Windows 10 et la vie privée

La sortie récente de Windows 10 a généré beaucoup de discussions relatives à la vie privée. Avec raison, puisque Microsoft semble suivre la politique qu’un autre géant du web, Google, applique pour Android.

Tout est présenté pour faciliter la vie de l’utilisateur, ce qui n’est pas faux, mais accompagné d’une perte de contrôle de ses propres données, également collectées à d’autres fins (publicitaires ou autres). Après les smartphones, au tour des ordinateurs personnels de perdre le contrôle de leurs données !

Les discussions reviennent souvent sur le fait que ces options sont activées par défaut, et que l’utilisateur lambda en choisissant par exemple « installation rapide » plutôt que « installation personnalisée » (soit la grande majorité des utilisateurs) verra (ou plutôt ne verra pas !) toutes ces options activées.

Pour aller directement à l’essentiel, la CNIL a publié un document expliquant comment régler les paramètres vie privée de Windows 10 permettant de limiter la communication de vos informations à l’éditeur et à ses partenaires. Rédigé de manière très claire, ce serait dommage de ne pas l’appliquer, au moins pour limiter les dégâts !

Régler les paramètres vie privée de Windows 10

Maintenant, regardons un peu dans le détail ce que propose par défaut Windows 10 à ses utilisateurs pour leur simplifier la vie et/ou collecter plus d’informations sur eux :

Cette fois, c’est Numérama qui a publié un article très complet sur ces fameuses nouveautés : ils reconnaissent d’ailleurs le souci de clarté de Microsoft dans leur document « Déclaration de confidentialité », comparé à Google qui préfère rester dans le flou…

Windows 10, Microsoft et vos données privées : ce que vous devez savoir

La liste est tout de même assez impressionnante, et vraiment beaucoup de choses seront récupérées par Microsoft, voici un petit résumé :

  • En se connectant avec un compte Microsoft : historique du navigateur, favoris, sites web ouverts, nom et mots de passe pour vos applis, site web, bornes portables et réseau wifi.
  • Un identifiant publicitaire unique pour chaque utilisateur qui peut être utilisé pour afficher des publicités plus pertinentes (la même chose que sur Android).
  • Si vous chiffrez le contenu de votre disque dur, la clef de cryptage sera stockée chez MS, et donc disponible pour toute autorité publique en faisant la demande.
  • Les données d’utilisation sur les applis utilisées et les réseaux auxquels vous vous connectez.
  • Dans le nouveau navigateur, même en sélectionnant un autre moteur de recherche que Bing, les recherches que vous faîtes seront aussi envoyées à Bing !
  • Cortana (le nouvel assistant de Windows 10) collecte beaucoup de choses : localisation, calendrier, applis utilisées, emails, conversations, contacts, etc.. À désactiver de toute urgence !
  • Tout ce que vous copierez sur OneDrive.
  • Le contenus de mails, discussions, appels vidéo, messagerie vocale, fichiers, sont conservées si nécessaire pour répondre à des requêtes légales.
  • Dans Outlook, si vous videz le dossier « Éléments supprimés », ces éléments restent stockées 30 jours avant suppression définitive.

Mais ce n’est pas tout ! Voilà un autre bel exemple qui explique bien la problématique je trouve :

Qui n’a pas été confronté, en visite chez des amis, à demander le mot de passe wifi, et voir son ami chercher désespérément le bout de papier où il est noté, et parfois être incapable de le retrouver ? Et bien, c’est fini grâce à Wifi Sense : si une personne utilisant Windows 10 se connecte à un nouveau réseau, cette dernière peut cocher une case pour partager l’accès avec ses contacts, pouvant inclure des amis en provenance de Facebook, des personnes utilisant Outlook ou Skype !

Voir cet article  sur le Monde informatique : Avec WiFi Sense, Windows 10 ouvre aux 4 vents les réseaux sans fil

Vous pouvez dire adieu à la sécurité de  votre réseau wifi si vous avez activé cette case ! Ça me rappelle le courrier que j’avais reçu de Hadopi quand j’avais acctivé mon hotspot Freewifi… voir cet article : Hadopi et FreeWifi.

On est vraiment dans  le monde du smartphone, enfin tel que Google l’a imaginé… Sous le prétexte de simplifier la vie de l’utilisateur, ce qui est vrai dans une certaine mesure, la perte de contrôle de ses propres données est assez flippante ! Et cette perte va maintenant s’étendre aux ordinateurs…

C’est Vinton Cerf, qui occupe le poste de « Chief Internet Evangelist » chez Google qui déclarait il y a peu que sur le web « la vie privée sera anormale » et qu’il y aura « une difficulté croissante pour y parvenir ». Avec ce Windows 10, les choses se confirment clairement. La publicité nous l’annonce : « Imaginez, ces enfants n’auront pas de mots de passe à retenir, et auront moins à se soucier de la sécurité » : une certaine façon de présenter les choses !

Pour conclure, voilà  une bonne raison de passer à Linux, et de laisser tomber Windows définitivement.

3 réflexions au sujet de « Windows 10 et la vie privée »

  1. Merci Pascal … en anglais c’est donc après le logo de Windows: « Settings / Privacy », puisque mon système Windows 10 a été installé en anglais sur ma tablette Chuwi avant sa livraison.

  2. Où peut-on accéder à la modification de Wifi-Sense-Connect? (si possible en anglais) Merci.

    Nomalemenr: Click on Network and Internet. Scroll down to find Manage Wi-Fi Settings.

    Mais je ne trouve nulle part « Wi-Fi Settings ». Il n’y a là que 3 Options:
    – Network and Sharing Center
    – HomeGroup
    – Internet Options

    1. J’ai trouvé … faut passer d’abord par Wi-fi et ensuite aller sous la liste des réseaux actifs ou accessibles pour trouver « Manage Wi-Fi settings » …. Ouf! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *