui furent retiré dans la foulée.
Ces deux amendements permettaient la légalisation des échanges de fichiers sur Internet et ont provoqué un tollé dans le milieu de l’industrie musicale

Il s’agit d’une lettre ouverte à Eddy Mitchell, que je vous recommande de lire, ainsi que les commentaires laissés… vraiment très intéressant et instructif.

Cette lettre fait suite à un article du Monde où notre Eddy Mitchell national déclare : « Que les députés démissionnent. Ou ne soient plus rémunérés »

Sacré Eddy ! quel impulsif !! et si c’était un révolutionnaire dans l’âme ?