Le cœur des ténèbres – Joseph Conrad

Le cœur des ténèbres - Joseph Conrad Premier roman que je lis de ce grand auteur, s’il faut en croire Simon Leys : dans son studio de l’inutilité, où il parle de ses passions, à savoir la littérature, la mer et la Chine, il ne tarit pas d’éloges sur cet écrivain.

Puis c’est à la radio que j’ai entendu parler de ce roman : il était dit qu’il avait inspiré le film Apocalypse Now… Ça a été le déclencheur, il était temps de lire cet auteur, en commençant par ce livre.

C’est un marin, Marlow, un vagabond des mers, qui est le narrateur de cette histoire qui se passe au Congo en 1890. À cette époque, le Congo est sous la coupe de Léopold II de Belgique (propriété personnelle !), l’ivoire une denrée très recherchée, et les exactions des colonialistes sans limite. Marlow se voit chargé d’une mission : remonter le fleuve pour retrouver un certain Kurtz, qui à lui seul fourni plus d’ivoire que tous les autres agents ; son poste est le plus en amont du fleuve, et on le dit très malade…

J’ai trouvé ce roman passionnant. Le lire en sachant qu’il a inspiré Apocalypse Now lui donne encore plus de saveur. C’est très bien écrit, et les descriptions des personnages et de leurs caractères sans concessions. Le récit de Marlow nous emporte le long de ce fleuve, au bord de cette jungle mystérieuse qui paraît bien sombre, et plus encore le cœur des hommes blancs que l’on y croise.

Du côté historique, Léopold II sera contraint sous la pression internationale de « céder » le Congo à la Belgique en 1908 (le Congo devenant alors le Congo belge) ; les exactions des colonialistes ne disparaîtront pas pour autant, voir Voyage au  Congo d’André Gide.

Pour conclure, cela me donne envie de lire d’autres romans de Joseph Conrad ; sur sa page wikipedia, il est dit :

Il a été classé parfois comme auteur de « romans de mer », ce qui serait aussi restrictif pour Herman Melville sous le prétexte que celui-ci est surtout connu pour Moby Dick. De fait, Au cœur des ténèbres, Lord Jim, Nostromo, L’agent secret, Sous les yeux d’Occident, Victoire, de grands, sombres et profonds romans, ne se passent pas, ou peu, en mer…

Joseph Conrad (1857-1924), d’origine polonaise, est considéré comme l’un des plus importants écrivains anglais du XXe siècle. Il sera marin pendant vingt ans, puis se consacrera totalement à son œuvre littéraire.

Une réflexion au sujet de « Le cœur des ténèbres – Joseph Conrad »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *