Liste des bouquins

La catégorie « Littérature » (soit tous les bouquins que j’ai lu depuis que le blog est ouvert) est celle qui contient le plus d’articles.
Elle méritait bien une page dédiée afin d’en faciliter le parcours. Les articles sont classés du plus récent au plus ancien, avec une miniature de la couverture, et le début de chaque article.

  • Le Voleur – Georges Darien
    Le Voleur - Georges Darien
    J’avais entendu parler de ce bouquin à la radio : c’était le livre que tous les anarchistes avaient sous le bras à la fin du XIXème siècle… Il n’en fallait pas plus pour  me donner envie de le lire. Ainsi commence le narrateur, Georges Randal : Le livre qu’on va lire, et que je signe, n’est pas de moi. Je l’ai volé. Le jeu de miroir est en place : le vrai nom de l’auteur est en fait Georges Adrien, écrivain français de tendance anarchiste. En 1894, ...
  • Peste & Choléra – Patrick Deville
    Peste & Choléra - Patrick Deville
    D’abord offert à des amis sur un conseil du libraire, on m’a également offert ce livre par la suite. Les amis m’ayant confirmé qu’il s’agissait d’un bon roman, c’est assez confiant que j’en ai commencé la lecture. Et je n’ai pas été déçu : d’abord parce que l’histoire racontée est celle véridique d’Alexandre Yersin, illustre inconnu à qui l’on doit la découverte du bacille de la peste (la Yersinia Pestis…), excusez du peu. Puis le style littéraire de Patrick Deville, qui sait admirablement raconter cette ...
  • Spooner – Pete Dexter
    Spooner - Pete Dexter
    À la recherche d’un cadeau pour un ami, et sur les conseils du libraire, j’avais porté mon choix sur ce livre. J’ai profité de sa sortie en poche pour le lire, l’ami en question n’ayant pas semblé plus emballé que ça par l’histoire : « j’attends de voir où il veut en venir ». L’histoire, c’est donc celle d’un jeune garçon, Spooner, qui semble plus doué pour faire des bêtises que pour se comporter normalement. En fait il ne comprend pas vraiment le monde dans lequel il ...
  • L’Unique et sa propriété – Max Stirner
    L'Unique et sa propriété - Max Stirner
    Voilà un livre dont j’avais déjà entendu parler plusieurs fois, d’abord par Michel Onfray, puis au fil des lectures : souvent cité, toujours critiqué ou tourné en dérision (Marx l’appelle Sancho…). Publié en 1844, il est immédiatement censuré, puis autorisé deux jours plus tard car « trop absurde pour être dangereux » ! Alors forcément, tout ça donnait envie de le lire. La lecture n’a pas été facile, car Stirner tourne et retourne la même idée dans tous les sens, sans relâche et sous tous les angles, ...
  • Urkas ! – Nicolaï Lilin
    Urkas ! - Nicolaï Lilin
    Recommandé par une jeune libraire d’origine russe, j’ai donc lu Urkas !, ou comme l’indique le sous-titre : l’itinéraire d’un parfait bandit sibérien. Sous une forme autobiographique romancée, l’auteur va nous raconter son enfance et son éducation dans une communauté sibérienne, dont la principale activité est le vol et les trafics en tous genre. Il faut dire que le gouvernement soviétique n’a rien fait pour eux, à part les déporter conte leur gré de Sibérie en Transnitrie (région coincée entre la Moldavie et l’Ukraine, revendiquant ...
  • Le casse du siècle – Michael Lewis
    Le casse du siècle - Michael Lewis
    C’est un collègue du boulot qui m’a prêté ce livre ; j’en avais toutefois déjà entendu parler comme d’un bon bouquin sur la crise financière de 2008. En général, je ne suis pas trop fan de ce genre de littérature traitant de sujets d’actualité « à chaud », mais je dois dire que j’ai bien aimé celui-ci, en particulier les portraits qu’il dresse des acteurs de cette histoire. Il y a malgré tout quelques aspects de technique financière d’abordés, un peu compliqués et barbants, mais limités au ...
  • L’homme qui savait la langue des serpents – Andrus Kivirähk
    L'homme qui savait la langue des serpents - Andrus Kivirähk
    Coup de cœur du libraire, et je me suis laissé convaincre : au Moyen-Âge, en Estonie, l’histoire d’un monde ancien qui disparaît, quand les hommes vivaient dans la forêt et commandaient aux animaux grâce à la langue des serpents… Et puis la civilisation chrétienne  arrive, les familles quittent peu à peu la forêt pour cultiver les terres du Seigneur des lieux, adhèrent à la nouvelle religion, reniant par la même occasion le monde païen d’où ils venaient. En commençant ce livre, je ne savais vraiment pas ...
  • Morceaux de bravoure – Norman Mailer
    Morceaux de bravoure - Norman Mailer
    C’est à la la suite d’une critique enthousiaste de Nicolas Demorand que j’ai acheté ce livre : « immense écrivain américain… ruminations sur l’époque : l’anti-communisme, la culture pop américaine… c’est formidable quand un écrivain se met à faire du journalisme…un monstre sacré de la littérature américaine. ». J’apprendrai à me méfier de l’enthousiasme de Mr Demorand à l’avenir ! Dans la préface, Norman Mailer précise qu’il s’agit en fait de deux livres, qu’il a tenu à publier en un seul : le premier réunissant ses textes ...
  • La survie de l’espèce – Paul Jorion & Grégory Maklès
    La survie de l'espèce - Paul Jorion & Grégory Maklès
    Quoi de mieux qu’un format BD pour expliquer quelque chose à priori d’aride et compliqué ? La survie de l’espèce (Futuropolis-Arte), c’est le capitalisme expliqué à toutes et à tous, de 7 à 77 ans, et c’est Paul Jorion qui s’y colle pour les textes, avec Grégory Maklès pour les dessins. Autant vous le dire tout de suite, c’est une vraie réussite ! Comme toute bonne BD, on la dévore avec délice ; « essai dessiné incisif, humoristique » indique la couverture… c’est même cinglant parfois, le rire est ...
  • Le marathon d’Honolulu – Hunter S. Thompson
    Le marathon d'Honolulu - Hunter S. Thompson
    Retour à Hunter S. Thompson ; cette fois c’est le libraire qui m’a réservé ce livre sans que je ne lui demande rien ! Le genre de petite attention que seul un libraire peut vous apporter… Jusqu’alors inédit en France, publié sous le titre original de « The curse of Lono », ce sont les éditions Tristram qui le publient, sous un format « souple » bien agréable à tenir en main, avec une belle photo de HST pour la couverture. On le retrouve au meilleur de sa ...
  • Les anonymes – R.J. Ellory
    Les anonymes - R.J. Ellory
    Cet auteur de roman policier m’a été chaudement recommandé par un ami un soir, et je suis reparti de chez ce dernier avec ce livre sous le bras. Et c’est vrai que l’on rentre bien dans cette histoire. C’est bien écrit, agréable à lire, et l’on a parfois du mal à refermer le bouquin sans passer au chapitre suivant… Il y a toutefois certaines longueurs, qui expliquent les 700 pages du roman. L’inspecteur Miller semble parfois un peu naïf, comme s’il découvrait que la CIA a ...
  • Principe du gouvernement représentatif – Bernard Manin
    Principe du gouvernement représentatif - Bernard Manin
    C’est Étienne Chouard qui parlait de ce livre lors de la conférence L’État et les banques, les dessous d’un hold-up historique. Il était en cours de réédition, et désormais à nouveau disponible. Étienne Chouard précisait : Alors le titre n’est pas sexy, si vous le voyez dans une bibliothèque sans que je vous en ai parlé, vous ne l’achetez pas, vous vous dites ça je le lirai peut-être demain, mais pas tout de suite. Pourtant vous allez voir dès les premiers mots, c’est tout de ...
  • Le bonheur des petits poissons – Simon Leys
    Le bonheur des petits poissons - Simon Leys
    J’ai déjà fait un article sur ce petit recueil suite à un article du Canard enchaîné, en février 2008 (voir ici). À cette époque, je ne l’avais pas lu… c’est maintenant chose faite. Ce recueil contient les chroniques publiées par l’auteur dans le Magazine littéraire (2005-2006), ainsi que quelques chroniques plus anciennes parues dans d’autres revues. Comme souvent avec Leys, c’est l’occasion pour lui de partager sa culture et son amour de la littérature. C’est toujours aussi agréable à lire, et de plus parsemé d’anecdotes et ...
  • Home – Toni Morrison
    Home - Toni Morrison
    Un autre bouquin recommandé par un collègue : « tu verras, le racisme au quotidien en Amérique, très épuré, magnifique ». Effectivement le bouquin n’est pas très épais, et en cela il est épuré ; on est plus proche ici d’une longue nouvelle que d’un véritable roman. À 17 € la nouvelle, c’est un peu cher, mieux vaut attendre la sortie en poche ! Quant à l’histoire, elle se passe aux États-Unis dans les années 1950, en pleine ségrégation. Le héros (noir) ne revient pas du Vietnam ...
  • L’aveuglement – José Saramago
    L'aveuglement - José Saramago
    C’est un collègue qui m’a offert ce bouquin, en m’en disant le plus grand bien. Si l’idée de partager nos meilleures lectures est excellente (surtout au boulot), et même  si l’on pouvait lire sur la couverture de celui-ci « prix nobel de littérature », je dois dire que j’ai été un peu déçu… L’histoire est en réalité une fable : un homme devient aveugle, puis deux, puis trois… c’est en fait une épidémie de cécité qui semble n’épargner personne. Les premiers atteints sont placés en quarantaine ...

Un bon vieux blog garanti sans pub !