Archives de catégorie : Vidéos

Le bamboo train

Le bamboo train, ça se passe du côté de Battambang, au Cambodge. Il s’agit d’une vieille ligne de chemin de fer, enfin tout de même celle qui relie Phnom Penh à la Thaïlande… mais qui est dans un tel état que n’y passent plus que quelques rares trains de marchandises, et à vitesse très réduite (s’il en passe encore, les légendes sont tenaces).

Alors est arrivé le bamboo train, utile pour des transports locaux et quelques touristes. Il résout le principal problème se posant sur une une ligne à rail unique : que fait-on quand deux trains se croisent ? la réponse est simple : on démonte le moins chargé sur le bas-côté, on laisse passer l’autre, on remonte le train, et on repart.

Démonstration (où ce sont les plus nombreux qui gagnent) :

Marrant non ? hélas, tout cela va se terminer bientôt, les chinois ayant signé parait-il un gros contrat dans lequel ils doivent refaire toute la voie jusqu’à la frontière Thaïlandaise. Mais bon, les travaux peuvent aller lentement.

PS: je passe sur Youtube, puisque Google vient d’arrêter son service vidéo (plus de nouveaux fichiers). Youtube appartenant à Google, ce n’est pas surprenant, mais montre aussi que les limites de ces services “offerts” par ces grands groupes, dont la stratégie peut changer radicalement un beau jour.

Le bal de la folie

l'affiche du spectaclePendant le séjour à Saint-Lunaire pour le réveillon, les enfants nous ont préparé une nouvelle  pièce de théâtre, intitulée “Le bal de la folie”. Probablement le suite de L’histoire oubliée, sans certitudes car l’histoire est complexe :

Le Roi est mourant, et par la faute d’une servante, la sorcière se trouve libérée. Elle prépare alors une potion magique grâce au livre de recettes magiques que le génie lui fournit… Lors du bal organisé en l’honneur du prince héritier, ce dernier boit la potion et devient… bizarre. Heureusement, le génie (dont le rôle est toujours aussi ambigu) arrive et le délivre du sort (le prince oublie de dire merci, ce qui est très grave). Il appelle alors Zarpo, son fidèle chevalier sans peur et sans parole. Ce dernier attrape la sorcière, mais celle-ci lui offre un bonbon ; la gourmandise étant un vilain défaut, Zarpo perd connaissance. Il faudra une dernière intervention du génie pour arranger tout cela : attraper la sorcière, rendre ses esprits à Zarpo (dont le comportement est devenu étrange), et même ressusciter le Roi (tant qu’on y est).

Merci à Philippe pour la vidéo.

Chomsky et Cie

l'affiche du film Un reportage radio qui devient un film, c’est plutôt rare. En mai 2007, l’émission ‘Là-bas si j’y suis’ diffuse une série d’entretiens avec Noam Chomsky (sept émissions que l’on peut écouter ou podcaster sur le site www.la-bas.org). Le reportage de Daniel Mermet et Giv Anquetil ayant été filmé par Olivier Azam, le collectif Les mutins de Pangée décident d’en faire le montage et la production. Le film obtint le soutien du CNC, ce qui facilita les choses.

A partir du 26 novembre, le film va être distribué dans les salles, partout où ce sera possible. On trouve la liste ici, avec des cinés indépendants genre Utopia, ou au festival du film militant d’Aubagne par exemple. Inutile de le chercher dans les Gaumont et autres UGC…

De quoi s’agit-il ? N’ayant ni vu le film, ni écouté les émissions (mais je vais faire les deux), je ne peux que vous dire qu’on y retrouve Normand Paillargeon, l’auteur du Petit traité de défense intellectuelle que j’ai lu récemment. Et que Chomsky est un professeur de linguistique, se définissant comme anarchiste socialiste, et critiquant la politique étrangère des États-Unis, le fonctionnement des médias, et accessoirement les intellectuels, en tout cas une certaine catégorie. J’ai trouvé cette définition sur le net :

Inlassable, inclassable, implacable, « l’intellectuel le plus populaire et le plus cité au monde » poursuit la mise à nu des mécanismes de domination avec une étonnante vitalité. Mais pas d’hagiographie, pas de prêt à penser. Souvent l’intellectuel est celui qui veut nous faire penser comme lui.
Au contraire, Chomsky nous incite à développer par nous-mêmes une pensée critique contre les différentes formes de pouvoir et les idéologies qui les justifient. Il montre que les changements sociaux sont à notre portée.

Sur le site du film, on trouve quelques vidéos, dont celle-ci de Normand Paillargeon. Il y raconte une petite histoire de la cigarette très intéressante… ou comment on fait appel à E. Bernays (auteur de Propaganda) pour amener les femmes à fumer : cliquer ici.

Cliquer ici si la video ne s’affiche pas.

Tout ce qui peut nous aider à penser par nous-mêmes est utile et intéressant à regarder, lire ou écouter !

Babyfoot à Verruyes

J’avais oublié cette vidéo dans l’article “Vidéos à Verruyes”. Il s’agit cette fois de babyfoot, au troquet de Verruyes.
Ça commence comme à chaque fois, Dominique et Eric jouent contre des locaux. Et les battent. A la fin, le champion local arrive et remet les pendules à l’heure. Dominique défie alors le champion… voilà une balle qui montre l’intensité de la partie. Dominique perdra sans démériter.

Vidéos de Verruyes 2008

Théâtre à Verruyes Cette année, nous nous sommes retrouvés à Verruyes pendant le week-end de la Pentecôte (au lieu du Lambon à l’Ascension). Cette entorse à la tradition nous offrait un jour de plus, cela valait donc le coup. Il faudra patienter un peu pour les photos, je les ferai à mon retour de vacances. En attendant, voilà deux vidéos faites par Eric :

Au théâtre ce soir

D’abord la pièce de théâtre que nous ont préparé les enfants. L’histoire oubliée du mariage d’une princesse mis à mal par une vilaine sorcière… mais au moment où le Roi et la Reine vont se faire manger, tout ce beau monde est sauvé par un super-héros surgit de nulle part (sur son vtt), mélange détonnant de Harpo, Bernardo et Zorro tout à la fois. Final époustouflant, l’histoire se terminant en discothèque grâce au bon génie dont le rôle est assez trouble… Enorme succès, un public conquis et enthousiaste applaudissant longtemps après que le projecteur se soit éteint.

Dimanche au stade

Le dimanche, partie de football grands et petits mélangés. A la fin du temps réglementaire, toujours aucun but de marqué. Il faut dire que les gardiens (mention spéciale à Lancelot) se montrèrent intraitables, et les attaquants bien maladroits. Tout cela nous amena fort logiquement à une séance de tirs au but : les voici les uns après les autres. Ne manquez pas celui de Corentin, que Lancelot manque d’un cheveu, ni celui d’Eric qui après un bel arrêt réflexe de Dominique, enchaîne d’une reprise de volée qui passe tout près… de la tête de Dom ! sans doute un reste du fighting spirit qu’Eric a acquis outre-manche… Bon, je ne dis rien, j’ai moi-même tiré assez fort dans Corentin lors du match. Sinon, on peut s’amuser à compter les “Oh” et les “Ah” qui ponctuent chaque tir au but !

Les vidéos du réveillon

Voilà quelques vidéos du réveillon, merci à Eric qui a pensé à les filmer, moi j’oublie tout le temps.

D’abord la chanson de la galette saucisse, chantée avec entrain par les grands comme les petits. Puis le spectacle que nous ont préparé les enfants : une chorégraphie sur l’air de “Tomber la chemise”. Et enfin deux morceaux sur la piste de danse, où l’ambiance bat son plein.

La chanson de la galette saucisse

Le spectacle préparé par les enfants

“We are the champions” sur la piste de danse

“Tomber la chemise” sur la piste de danse

Footing au Lambon, et Trouspinette

Je prépare les photos de vendredi (elles sont accessibles, mais je n’ai pas encore mis de commentaires). Il y a également 2 vidéos prises par Eric:

Le matin, nous sommes allés courir: Nathalie, Hubert, Patrice, Philippe et moi. Dominque et Eric nous accompagnaient, mais à vélo. Voilà une vidéo sympa façon “Tour de France”, remontant le peloton:

En fin d’après-midi, après un beau tournoi de tennis, nous dégustions la Trouspinette, cuvée 2007 (enfin, sauf moi… et les enfants):