Hadopi et FreeWifi

email de recommendation hadopi

Il y a quelques semaines, j’ai reçu le fameux premier mail hadopi, m’informant que mon accès internet avait été utilisé pour mettre à disposition, reproduire ou accéder à des œuvres culturelles protégées par un droit d’auteur.

Inutile de vous dire que recevoir ce genre de mail n’est pas très plaisant, surtout lorsque l’on n’a rien téléchargé.

La première chose que je remarque, c’est que l’adresse IP indiquée n’est pas celle de ma freebox, mais la suivante : 78.250.255.17. Un petit whois va m’en apprendre plus :

whois

Il s’agit donc d’une adresse Wifi attribuée par Free. Or mon PC est connecté en filaire à la freebox, et je n’ai aucun réseau Wifi privé d’activé.

J’ai par contre activé mon Hot-Spot FreeWifi lorsque je suis passé chez Free mobile pour mon smartphone en début d’année.

Et donc là ça se complique un peu. La technologie, c’est super, on clique, on active des trucs sans vraiment comprendre ce que l’on fait. Hadopi va se révéler avoir finalement un rôle très formateur ! 🙂

Voilà donc ce que j’ai compris et les actions qui en ont découlé.

J’ai d’abord lu pas mal de pages sur le web pour essayer de comprendre ce qui avait pu se passer. J’ai notamment posé la question sur l’excellent site Linux-fr, histoire de comprendre un peu mieux tout ça. Vous pouvez lire les réponses que j’ai eu ici.

Il ressort de tout cela qu’il ne faut pas confondre les deux réseaux Wifi suivants :

Les Hotspots Freewifi

C’est bien pratique, et permet de passer automatiquement sur un réseau WiFi lorsque l’on passe à proximité d’une Freebox. La bande passante pour les data est donc largement améliorée.

Pour en bénéficier, il faut activer son propre hotspot sur sa freebox (Wifi communautaire). Cela se fait sur cette page, Un identifiant vous est attribué, et vous devez saisir un mot de passe. Tout abonné Free ADSL peut l’activer.

Enfin, les hotspots Freewifi sont « hadopi compatible », parce que capable d’identifier l’utilisateur et non pas le hotspot (la freebox) utilisé.

Freewifi Secure

Ce réseau utilise la technologie EAP-SIM et est disponible aux abonnés Free Mobile forfait illimité (et donc rien à voir avec le réseau précédent). Aucun besoin d’activer quoique ce soit sur la freebox. C’est votre carte SIM qui s’occupe de tout. Il faut par contre que votre smartphone supporte cette technologie. Enfin (last but not least), ce mode de connexion est totalement sécurisé et à priori inviolable.

Mon smartphone sous CyanogenMod v7.1 ne supportant pas la technologie EAP-SIM, c’est donc la première solution que j’avais utilisé. J’en conclus  que je me suis probablement fait piraté mon accès.

Hadopi

Comme leur courrier me l’indiquait, je les ai appelé pour connaître les œuvres consultées (réponse par courrier uniquement). En l’occurrence, il s’agissait de John Carter, un film dont je n’avais jamais entendu parlé, distribué par Walt Disney, et qui n’a pas été un gros succès, voir le bide de l’année si j’en crois un collègue.

Je vais donc répondre par lettre recommandée à hadopi. C’est préférable de procéder ainsi, car si jamais le dossier finissait par être transmis à un juge, mon courrier sera dans le dossier.

  1. J’y préciserai que je n’ai bien sûr jamais téléchargé ce film.
  2. Que l’adresse IP indiquée est une adresse Free WiFi.
  3. Que le seul réseau wifi que j’avais d’activé était le Hotspot Freewifi destiné exclusivement à mon smartphone : aucun réseau wifi privé, mon PC étant connecté en filaire, et donc utilisant l’adresse IP fixe de la freebox.
  4. Enfin que mon PC tourne sous Ubuntu et est parfaitement sécurisé ! 😉

Côté actions prises :

  1. J’ai changé mon mot de passe, avant de désactiver complètement le hotspot de la freebox.
  2. J’ai aussi supprimé l’application Freewifi Connect de mon smartphone que j’utilisais pour me connecter automatiquement, celle-ci étant potentiellement responsable du piratage.

On peut bien sûr ergoter sur le fait que Free s’est peut-être trompé en m’identifiant comme le possesseur de cette adresse à l’instant t (puisque ce sont des adresses dynamiques), ou que TMG (la société chargée de collecter les adresses ip pour hadopi) s’est également trompée… Mais ce n’est pas très productif : ce que veut hadopi, c’est que l’on prenne des mesures pour sécuriser notre utilisation d’internet.

Conclusion

Je vais creuser côté smartphone (HTC Desire) pour voir si je ne peux pas utiliser le Freewifi Secure avec un autre mod Android.

En attendant, pas question de réactiver mon hotspot Freewifi, ça ne m’a pas l’air très sécurisé. Mon mot de passe comportait 13 caractères, incluant majuscules/minuscules/chiffres/caractères spéciaux, et donc tout à fait sécurisé. Je suis également certain de ne l’avoir communiqué à personne.

 

6 réflexions au sujet de « Hadopi et FreeWifi »

  1. Merci pour l’info, je me demandais l’influence des IPs dynamiques des hotspots communautaires WiFi par rapport à une possible identification par Hadopi. J’ai maintenant la réponse.

    Android est une passoire. Je soupçonne davantage Freewifi Connect.

  2. Merci pour tes conseils.

    Nouveau dans le monde des smartphones, je me rend compte effectivement que la sécurité est un vrai problème, et qu’il faut installer le minimum d’applications.

    Je vais regarder cette rom MIUI, inspirée d’iOS, ça doit être sympa pour l’ergonomie. D’ailleurs je vois que les Google apps ont été supprimées par défaut.

    Freewifi Connect semble effectivement un bon coupable. Le plus drôle de toute cette histoire, c’est que j’essaie en ce moment d’activer le FreeWifi_secure. J’ai installé une nouvelle rom, BCM, mais sans succès pour l’instant. Pour me rendre compte en discutant avec des collègues, que le FreeWfi de Free a un débit lamentable, inférieur à une liaison 3G. Voir ici.

    Or ce fameux FreeWifi_secure une fois activé, bascule AUTOMATIQUEMENT ta connexion « data » sur ce réseau, et ton débit diminue en prend un sacré coup !
    C’est par contre très intéressant pour Free qui soulage son réseau 3G… La conclusion à en tirer est rapide.

    Autant te dire que je suis prêt à essayer MIUI, le Freewifi, je le préfère désactivé à la fois sur ma freebox et sur mon smartphone ! 🙂

  3. Bonjour,

    Je n’ose pas dire « bienvenue au club », et pourtant:
    (voir http://www.aduf.org/viewtopic.php?p=1753825#1753825)
    En résumé, j’ai exactement le même pb. Flashé par Hadopi sur une adresse FreeWiFi pour avoir mis à disposition un film que je ne connais pas, et je suis arrivé à la même conclusion: forte suspicion envers FreeWifiConnect sur ma tablette Androïd!
    Je l’ai bien sûr désinstallé, et j’ai fermé FreeWiFi.
    Malheureusement, Free ne s’intéresse pas à ce pb de sécurité. Peut-être ouvriront-ils les yeux si tous les Freenautes, las d’être harcelés par Hadopi , ferment leur accès FreeWifi ….

  4. Salut,
    Je ne suis pas très calé dans ce domaine, mais il existe peut être une autre cause à tout ça.
    Je pense que ce qui peut être aussi mis en cause c’est le FreeWifi_secure.
    Exemple un voisin à un forfait mobile chez Free mais pas de freebox, il capte ton réseau FreeWifi_secure et son téléphone s’y connecte.
    Il n’a plus qu’a partagé sa connexion avec son ordinateur et le tour est joué.

  5. Damien,

    Probablement non, car dans le cas de Freewifi_secure, l’utilisateur est identifié par la carte SIM de son téléphone. Et c’est bien à lui que l’adresse IP est attribuée.

    Sinon, on est mal puisque le Freewifi_secure n’est absolument pas désactivable sur la freebox ! ;-(

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *