Palestine – Hubert Haddad

Palestine - Hubert Haddad L’auteur m’avait été recommandé par le libraire à qui je demandais « une belle écriture », je prenais donc ce petit livre pour le découvrir.

Sur ce point précis, il n’a pas vraiment répondu à mes attentes : c’est bien écrit certes, mais dans un style un peu trop alambiqué à mon goût. On pourrait dire que l’auteur s’écoute écrire… 😉

Je crois que l’on s’est mal compris avec le libraire ! j’aime bien quand les phrases ont leur rythme, leur propre musique ; le vocabulaire reste pour autant précis, décrivant la situation avec le plus de force et le moins de mots.

Quant à l’histoire, elle reste peu crédible. En caricaturant à peine : un soldat israélien capturé et amnésique est recueilli par une famille palestinienne ; il va tomber amoureux de la belle palestinienne anorexique qui le soigne… Je vous laisse découvrir la fin par vous-même, on atteint les sommets.

Seule reste la description de la dureté de la vie quotidienne des palestiniens, réglée par l’occupant, le passage récurant des « check-point », la sensation d’un contrôle et d’un assujettissement permanent. Sur ce point, cette histoire atteint son but.

Voilà un petit exemple pris au hasard du style qu’emploie l’auteur, et qui vient se greffer sur la narration proprement dite :

L’absence ne se nomme ni ne s’esquisse jamais. À peine les ténèbres désignées, c’est l’œil qui cligne. La lame la plus fine tranche entre l’instant nouveau et l’oubli sans fond. D’un coup le néant ravale les milliards d’années et recrache au hasard un soupir de résurrection.

Bon… ce n’est pas avec des phrases de ce genre que l’on va aider à résoudre le problème palestinien ! (je plaisante sur un problème sérieux, désolé).

Hubert Haddad est né en 1947 en Tunisie. Écrivain de langue française, poète, romancier, historien d’art.

Une réflexion au sujet de « Palestine – Hubert Haddad »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *